Cinéma SOS Daddy.

SOS Daddy.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster sos daddy dadnapped disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Paul Hoen.
Scénariste : Alan Silberberg.
Producteur : Don Schain et Douglas Sloan.
Compositeur : Adam Cohen.
Société de production : Salty Pictures.
Distributeur : Disney Channel.
Sortie USA : 16 février 2009.
Sortie française : 8 avril 2009.
Titre original : Dadnapped.
Durée : 1h24.
Budget : 4,5 millions de dollars.

Résumé.

Melissa veut profiter du temps avec son père, auteur d’un best-seller. Lors d’un événement, il se fait enlever.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

Casting.

Melissa Morris-Hamilton : Emily Osment (VF : Lucile Boulanger).
Wheeze Jensen : David Henrie (VF : Donald Reignoux).
André Jensen : Moises Arias (VF : Pascal Casanova).
Merv Kilbo : Jason Earles (VF : Alexis Tomassian).
Sheldon : Denzel Whitaker (VF : Jérôme Berthoud).
Neal Morris : George Newbern (VF : George Caudron).
Maurice Legarche : Phill Lewis (VF : Laurent Morteau).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

SOS Daddy a attiré 4,6 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion américaine.

Sabrina Bryan devait à l’origine jouer Melissa Morris.

image sos daddy dadnapped disney channel

Le tournage s’est déroulé dans l’Utah.

Notre critique de SOS Daddy.

Un film qui pourrait mettre en avant une relation tumultueuse entre une fille et son père.

image sos daddy dadnapped disney channel

Sur le papier, ça semble beau. Sur l’écran, c’est loin d’être le cas. Les intrigues frisent le grotesque trop souvent. On a d’abord un vrai-faux kidnapping suivi par un vrai kidnapping (tout ça avec des raisons burlesques). Cela apporte trop d’éléments comiques qui nuisent au sujet principal. En effet, en arrière-plan on a la fille qui veut passer du temps avec son père, loin de son best-seller, de la popularité et des fans.

image sos daddy dadnapped disney channel

Sauf que cette intrigue de SOS Daddy qui devait apporter de l’émotion, des sentiments forts… ne prend sa saveur qu’à travers une très courte scène. Le reste, et bien c’est assez plat. Cela en devient presque prévisible entre les faux kidnappeurs qui poursuivent les vrais tandis que le père et la fille tentent d’écrire un livre pour réussir à être libre.

image sos daddy dadnapped disney channel

Melissa justement aurait pu être attachante avec sa souffrance mais elle passe plus de temps en colère qu’autre chose. Même si son actrice est correcte, elle n’apporte pas la touche nécessaire pour en faire un personnage plus intéressant. Le père est quant à lui trop obnubilé par son livre et délaisse constamment sa fille. Les faux kidnappeurs sont amusants sans plus tandis que les vrais sont caricaturaux et lourds.

image sos daddy dadnapped disney channel

Un autre personnage du film se classe plus dans le côté de la réalisation choisie. En effet, Melissa “voit” le personnage du livre de son père. Un adolescent qui l’agace car elle l’accuse d’être responsable de l’éloignement familial. L’idée est bonne mais pas assez exploitée et surtout de manière inégale (beaucoup au début et quasi rien pour la suite). La bande originale tente d’apporter un peu de tension et s’en sort bien.

image sos daddy dadnapped disney channel

SOS Daddy loupe l’émotion pour donner de l’humour et surtout beaucoup de passages sans intérêts.

La note de Fabien

En bref

Bof bof.
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.