Cinéma Sorority boys.

Sorority boys.

-

Affiche Poster sorority boys disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Wallace Wolodarsky.
Scénariste : Joe Jarvis et Greg Coolidge.
Producteurs : Larry Brezner, Walter Hamada et Michael Fottrell.
Compositeur : Mark Mothersbaugh.
Société de production : Touchstone Pictures et Morra, Brezner, Steinberg and Tenenbaum Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 22 mars 2002.
Sortie française : 15 octobre 2002 (directement en DVD).
Titre original : Sorority Boys.
Durée : 1h33.
Budget : 12 millions de dollars.
Recette mondiale : 12,5 millions de dollars.
Recette USA : 10,2 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé

Doofer, Dave et Adam sont trois étudiants qui se font renvoyer de leur fraternité. Ils décident d’intégrer la Delta Omicron Gamma afin d’avoir l’hébergement gratuit. Sauf que pour être dans la DOG, il faut être une fille. Ils se travestissent et se font appeler Roberta, Daisy et Adina et vont découvrir ce que c’est que d’être une fille.

Univers.

>> Répliques

>> Bande originale

Achats.

Casting

Adam / Adina : Michael Rosenbaum (VF : Inconnue).
Dave / Daisy : Barry Watson (VF : Inconnue).
Doofer / Roberta : Harland Williams (VF : Inconnue).
Leah : Melissa Sagemiller (VF : Inconnue).
Jimmy : Tony Denman (VF : Inconnue).
Katie : Heather Matarazzo (VF : Inconnue).
Spence : Brad Beyer (VF : Inconnue).
Patty : Kathryn Stockwood (VF : Inconnue).
Frederique : Yvonne Sciò (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

A l’origine, Sorority Boys avait pour titre Dog Catchers.

Michael Rosenbaum porte une perruque quand il est travesti en fille mais également quand il est en garçon car il est chauve pour son rôle dans la série Smallville qu’il tournait en même temps.

Image sorority boys disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de Sorority boys.

Tout semble indiquer qu’on va avoir droit à un teen-movie au ras des pâquerettes.

Image sorority boys disney touchstone

On y est plus ou moins il faut l’avouer. Mais au-delà de l’humour potache et des situations loufoques ou au niveau de la ceinture, Sorority boys va permettre de passer de l’autre côté du miroir. On a déjà vu plusieurs films de changements de corps ou autre pour découvrir ce que ça fait d’être d’un autre sexe. Avec Adam, Dave et Doofer, en plus de se travestir et de découvrir la vie d’une fille, ils vont surtout devenir les arroseurs arrosés. L’occasion pour eux de voir ce que ça fait d’être victime des gars. Un bon retour de bâtons qui donnent ainsi des scènes marrantes pour la plupart qui feront déclencher un sourire.

Image sorority boys disney touchstone

Justement, les trois gars sont excellents en interprétation. Ils passent la majorité de Sorority boys en tant que filles et à se comporter comme tel. Mais surtout, les personnages sont bien construits et s’étoffent au fil du long-métrage. Chacun va apporter sa pierre à l’édifice en faisant ce qu’ils n’auraient jamais fait avant : respecter les filles, les aider, les écouter. Dave va en plus tomber amoureux d’une fille que cette dernière rejetait quand il était un garçon. De quoi créer une romance particulière car “Dave fille” se sent piégé que Leah tombe amoureuse “d’elle”.

Image sorority boys disney touchstone

Le long-métrage dispose d’une bonne bande originale composée de plusieurs chansons qui collent parfois côté paroles avec ce qu’il se passe à l’image. Les 1h30 de film passent vraiment bien car on ne perd jamais en rythme aussi bien dans les scènes délirantes que dans les scènes plus intimistes.

Image sorority boys disney touchstone

Sorority boys se laisse regarder pour son côté divertissant et son message même s’il aurait du être plus prononcé pour marquer les esprits.

La note de Fabien

En bref

Un scénario qui ne vole pas bien haut mais qui est un bon divertissement pour se vider la tête.

PUB

NOTRE AVIS SUR LE FILM !

ACTUALITÉS

PUB

PUB