Separate lies.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster separate lies disney fox

Réalisateur : Julian Fellowes.
Scénariste : Julian Fellowes.
Producteur : Steve Clark-Hall, Christian Colson et Paul Smith.
Compositeur : Stanislas Syrewicz.
Société de production : Celador Films, DNA Films, UK Film Council et FilmFour.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 16 septembre 2005.
Sortie française : 29 mars 2006.
Titre original : Separate Lies.
Durée : 1h24.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : 3,5 millions de dollars.
Recette USA : 924 260 dollars.
Entrées françaises : 58 357 entrées.

Résumé.

Après la mort du mari de leur domestique, le couple Manning va voir leur vie basculer et des secrets enfouis font surface.

Achats.

Casting.

James Manning : Tom Wilkinson (VF : Robert Guilmard).
Anne Manning : Emily Watson (VF : Colette Sodoyez).
Bill Bule : Rupert Everett (VF : Benoît Grimmiaux).
Priscilla : Hermione Norris (VF : Inconnue).
Simon : John Warnaby (VF : Daniel Nicodème).
Sarah Tufnell : Richenda Carey (VF : Anne-Marie Cappelliez).
Maggie : Linda Bassett (VF : Myriam Thyrion).

En savoir plus.

Separate lies est l’adaptation du roman A Way Through the Wood, de Nigel Balchin publié en 1951.

image separate lies disney fox

Le tournage s’est déroulé en Angleterre.

Notre critique de Separate lies.

Un film dramatique avec des secrets, c’est souvent haletant pour démêler les mystères.

image separate lies disney fox
image separate lies disney fox

Le scénario aurait pu être encore plus intense si la révélation du meurtre n’arrivait pas aussi tôt dans le film. En effet, si le début est intrigant et on est captivé (malgré quelques soupçons), à partir de l’identité qui a créé l’accident, tout devient moins intéressant. Surtout qu’en plus d’un secret on en a deux qui sont trop rapides pour relancer l’intrigue. Le reste du long-métrage est donc de la façon dont il faut gérer les conséquences avec l’enquête policière en parallèle ainsi que les histoires de romance qui sont trop prévisibles. Alors on ne va pas dire que ce n’est pas inintéressant mais l’engouement n’est plus le même. On a quand même droit à un rebondissement surprenant vers la fin, permettant de redonner un autre élan jusqu’à sa conclusion un peu décevante quand même.

La force du film revient surtout à son casting. Tom Wilkinson est très bon mais Emily Watson est excellente. Le premier incarne un brillant avocat qui va devoir subir les secrets tandis que la seconde est une femme brisée qui se sent mal dans son couple. On voit un couple qui est aussi soudé que désuni selon les circonstances. Quant à Bill, l’acteur n’est pas des plus expressifs et son personnage est un peu trop arrogant. Le fait d’avoir peu de personnages permet de mieux les développer avec le temps. Sans être très attachants, au moins ils sont suffisamment réussis. On regrette juste que l’inspecteur n’ait pas une place plus importante car il semble découvrir la vérité mais sans avoir de véritables preuves. Il aurait donné un enjeu en plus.

image separate lies disney fox
image separate lies disney fox

La réalisation est très sobre mais se veut efficace. À part un déséquilibre sur le scénario, la mise en scène tient bien la route. On aurait apprécié plus d’audace dans la direction artistique afin d’apporter vraiment quelque chose de plus tant on flirte parfois avec le thriller. Une plus forte gravité aurait donné plus de tensions à un film qui en avait toutes les cartes. La bande originale tient justement son rôle pour donner une ambiance un peu plus angoissante.

Separate lies est un assez bon film dramatique.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp