ActualitésA la uneScarlett Johansson porte plainte contre Disney.

Scarlett Johansson porte plainte contre Disney.

Alors que Black Widow, le dernier film des studios Marvel, est encore en salles, il fait déjà grincer des dents outre-Atlantique. En effet, les exploitants de salles aux États-Unis s’en prennent à The Walt Disney Company qui a décidé de faire une sortie simultanée du film en salles mais aussi sur Disney+ via le Premier Access (un surcoût de 30 dollars). De ce fait, les cinémas auraient été perdants, le film n’ayant rapporté en trois semaines que 150 millions de dollars (et Disney a avancé la somme de 60 millions de dollars juste avec Disney+).

capture black widow disney marvel

Sauf que voilà, l’actrice principale du film, Scarlett Johansson, poursuit en justice Disney pour la même raison. Son contrat stipulait une sortie uniquement en salles dont un pourcentage sur les recettes lui revenait sur son salaire. Avec une sortie sur Disney+, les recettes en salles ont diminué donc par conséquent, son salaire, lui faisant perdre des millions de dollars.

Son avocat John Berlinski a ajouté :

“Ce n’est un secret pour personne que Disney sort des films comme “Black Widow” directement sur Disney + pour attirer plus d’abonnés et ainsi faire grimper le cours de l’action de l’entreprise et invoque le Covid-19 comme prétexte.Ce n’est sûrement pas la dernière fois que des talents d’Hollywood tiennent tête à Disney et indiquent clairement que quoi que la compagnie puisse prétendre, elle a l’obligation légale d’honorer ses contrats“.

La plainte précise également :

Disney voulait attirer le public du film loin des salles de cinéma et vers son propre service de streaming, où il pourrait garder les revenus pour lui seul tout en augmentant le nombre d’abonnés à Disney+“.

Forcément, devant une telle accusation suite à cette rupture de contrat, le communiqué de Disney ne s’est pas fait attendre et il est assez cinglant.

“Il n’y a aucun mérite à ce dépôt. Le procès est particulièrement triste et désolant dans son mépris insensible pour les effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de COVID-19. Disney a pleinement respecté le contrat de Mme Johansson et, en outre, la sortie de “Black Widow” sur Disney + avec Premier Access a considérablement amélioré sa capacité à gagner une compensation supplémentaire en plus des 20 millions de dollars qu’elle a reçus à ce jour”.

La firme aux grandes oreilles est donc consciente de ce qu’elle a fait mais rétorque que Scarlett Johansson aurait été indemnisée grâce à la sortie sur Disney+.

La Veuve Noir s’attaque donc au mastodonte d’Hollywood et la justice va suivre son cours. Cela risque aussi de créer un précédent selon le verdict. En effet, les studios Warner ont pratiqué la même chose en sortant à la fois leurs films en salles et sur leur plateforme de streaming HBO Max, sans que ce soit stipulé dans les contrats des acteurs et des actrices. Des compensations financières ont été trouvées.

Alors que Scarlett Johansson venait d’obtenir le poste de productrice sur le futur film Tower of Terror de Disney, reste à savoir si cet accord va toujours tenir alors qu’elle poursuit les studios en justice.