Disney +Safety.

Safety.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster safety disney

Réalisateur : Oscars Reginald Hudlin.
Scénariste : Randy McKinnon et Nick Santora.
Producteur : Mark Ciardi.
Compositeur : Marcus Miller.
Société de production : Select Films et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Disney+.
Sortie USA : 11 décembre 2020.
Sortie française : 11 décembre 2020.
Titre original : Safety.
Durée : 1h59.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Ray McElrathbey est un joueur de football à la Clemson University. Tout en s’occupant de son petit frère, il doit aussi faire face à différents obstacles.

Casting.

Ray McElrathbey : Jay Reeves (VF : Diouc Koma).
Fahmarr McElrathbey : Thaddeus J. Mixson (VF : Calixte Broisin Doutaz).
Kaycee : Corinne Foxx (VF : Aurélie Konaté).
Salomon : Luke Tennie (VF : Boris Agondanou).
Entraîneur Bowden : Matthew Glave (VF : Serge Biavan).
Daniel : Hunter Sansone (VF : Hugo Brunswick).
Tonya McElrathbey : Amanda Warren (VF : Virginie Emane).

En savoir plus.

Safety est inspiré d’une histoire vraie.

Le projet est annoncé en juillet 2019.

image safety disney

Le tournage s’est déroulé en septembre 2019 en Caroline du sud.

Notre critique de Safety.

Les films tirés d’une histoire vraie sont souvent touchants car le pouvoir de l’image appuye fortement les propos.

image safety disney

Ici, les propos sont là mais cela reste bien trop superficiel. Alors que les enjeux sont importants, on a du mal à vraiment s’émouvoir de la situation tant le film manque d’émotions. Ces dernières n’arrivent d’ailleurs que dans les quinze dernières minutes, comme si les scénaristes s’étaient rappelés qu’ils avaient une histoire touchante de base et qu’il fallait l’exploiter. Trop tard malheureusement.

image safety disney

L’histoire n’est pas mauvaise mais elle avait un potentiel tellement fort que c’est dommage de passer à côté. Le fait que Ray doit gérer à la fois ses études, le football et son frère aurait pu donner à bien plus d’intrigues et de tensions. Tout est trop léger et on survole trop vite certains pans pour en délaisser d’autres. Même le côté attachement familial n’est pas assez approfondi. On ne s’ennuie pas vraiment mais il est dur d’être vraiment pris par l’histoire.

image safety disney

Bien que le casting s’en sort correctement, les personnages sont à l’image du scénario : survolés. Ray avait tout pour être attachant, devant faire face à des journées extrêmement chargées mais on ne ressent que trop peu cette difficulté. Devoir gérer plusieurs rôles, à la fois comme frère (et même quasiment parent), joueur d’une équipe de football américain, étudiant… est un parcours du combattant mais ça ne ressent pas assez à l’écran. Quant à son petit frère, lui aussi on a du mal à compatir à ce qu’il vit alors qu’il est vraiment dans une situation difficile vu son âge. Concernant les personnages secondaires, même constat. Le voisin de chambre de Ray aurait pu être plus utile, les coachs auraient pu être mieux traités, les co-équipiers n’ont pas le temps d’exister… dommage à nouveau.

image safety disney

Si la réalisation tient la route dans sa globalité, elle a du mal à se lâcher pleinement. Déjà le manque de rythme se fait sentir. Des séquences sont lentes et cassent le dynamisme qu’aurait pu avoir le long-métrage afin de gagner en intensité et émotions. Puis les scènes sur le terrain de foot manquent de panache malgré quelques petites tentatives visuelles peu efficaces. La bande originale n’apporte rien en plus et il faut attendre le générique de fin pour avoir une chanson touchante et plus marquante.

image safety disney

Safety ne marquera pas beaucoup de points alors que le potentiel était là.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.