CinémaRedux riding hood.

Redux riding hood.

affiche poster redux riding hood disney

Réalisateur : Steve Moore.
Scénariste : Dan O’Shannon.
Producteur : Steve Moore.
Compositeur : Bennie Wallace.
Société de production : Disney Television Animation et Disneytoon Studios.
Distributeur : Inconnu.
Sortie USA : 5 août 1997.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Redux riding hood.
Durée : 14min55.

Résumé.

Un loup, traumatisé de ne pas avoir mangé le chaperon rouge, construit une machine à remonter le temps pour corriger ça.

Achats.

À venir.

Casting.

Le narrateur : Garrison Keillor (VF : Inconnue).
Petit chaperon rouge : Lacey Chabert (VF : Inconnue).
Thompkins : Jim Cummings (VF : Inconnue).
The Woodsman : Fabio (VF : Inconnue).
Doris : Mia Farrow (VF : Inconnue).
Lil Wolf : Phil Fondacaro (VF : Inconnue).
Grandma : June Foray (VF : Inconnue).
Le loup : Michael Richards (VF : Inconnue).
Otis : Don Rickles (VF : Inconnue).
Leonard Fox : Adam West (VF : Inconnue).

Images.

En savoir plus.

Redux riding hood devait être le premier d’une série intitulée Totally Twisted Fairy Tales, proposant des contes revisités pour un public plus adulte à cause d’un humour plus décalé. La série ne verra pas le jour à part cet épisode.

Il a été en compétition pour l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 1997.

Notre critique de Redux riding hood.

Il est intéressant de voir une relecture du conte si connu mais de façon plus sarcastique. L’humour est au rendez-vous et ne fait que s’accentuer au fil du temps et les enfants pourraient y trouver leur compte même si ce sont les adultes qui vont sans doute mieux le savourer. Il y a assez d’originalité pour ne pas s’ennuyer et l’histoire est bien construite et évolutive.

Sur le plan visuel, c’est autre chose. Il faut quand même accrocher à un trait de dessin simple mais ce sont surtout les décors qui sont surprenants. Très plats, parfois sans respect des perspectives mais surtout, l’utilisation d’éléments de décors qui sont en réalité des photos découpés. Le rendu a du mal à être convaincant. En revanche, on salue la réalisation qui est bien maîtrisé surtout dans la dernière partie où tout s’emballe.

Redux riding hood, si on passe outre l’esthétisme, est intéressant.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles