amazon disney

affiche poster raymond shaggy dog disney

Fiche technique.

Réalisateur : Brian Robbins.
Scénaristes : Jack Amiel, Michael Begler, Geoff Rodkey, Marianne Wibberley, et Cormac Wibberley.
Producteurs : Robert Simonds et Tim Allen.
Compositeur : Alan Menken.
Société de production : Walt Disney Pictures, Mandeville Films, Boxing Cat Films et Shaggy Dog Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 10 mars 2006.
Sortie française : 25 août 2006.
Titre original : The shaggy dog.
Durée : 1h38.
Budget : 50 millions de dollars.
Recette mondiale : 87,1 millions de dollars.
Recette USA : 61,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 36 219 entrées.

Résumé.

Dave Douglas livre un combat acharné dans un procès qui peut faire de lui un procureur. Il va se faire mordre par un chien génétiquement modifié. Petit à petit, Dave se met à avoir des comportements canins jusqu’à se transformer en chien.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achat.

Casting.

Dave Douglas : Tim Allen (VF : Michel Papineschi).
Rebecca Douglas : Kristin Davis (VF : Véronique Desmadryl).
Dr Kozak : Robert Downey Jr. (VF : Bernard Gabay).
Carly Douglas : Zena Grey (VF : Alexia Papineschi).
Josh Douglas : Spencer Breslin (VF : Gwenaël Sommier).
Ken Hollister : Danny Glover (VF : Richard Darbois).
Trey : Shawn Pyfrom (VF : Inconnue).
Lori : Rhea Seehorn (VF : Marjorie Frantz).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Raymond est une adaptation du roman de Felix Salten Der Hund Von Florenz mais surtout le remake de Quelle vie de chien ! de 1959 par Disney.

image easter egg raymond shaggy dog disney

Notre critique de Raymond.

Les transformations d’humain en animaux sont du déjà-vu dans le cinéma et Disney aime ce genre de mélange et nous propose une énième histoire, qui est déjà un de ses propres remakes.

D’emblée, il faut se dire que Raymond est une comédie dont le scénario a été écrite sur une serviette en papier lors d’un restaurant tant l’intrigue est ultra simple et les péripéties peu mirobolantes. Surtout, il faut aussi garder le postulat que les expérimentations scientifiques ont des années d’avance et qu’un chien peut vivre près de 300 ans. Une fois surmonté tout ça, on assiste donc à une comédie familiale qui peut faire sourire (pas forcément rire) mais que c’est parfois un peu trop lourd (surtout quand le personnage principal se met à faire le chien). Quand il se transforme, Disney a opté pour la recette traditionnelle de la voix off mais qui ici se justifie dans le sens qu’on comprend les pensées de Dave. L’alternance humain avec la gestuelle de chien et le chien avec la mentalité humaine passe assez bien et permet de garder un rythme assez soutenu. La fin reste quand même très expéditive.

image easter egg raymond shaggy dog disney

Tim Allen, un habitué de chez Disney, livre une prestation remarquable et n’a vraiment pas peur du ridicule. Il campe un père distant par son travail, un futur procureur tenace mais aussi un humain qui se transforme en chien. Le bon côté de Raymond, même si assez classique au cinéma, est de voir Dave évoluer en découvrant ce que sa famille pense de lui quand il est transformé en chien. Il prend conscience qu’il a des choses à changer pour que sa famille soit heureuse. Le reste du casting s’en sort plutôt bien même si Robert Downey Jr. crève aussi l’écran par son côté machiavélique d’un patron avide de pouvoir. Il excelle sur la fin du film en offrant un jeu d’acteur hilarant.

image easter egg raymond shaggy dog disney image easter egg raymond shaggy dog disney

Le film dispose de quelques effets spéciaux bien réalisés, surtout avec les animaux “hybrides” qui sont très crédibles à l’écran. Malheureusement, la transformation humain/chien et inversement n’est jamais montré alors que ça aurait pu être amusant à voir. Et si Alan Menken a livré de magnifiques bandes originales pour Disney, ici il ne faut pas en retenir grand chose.

image easter egg raymond shaggy dog disney

Raymond est donc à prendre au second degré sans se prendre la tête pour s’amuser en famille. Dommage que certaines séquences vont trop loin et plombe l’humour plus qu’autre chose.