GenreAnimationRaya et le dernier dragon.

Raya et le dernier dragon.

affiche poster raya dernier last dragon disney

Réalisateur : Don Hall, Carlos López Estrada, Paul Briggs et Deans Wellins.
Scénariste : Adele Lim.
Producteur : Osnat Shurer et Peter Del Vecho.
Compositeur : James Newton Howard.
Société de production : Walt Disney Animation Studios.
Distributeur : Buena Vista Pictures / Disney+.
Sortie USA : 5 mars 2021.
Sortie française : 4 juin 2021 (Disney+).
Titre original : Raya and the last dragon.
Durée : 1h47.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : 105,5 millions de dollars.
Recette USA : 34,9 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé.

Au royaume de Kumandra, humains et dragons vivent ensemble en paix. Cependant, les Druuns, des monstres, menacent l’humanité et les dragons se sacrifient pour la sauver. 500 ans plus tard, les Druuns sont de retour. Raya part à la recherche du dernier dragon.

Achats.

À venir.

Casting.

Raya : Kelly Marie Tran (VF : Émilie Rault).
Sisu : Awkwafina (VF : Géraldine Nakache).
Boun : Izaac Wang (VF : Aloïs Le Labourier Tiêu).
Tong : Benedict Wong (VF : Paul Borne).
Namaari : Gemma Chan (VF : Jade Phan-Gia).
Virana : Sandra Oh (VF : Anggun).
Benja : Daniel Dae Kim (VF : Frédéric Chau).
Noi : Thalia Tran (VF : Adeline Chétail).
Tuk Tuk : Alan Tudyk (VF : Bruno Magne).

En savoir plus.

Lors de la D23 de 2019, le projet Raya et le dernier dragon est présenté.

image raya dernier last dragon disney

Le film devait sortir initialement le 25 novembre 2020 mais il fut repoussé suite à la pandémie mondiale.

image raya dernier last dragon disney

Le film est sorti en simultané sur Disney+ (option payante) et dans les salles américaines.

Notre critique de Raya et le dernier dragon.

L’arrivée d’un nouveau film d’animation Disney est toujours quelque chose d’important et les attentes sont toujours très hautes. Est-ce que le cru 2021 est une réussite ?

personnage character raya dernier last dragon disney

Si les dernières années, on avait souvent l’habitude de comédies (Zootopie, Ralph 2.0) ou de films de princesses (La reine des neiges, Raiponce) ainsi qu’un mix des deux (Vaiana, la légende du bout du monde), la firme aux grandes oreilles s’oriente cette fois-ci vers plus d’action avec une forte dose d’exotisme et de légendes. On pourrait presque dire qu’un nouveau public est visé mais cela pourrait aussi en déstabiliser d’autres qui découvrent ainsi une recette peu souvent utilisée chez Disney. Cependant, c’est bien aussi de varié et permet de profiter d’un autre savoir-faire.

sisu personnage character raya dernier last dragon disney

L’histoire en elle-même est intéressante au premier abord mais plus on avance dans le film, et plus on sent qu’il manque quelque chose. En effet, la structure est très simple, se contentant de réunir des objets en parcourant différentes contrées mais ce sont des séquences qui ne durent pas tant que ça et on n’en profite pas assez. On visite des royaumes mais sans avoir le temps de s’y attarder pour découvrir la culture, le mode de vie… On sait qu’ils sont tous en conflits mutuels mais ce n’est pas assez approfondi. C’est dommage qu’un tel univers soit rapidement gâché.

Mais en fait, ce qui manque surtout au long-métrage, c’est de l’émotion. Après une séquence d’ouverture prometteuse et touchante sur une scène, il ne se passe plus rien le reste du scénario. Pourtant, tant de fois il y avait de quoi nous émouvoir mais c’est survolé et il faut attendre la toute fin pour… quelque chose de très prévisible mais sans saveur. Le film traite pourtant de la famille, de l’isolement, du deuil… mais sans vouloir s’y intéresser pleinement. Au final, l’action prend le pas bien trop souvent dans des scènes de combats qui laissent quand même de marbre.

boun personnage character raya dernier last dragon disney

Raya est donc l’héroïne de cette production mais sa personnalité est peu développée. Malgré son petit côté provocateur et trop sûre d’elle, on découvre aussi une fragilité à certains moments. Pourtant, on n’arrive pas à s’attacher suffisamment à son personnage. Et ce n’est pas le fait qu’elle aime jouer de l’épée pour se faire entendre mais qu’elle a du mal à évoluer. Elle change au final très peu entre le début et la fin. Même chose du côté des personnages secondaires. À chaque visite de région un nouveau membre s’ajoute et ils sont très différents sans pour autant être plus travaillés que ça. Seul Boun, le petit garçon cuisinier, offre quelque chose alors que le grand costaud Tong et le bébé pickpocket Noi sont plus effacés (surtout le bébe…). Quant à Tuk Tuk, c’est l’atout mignon qui est là pour faire fondre les cœurs (et les produits dérivés sans doute).

Il y a également Namaari qui tire son épingle du jeu où on la sent vraiment tiraillée entre son devoir et sa loyauté par rapport à son envie de faire les choses justes. On a plus d’intérêt pour elle car malgré une faible présence à l’écran comparé à l’héroïne, elle a bien plus de charisme. Enfin, on termine avec le dragon Sisu. On est loin ici de l’image qu’on peut s’en faire. Là où on les représente comme une figure de sagesse et de force, nous sommes ici face à quelqu’un d’assez excentrique, ne tenant pas en place, très curieuse et adepte de l’humour. Loin d’être dérangeant, on devine qu’il fallait faire un “amie de l’héroïne” endiablée à l’instar de Vanellope, Olaf et consor.

namaari personnage character raya dernier last dragon disney

Si certaines des dernières productions Disney nous en mettaient plein la vue, ce n’est pas vraiment le cas ici. C’est beau, il faut le reconnaître mais pas de quoi émerveiller. Les décors ne sont pas exceptionnels alors qu’on s’attendait à bien mieux quand même vu le cadre proposé. C’est pourtant un film qui aurait pu viser dans le photoréalisme en ayant les personnages façon cartoon comme les studios Pixar arrivent à le faire sur leurs films. La mise en scène est plutôt bonne malgré des mouvements de personnages parfois super rapides et qui manquent de crédibilité par rapport au reste de l’animation. Cependant, on apprécie certains passages en flash-back avec un design proche du dessin traditionnel. Enfin, la bande originale est assez sympathique mais une pointe d’épique n’aurait pas été de refus.

tong personnage character raya dernier last dragon disney

Raya et le dernier dragon est correct mais ne nous a pas marqué les esprits.

La note de Fabien