GenreAction et catastrophePunisher : zone de guerre.

Punisher : zone de guerre.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster punisher zone guerre war disney marvel

Réalisateur : Lexi Alexander.
Scénariste : Nick Santora, Matt Holloway et Art Marcum.
Producteur : Jack L. Murray, Gale Anne Hurd et Gary Ventimiglia.
Compositeur : Michael Wandmacher.
Société de production : Lionsgate, Marvel Knights, Marvel Studios, Valhalla Motion Pictures, MHF Zweite Academy Film, SGF Entertainment, Marvel Enterprises et Red Corner Productions.
Distributeur : Lionsgate.
Sortie USA : 5 décembre 2008.
Sortie française : 5 août 2009 (directement en DVD).
Titre original : Punisher : war zone.
Durée : 1h42.
Budget : 35 millions de dollars.
Recette mondiale : 10,1 millions de dollars.
Recette USA : 8 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Franck Castle est le Punisher, un justicier qui s’en prend à un criminel qu’il a défiguré. Ce dernier, qui se fait surnommé Jigsaw, veut se venger.

Achats.

Casting.

Frank Castle / Le Punisher : Ray Stevenson (VF : Marc Alfos).
Billy Russoti / Jigsaw : Dominic West (VF : Bruno Dubernat).
James “Jimmy Le Frappadingue” Russoti : Doug Hutchison (VF : Thierry Kazazian).
Linus « Micro » Lieberman : Wayne Knight (VF : Paul Borne).
Paul Budiansky : Colin Salmon (VF : Thierry Desroses).
Angela Donatelli : Julie Benz (VF : Anneliese Fromont).
Martin Soap : Dash Mihok (VF : Louis-Philippe Dandenault).

En savoir plus.

Punisher : zone de guerre s’inspire du personnage des comics. C’est un autre reboot de Punisher et The Punisher.

Le projet est annoncé en février 2004 pour être une suite à The Punisher avec le retour de Thomas Jane dans le rôle titre. Durant deux ans, le scénario est réécrit plusieurs fois et l’acteur a finalement été déçu de l’histoire et a quitté le projet. Il faudra finalement attendre 2007 pour un nouveau scénario et surtout un nouvel acteur.

The Punisher: Welcome Back Frank était le premier titre du film.

Freddie Prinze Jr. a été envisagé dans le rôle de Jigsaw.

image punisher zone guerre war disney marvel

La réalisatrice ne voulait pas faire apparaître l’emblème du Punisher mais a cédé sous la pression des fans.

Dominic West avait deux heures de maquillage pour devenir Jigsaw.

Le tournage s’est déroulé d’octobre à décembre 2007 au Canada.

Notre critique de Punisher : zone de guerre.

Troisième fois qu’on retrouve le Punisher avec encore un nouvel acteur pseudo reboot.

image punisher zone guerre war disney marvel

En effet, il faut à nouveau voir ce film de manière indépendante. On est direct dans le feu de l’action avec Castle qui se veut déjà justicier. On évite ainsi la création du personnage pour aller plus vite dans le sujet du film. Il ne faut pas s’attendre à un grand scénario encore une fois, c’est toujours une histoire de vengeance mais cette fois-ci inversée, le méchant voulant tuer le héros. Cependant, contrairement aux deux épisodes précédents, le scénario se veut un peu plus construit pour échapper au nanar.

Ce n’est pas non plus un film qui joue sur les émotions. En revanche, il faut avouer que le violence est extrême ici. Tout est très visuel avec de grandes gerbes de sang ou des corps démembrés. Cela vire même parfois à la surenchère inutile qui est juste là pour choquer le public en montrant un côté très sanguinaire aux personnages. Dommage donc d’avoir virer dans la violence gratuite.

image punisher zone guerre war disney marvel

Nouvel acteur donc pour porter le crâne blanc. Alors ce n’est pas non plus une interprétation exceptionnelle mais Ray Stevenson se veut déjà plus crédible que ses prédécesseurs. Castle est donc un justicier brutal qui n’y va pas par quatre chemins dont la fin justifie les moyens. On le voit quand même fragile dès qu’il parle de sa famille, donnant un côté humain à cette bête de guerre. Les deux antagonistes sont l’archétype des méchants avec un sadisme poussé. Ils sont terrifiants et sans cœur. Jigsaw a perdu la tête avec son accident mais ce n’est rien face à son frère Jimmy qui a un souci psychologique le rendant cannibale et adepte de la violence. Enfin, les deux policiers sont opposés, l’un étant respectueux des règles tandis que l’autre est une touche comique inutile.

image punisher zone guerre war disney marvel

La réalisatrice a voulu se rapprocher des comics mais ce n’est pas si flagrant esthétiquement. Même si par moment il y a quelques rappels à travers le cadrage ou l’éclairage, le reste est bien classique. On note quand même que la colorimétrie se veut très sombre avec peu de couleurs vives, donnant une ambiance plus dangereuse. Il aurait été intéressant d’avoir une bande originale plus efficace car elle est trop discrète pour être mémorable. On salue le maquillage de Jigsaw, très angoissant.

image punisher zone guerre war disney marvel

Punisher : zone de guerre s’en sort mieux mais ne marquera pas plus les esprits pour un simple film d’action.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.