amazon disney

Affiche poster princesse malgré elle princess diaries disney

Fiche technique.

Réalisateur : Garry Marshall.
Scénariste : Gina Wendkos.
Producteur : Debra Martin Chase, Whitney Houston, Mario Iscovich.
Compositeur : John Debney.
Société de production : Walt Disney Pictures, Bottom of the Ninth Productions, BrownHouse Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 29 juillet 2001.
Sortie USA : 3 août 2001.
Sortie française : 24 octobre 2001.
Titre original : The Princess Diaries.
Durée : 1h55.
Budget : 26 millions de dollars.
Recette mondiale : 165,3 millions de dollars.
Recette USA : 108,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 236 681 entrées.

Résumé.

Mia Thermopolis est une jeune lycéenne mal dans sa peau. Malgré une vie peu joyeuse, elle reçoit la visite de sa grand-mère Clarisse qu’elle connaît à peine. Cette dernière lui apprend que son père était de sang royal et qu’elle est donc la future héritière de la Génovie. Mia va donc devoir apprendre à se comporter comme une princesse pour prétendre au trône alors qu’elle n’en a aucune envie.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Amélia Thermopolis : Anne Hathaway (VF : Sarah Marot).
Clarisse Renaldi : Julie Andrews (VF : Marie-Martine Bisson).
Joseph : Hector Elizondo (VF : Jean-François Aupied).
Hélène Thermopolis : Caroline Goodall (VF : Martine Meiraghe).
Lilly Moscovitz : Heather Matarazzo (VF : Dorothée Pousséo).
Michael Moscovitz : Robert Schwartzman (VF : Tony Marot).
Josh Bryant : Erik von Detten (VF : Donald Reignoux).
Lana Weinberger : Mandy Moore (VF : Véronique Alycia).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Princesse malgré elle une adaptation des romans Journal d’une princesse de Meg Cabot. De nombreuses différences sont présentes : Clarisse est dans le film bien plus gentille que dans les livres, Mia a ici le choix d’être princesse ou non, l’histoire a lieu à San Francisco et non New York, le père de Mia est mort alors qu’il est malade dans les livres…

Kathleen Marshall, Charlotte dans le film, n’est autre que la fille du réalisateur Gary Marshall.

Le tournage a eu lieu du 18 septembre au 8 décembre 2000.

Image princesse malgré elle princess diaries disney

Anne Hathaway doit son rôle aux petites filles du réalisateur qui ont jugé que l’actrice avait “des cheveux de princesse” (elles font également une apparition dans le film). C’est ici son premier film. Liv Tyler était pourtant le premier choix des studios pour le rôle principal. D’autres noms ont été envisagés : Cameron Diaz, Alyssa Milano, Kate Beckinsale, Eva Mendes, Drew Barrymore, Reese Witherspoon, Sarah Michelle Gellar, Katie Holmes , Jennifer Love Hewitt, Christina Ricci, Jessica Alba, Jessica Biel, Kirsten Dunst…

Des petits aléas de tournage ont finalement été conservés au montage final : la chute d’Anne Hathaway dans les gradins quand elle parle avec Lilly ; lors du repas, le bras qui prend feu ne s’est pas éteint dans le seau de glace et Hathaway a jeté un verre d’eau pour l’éteindre.

Image princesse malgré elle princess diaries disney

La photo du père de Mia est la photo du père de Anne Hathaway dans la vraie vie. De même, un des chats qui joue Gros Louie, est le vrai chat de Anne Hathaway.

Lors de la dernière scène, Julie Andrew porte une tiare comportant de vrais diamants pour un montant d’un demi-million de dollars.

Image princesse malgré elle princess diaries disney

Notre critique de Princesse malgré elle.

En général quand on pense Disney, on pense féerie, princesse, magie et animaux. Ici, on n’oublie les deux derniers pour ne garder que les premiers. On pourrait dire que ce film se situe dans un univers un peu parallèle avec la présence d’un pays fictif : la Génovie, avec sa culture, sa politique et ses coutumes. Passé ce constat, on se laisse prendre au jeu de l’histoire d’une fille qui est à l’opposé d’une princesse afin d’en devenir une. Bien qu’on n’évite pas de trop les clichés, Princesse malgré elle divertit à sa juste mesure sans prise de têtes. On sourit par moment, on passe un bon moment mais on n’en ressort pas transcendé. Le concept de base est déjà-vu et son approche aussi.

Image princesse malgré elle princess diaries disney

En fait, le film repose surtout sur les performances de Julie Andrews, qui incarne une reine majestueuse et strict sur l’image à donner, mais surtout d’Anne Hathaway. Cette dernière passe d’une fille très (trop) maladroite, très (trop) naïve et souffre-douleur des autres à une princesse avec des bonnes manières (même si le naturel revient au galop). Malgré quelques exagérations demandées par le scénario, Hathaway est convaincante dans son rôle. Quant à Joe, imperturbable tout du long, il apporte une touche sympathique et sa prestance se ressent dans les relations entre la grand-mère et la petite fille. Enfin, la meilleure amie de l’héroïne, Lily, est parfois assez agaçante par son comportement.

La bande originale ne brille pas à nos oreilles et c’est bien dommage pour ce film qui aurait pu avoir ce supplément appréciable et coller un peu plus à la magie “Disney”.

Image princesse malgré elle princess diaries disney

Princesse malgré elle mérite quand même d’être vu car il reste un bon film malgré ses quelques défauts.