amazon disney

Affiche Poster amour femme man loves woman disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Luis Mandoki.
Scénaristes : Al Franken et Ronald Bass.
Producteurs : Jon Avnet, Tad Devlin, Salli Newman, Ronald Bass et Al Franken.
Compositeur : Zbigniew Preisner.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 29 avril 1994.
Sortie USA : 13 mai 1994.
Sortie française : 2 novembre 1994.
Titre original : When a Man Loves a Woman.
Durée : 2h05.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 50 millions de dollars.
Entrées françaises : 149 000 entrées.

Résumé.

Alice et Michael vivent le parfait amour jusqu’à ce qu’Alice sombre dans l’alcool et mette en danger sa vie mais aussi celle de leur fille. Elle suit une cure de désintoxication avec le soutien de son mari mais il doit faire face à son étrange comportement.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Alice Green : Meg Ryan (VF : Martine Irzenski).
Michael Green : Andy Garcia (VF : Bernard Gabay).
Emily : Ellen Burstyn (VF : Inconnue).
Casey Green : Mae Whitman (VF : Inconnue).
Jess Green : Tina Majorino (VF : Inconnue).
Amy : Lauren Tom (VF : Inconnue).
Gary : Philip Seymour Hoffman (VF : Inconnue).
Janet : Susanna Thompson (VF : Inconnue).
Walter : Eugene Roche (VF : Inconnue).
Pam : Gail Strickland (VF : Inconnue).
Docteur Gina Mendez : Latanya Richardson (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Pour l’amour d’une femme est basé sur des écrits d’Orson Welles.

Avant que les rôles ne soit attribués à Andy Garcia et Meg Ryan, Tom Hanks et Debra Winger furent les premiers choix des studios.

Des extraits du film peuvent être entendus dans la chanson “Understanding” du groupe Evanescence.

Image amour femme man loves woman disney touchstone

On peut entendre dans le film la chanson “Everybody Hurts” du groupe de rock R.E.M.

Meg Ryan a été nominée au Screen Actors Guild Award pour la meilleure actrice dans un premier rôle, suite à sa performance dans le long-métrage.

Notre critique de Pour l’amour d’une femme.

Pour l’amour d’une femme pourrait, par son titre quelque peu trompeur, faire penser qu’il s’agit d’une comédie romantique gentillette à l’eau de rose. Or, il n’en est rien, si ce n’est l’amour si fort d’un homme pour sa femme qu’il fera tout ce qu’il pourra afin d’aider son épouse dépressive et alcoolique.

Rares sont les longs-métrages traitant de l’alcoolisme chez les femmes, mais dans le milieu des années 1990, il était courageux de s’attaquer à ce sujet, qui semblerait moins tabou désormais (quoique…).

Image amour femme man loves woman disney touchstone

Dès le début du film, on rentre dans le vif du sujet en voyant Alice passablement éméchée à plusieurs reprises, se mettant parfois en danger et étant agressive avec ses filles, notamment l’aînée, Emily. Cette dernière, notamment, sera en détresse et impuissante devant la douleur de sa maman, donnant lieu à une scène mémorable et très émouvante.

Mickaël, l’époux d’Alice et papa des deux fillettes, tente de faire face autant qu’il le peut à la descente aux enfers d’Alice. C’est quelqu’un de bon, patient, compréhensif à l’égard d’Alice, qui ne l’épargnera pas et lui fera à plusieurs reprises des reproches concernant son comportement, pourtant exemplaire.

Image amour femme man loves woman disney touchstone

Le film traite de la difficulté d’aider une personne, dépendante quelle qu’elle soit, contre son gré, malgré toute la bonne volonté du monde. Lorsqu’Alice part en cure de désintoxication, Mickaël se retrouve désemparé, dépassé, ayant du mal à s’en sortir entre son travail de pilote de ligne, la “gestion” de la maison et l’éducation de ses deux filles, malgré la présence d’une baby-sitter, Amy. Vers la fin du film, on peine à retenir ses larmes.

Andy Garcia, dans son rôle de mari aimant, patient et prévenant, est magistral. Si Meg Ryan est juste dans son rôle de femme alcoolique et sombre, l’acteur porte le film de bout en bout. Certains dialogues entre Alice et Mickaël sont parfois difficiles à comprendre, mais ils sont néanmoins à l’image du personnage d’Alice, complexes et torturés.

VERDICT
La note de Lipilyx