CinémaPetits mensonges entre frères.

Petits mensonges entre frères.

affiche poster petits mensonges freres she one disney fox

Réalisateur : Edward Burns.
Scénariste : Edward Burns.
Producteur : Edward Burns, Ted Hope et James Schamus.
Compositeur : Tom Petty and the Heartbreakers.
Société de production : Good Machine, Marlboro Road Gang Productions et South Fork Pictures.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première USA : 13 août 1996 (New York).
Sortie USA : 23 août 1996.
Sortie française : 20 novembre 1996.
Titre original : She’s the One.
Durée : 1h36.
Budget : 3 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 9,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 91 761 entrées.

Résumé.

Mickey se marie avec une femme le lendemain de leur rencontre. Il recroise aussi la route de son ex-fiancée qui est la maîtresse de son frère marié.

Achats.

Casting.

Mickey Fitzpatrick : Edward Burns (VF : Olivier Cuvellier).
Francis Fitzpatrick : Mike McGlone (VF : Bernard Gabay).
Heather : Cameron Diaz (VF : Marjorie Frantz).
Renée : Jennifer Aniston (VF : Valérie Karsenti).
Hope : Maxine Bahns (VF : Laurence Crouzet).
Mr. Fitzpatrick : John Mahoney (VF : Michel Fortin).
Tom : Malachy McCourt (VF : William Sabatier).

En savoir plus.

Petits mensonges entre frères est sorti en DVD en France sous son nom original.

image petits mensonges freres she one disney fox

Le tournage s’est déroulé de septembre à novembre 1995 à New York.

Notre critique de Petits mensonges entre frères.

Une histoire de triangle amoureux compliqué, pas bien original à première vue.

Le scénario arrive à être clair malgré les relations confuses et ambigües. Comme son titre l’indique, les mensonges sont légions dans le film et cela renforce la difficulté des interactions. On reste toujours dans un côté un peu dramatique, s’éloignant complètement d’une ambiance comique poussée et ne tombant pas non plus dans les travers des films romantiques. L’histoire aborde les mensonges évidemment mais aussi les trahisons, la confiance, la force des sentiments… Différents petites intrigues qui s’emmêlent. Pourtant, on n’arrive jamais à être complètement emballé. En effet, cela manque cruellement d’émotions alors que c’était l’occasion de donner une plus-value au film.

image petits mensonges freres she one disney fox
image petits mensonges freres she one disney fox

On ne peut pas dire non plus que le casting brille. En fait, les rôles secondaires sont vraiment bien interprétées et juste, là où les deux rôles principaux sont à la traîne. Inexpressifs, manquant de conviction, ça reste un gros bémol. Heureusement, ils ne tombent pas dans la surenchère. Leurs personnages sont assez caricaturaux, l’un riche, élégant et ambitieux, l’autre pauvre, simple et plus rêveur. Du côté des femmes, elles sont déjà bien mieux travaillées. L’une est plus fonceuse, une autre plus dans le doute et attachante et la dernière est incapable de se caser et préférant enchainer les conquêtes. Cela donne un bon équilibre entre tous les protagonistes.

Malgré une sobriété et une simplicité, la réalisation tient bien la route. Le rythme est bien soutenu sans pour autant nous embrouiller alors que le scénario va en ce sens. On regrette quand même une colorimétrie austère qui donne vraiment une ambiance déprimante et qui ne varie pas, oubliant un peu le cadre chaleur des relations. Pas grand chose à dire pour le reste mais on regrette une bande originale peu élaborée.

image petits mensonges freres she one disney fox
image petits mensonges freres she one disney fox

Petits mensonges entre frères s’en sort correctement sans être un grand film.

La note de Fabien