Para//èles.

La note de Fabien
affiche poster paralleles

Créateur :  Quoc Dang Tran.
Réalisateur : Benjamin Rocher et Jean-Baptiste Saurel.
Scénariste :  Quoc Dang Tran et Anastasia Heinzl.
Producteur : Raphaël Rocher, Eric Laroche et Quoc Dang Tran.
Compositeur : François Lietout.
Société de production : Empreinte Digitale et Daïmôn Films.
Distributeur : Disney+.
Première diffusion USA : 23 mars 2022.
Première diffusion française : 23 mars 2022.
Période : 2022.
Titre original : Para//èles.
Durée moyenne d’un épisode : 40min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 6 épisodes.

Résumé.

Bilal, Romane, Samuel et Victor se retrouvent dans des dimensions parallèles suite à un événement mystérieux. Ils vont tenter de retrouver leur monde d’origine.

Casting.

Samuel : Thomas Chomel.
Bilal (adulte) : Omar Mebrouk.
Victor (17 ans) : Jules Houplain.
Romane (17 ans) : Jade Pedri.
Sofia : Naidra Ayadi.
Retz : Guillaume Labbé.
Victor (13 ans) : Maxime Bergeron.
Romane (14 ans) : Victoria Eber.
Bilal (15 ans) : Timoté Rigault.
Arnaud : Gil Alma.
Alice : Elise Diamant.
Hervé : Dimitri Storoge.
Vanessa : Agnès Miguras.

En savoir plus.

Para//èles est la première production française destinée uniquement à Disney+.

image paralleles

Notre critique de Para//èles.

La France qui fait des productions de science-fiction, c’est rare pour être souligné et c’est d’autant plus intéressant quand c’est pour Disney+.

image paralleles
image paralleles

Ne vous attendez pas à un voyage dans l’espace mais nous sommes ici dans un voyage temporel et entre les dimensions. C’est là une des forces de cette série car on est très vite happé par l’histoire proposée qu’on a du mal à décrocher. Déjà, car on va suivre trois temporalités qui vont fusionner tout en ayant des rapports avec les dimensions parallèles, donnant ainsi une crédibilité du fameux paradoxe temporel. Ainsi, même s’il faudra attendre vers la fin de la série pour avoir une scène explicative scientifique de ce phénomène, on n’est pas pour autant largué auparavant. On avance de mystères en mystères mais aussi car l’écriture des intrigues est très bien faite. Cela parle de famille, rejet, acceptation, romance, questionnements sur soi-même, regard des autres… des sujets classiques mais qui sont très bien ajustés dans cette série car chaque thème sert réellement l’intrigue principale. Rien n’est fait au hasard et les pièces du puzzle s’assemblent petit à petit. De plus, l’enquête policière n’est pas trop omniprésente et est dosée juste ce qu’il faut pour apporter à nouveau une saveur supplémentaire. Globalement, on n’est pas non plus dans une ambiance bon enfant. C’est plutôt pour un public plus grand (adolescence au moins) étant donné qu’on est dans quelque chose dramatique dans ce style de science-fiction. Il n’y a pas d’humour et on passe par plusieurs émotions.

image paralleles
image paralleles

L’autre atout de cette série repose sur ses personnages. On suit quatre jeunes adolescents avant que chacun prenne son envol dans le temps. On commence avec Sam, le seul qui va reste lui-même car on est sur sa ligne temporelle. C’est un bon gars amoureux mais qui n’ose pas et qui vit dans une famille avec beaucoup de tensions. Ceci à cause de son jeune frère Victor auxquels ses parents sont très durs avec lui, lui reprochant tous les maux (mais aussi car il a un comportement parfois abusif). On le retrouvera donc adolescent à 17 ans, traumatisé par son passif dont il se souvient dans cette dimension parallèle, se sentant rejeté par tout le monde et surtout par ses parents qui ne lui manifestent aucun amour à ses yeux. Il va donc avoir une colère très forte et chercher à décharger sa haine malgré ses amis qui veulent l’en empêcher. C’est une sorte d’antagoniste à l’histoire mais on compatit aussi à ce qu’il traverse. Il faut reconnaître que ses parents ont un peu Sam comme leur « chouchou » et Victor comme le « souffre douleur ». Il vit dans l’ombre de son grand frère et ça lui pèse. Une situation que des adolescents peuvent connaître en lui.

Nous avons ensuite Romane, l’intérêt amoureux de Sam mais qui va elle aussi migrer à 17 ans et nous offrir une jeune femme plus aventureuse. Pour elle aussi tout n’est pas rose chez elle avec un beau-père accro au jeu et trop autoritaire, manipulant la mère de la jeune fille. Elle doit aussi protéger sa petite sœur. Le fait qu’elle vienne du futur fait qu’elle veut corriger les choses de son passé quitte à prendre tous les risques. Enfin, il reste Bilal qui lui au contraire est dans la trentaine et qui revient également du futur mais sans aucun souvenir. Il a la clé de ce qu’il se passe mais il reste un enfant dans le corps d’un adulte. Sans rentrer dans le détail, deux des quatre protagonistes sont dotés mystérieusement de pouvoirs jouant sur le temps et qui sont parfaitement exploités. Du côté des personnages secondaires, Sofia est la mère de Bilal et la scientifique de la série qui travaille sur une expérience qui conduira à ces transferts d’univers parallèles et qui va devoir arranger la situation. Quant au lieutenant de police, il est là pour retrouver des enfants disparus mais il va se rendre compte que c’est plus compliqué qu’il n’y parait.

image paralleles
image paralleles

Avec tout ça, on est servi par une mise en scène soignée. Déjà, le fait d’avoir une série avec peu d’épisodes et courts qui plus est tient bien en haleine car on évite de s’éparpiller dans des séquences superflues. On a donc un bon rythme et comme on termine souvent sur des cliffanghers, on a hâte de voir la suite. On circule aussi beaucoup sur différents lieux et ça contribue à donner de la diversité. Surtout que l’action se situe à la montagne en hiver, ce qui donne un charme supplémentaire pour se démarquer de ce qu’on a l’habitude de voir (en ville ou bien au soleil). Les teintes colorimétriques appuient également sur le drame en restant très ternes et grisâtres et c’est une direction artistique prenante. On salue également quelques bonnes trouvailles artistiques pour passer d’une dimension à une autre par un simple mouvement de caméra mais jouant avec les décors pour des transitions idéales. C’est aussi une série de science-fiction et comme il y a des pouvoirs en jeu, les effets visuels sont parfaitement réussis et n’ont rien à envier à d’autres productions hollywoodiennes. Enfin, les musiques donnent ce petite aspect fantastique nécessaire et renversant.

Para//èles est une magnifique série haletante et on a clairement envie d’une saison 2.

La note de Fabien

ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

22,515FansJ'aime
997SuiveursSuivre
384SuiveursSuivre
Créateur :  Quoc Dang Tran.Réalisateur : Benjamin Rocher et Jean-Baptiste Saurel.Scénariste :  Quoc Dang Tran et Anastasia Heinzl.Producteur : Raphaël Rocher, Eric Laroche et Quoc Dang Tran.Compositeur : François Lietout.Société de production : Empreinte Digitale et Daïmôn Films.Distributeur : Disney+.Première diffusion USA : 23 mars 2022.Première diffusion française : 23...Para//èles.