fbpx
Cinéma Open Range.

Open Range.

-

Affiche Poster open range disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Kevin Costner.
Scénariste : Craig Storper.
Producteurs : Kevin Costner, Jake Eberts et David Valdes.
Compositeur : Michael Kamen.
Société de production : Touchstone Pictures, Cobalt Media Group, Beacon Pictures et Tig Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 11 août 2003.
Sortie USA : 15 août 2003.
Sortie française : 25 février 2004.
Titre original : Open Range.
Durée : 2h20.
Budget : 22 millions de dollars.
Recette mondiale : 68,3 millions de dollars.
Recette USA : 58,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 452 664 entrées.

Résumé

En 1882, quatre cow-boys, Boss Spearman, Mose Harrison, Charley Waite et Button, mènent leur troupeau dans les grandes plaines de l’Ouest. Ils arrivent à Harmonville où sévit un shérif corrompu. Leur voyage va prendre un nouveau tournant pour défendre les valeurs de leur mode de vie.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Boss Spearman : Robert Duvall (VF : Claude Brosset).
Charley Waite : Kevin Costner (VF : Bernard Lanneau).
Sue Barlow : Annette Bening (VF : Micky Sebastian).
John “Button” Weatheral : Diego Luna (VF : Emmanuel Garijo).
Mose Harrison : Abraham Benrubi (VF : Pascal Casanova).
Marshal Poole : James Russo (VF : François Siener).
Percy : Michael Jeter (VF : Pierre Baton).
Denton Baxter : Michael Gambon (VF : Léon Dony).
Mack : Peter MacNeill (VF : Michel Modo).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Open Range est l’adaptation du livre The Open Range Men de Lauran Paine publié en 1990. L’auteur décède avant de voir le résultat final du film.

Il a fallu neuf semaines aux décorateurs pour construire Harmonville et un million de dollars. Il a également fallu construire une route pour atteindre des lieux de tournage. La route subit les aléas du temps qui compliqua encore plus le tournage, associé à des conditions climatiques difficiles.

Image open range disney touchstone

Pour le rôle de Boss Spearman, Costner voulait Robert Duvall. Costner explique que si l’acteur n’avait pas voulu être dans le casting, il n’aurait pas fait le film. Duvall a même improvisé certains de ses dialogues.

Kevin Costner refusa de jouer dans Kill Bill afin de faire ce film.

Image open range disney touchstone

Les producteurs Kevin Costner, Jake Eberts et David Valdes ont mis la main à la poche en apportant la moitié du budget.

Le tournage d’Open Range s’est tourné au Canada dans la région d’Alberta.

Notre critique de Open Range.

Encore un western peut-on se dire en voyant le sujet. Du déjà-vu en somme.

Image open range disney touchstone

Justement, bonne surprise, enfin quelque chose qui sort des clichés ! En effet, ici pas d’indiens, pas de cow-boy parfait sauveur du village, pas de répliques habituelles…. Nous assistons plutôt au quotidien de “cow-boy” au sens premier du terme : gardien de bétails. C’est d’autant plus appréciable qu’on a le temps d’apprécier leur quotidien et de créer progressivement l’intrigue. Même si on pourrait la résumer au final par “une histoire de vengeance”, ça colle assez bien à l’esprit potentiel de l’époque. Même si dans un sens ça donne un côté “je défends les habitants persécutés par le marshal”, c’est surtout le fait de tuer le responsable du meurtre de leur ami qui va, par conséquent, souder les habitants pour enfin se rebeller.

Image open range disney touchstone

Autre point intéressant, la fameuse “bataille” avec les armes à feux. Remplissant la dernière partie d’Open Range, elle se veut dynamique et crédible où chacun a des blessures jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul camp vainqueur. Alors que jusque là nous étions dans des moments assez calmes, on gagne en intensité en se demandant si nos héros vont survivre.

Image open range disney touchstone

Les deux héros qui sont portés par deux acteurs de renom : Kevin Costner et Robert Duvall. Rien à redire de leur interprétation, ils sont toujours aussi excellent. Quant à leur rôle, ils ne sont pas caricaturaux. L’un a de l’expérience, l’autre est moins raisonné. Une crédibilité qui a également un passé des personnages qui permet de mieux les apprécier. Les autres rôles apportent quelque chose à l’intrigue même si moins présent, à l’exception de Sue, qui va servir d’intrigue amoureuse plus ou moins discutable mais qui encore une fois colle avec ce qui pouvait se dérouler à cette période. Concernant les antagonistes, curieusement on les voit assez peu mais ils ne sont pas “bêtes et méchants” comme on a l’habitude de voir.

Image open range disney touchstone

Kevin Costner est aussi à l’aise devant que derrière la caméra. Son film ne souffre d’aucun défaut et on apprécie les scènes intimistes au coin du feu ou autour d’une tasse de thé. Il a voulu offrir quelque chose de différent et c’est un pari gagnant. On sent qu’il aime l’époque des cow-boys et il a su bien le retranscrire.

Vous l’aurez compris, Open Range est un western très intéressant et convaincant !

La note de Fabien

En bref

Un western excellent !

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB