amazon disney

Affiche Poster Mon ami Joe Mighty Young Disney

Fiche technique.

Réalisateur : Ron Underwood.
Scénaristes : Merian C. Cooper, Ruth Rose, Mark Rosenthal et Lawrence Konner.
Producteur : Ted Hartley et Tom Jacobson.
Compositeur : James Horner.
Société de production : Walt Disney Pictures et RKO Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 25 décembre 1998.
Sortie française : 30 juin 1999.
Titre original : Mighty Joe Young.
Durée : 1h54.
Budget : 90 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 50,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 675 992 entrées.

Résumé.

Orphelins depuis leur enfance après le meurtre de leurs mères, Jill Young a grandi avec Joe, un bébé gorille. Douze ans se sont écoulés et Joe est devenu un grand gorille d’une tonne. Jill craint que des braconniers veulent le tuer et elle cherche à le protéger. Elle accepte donc l’aide de Gregg O’Hara, employé d’un refuge animalier, de ramener Joe à Los Angeles, pour qu’il soit protégé. Mais les menaces auxquelles elle pensait échapper sont peut-être plus proches que prévu.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Professeur Gregg O’Hara : Bill Paxton (VF: Biruno Choël).
Jill Young : Charlize Theron (VF: Barbara Kelsch).
Garth : Peter Firth (VF: Philippe Bellay).
Andrei Strasser : Rade Serbedzija (VF: Vincent Grass).
Harry Ruben : David Paymer (VF : Gilbert Lévy).
Cecily Banks : Regina King (VF : Magali Barney).
Pindi : Naveen Andrews (VF : Luc Boulad).
Kweli : Robert Wisdom (VF : Jean-Michel Martial).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Mon Ami Joe est un remake du film Monsieur Joe, réalisé par Ernest B. Schoedsack en 1949. Ce même réalisateur ayant également travaillé sur le King Kong 1933, il n’est alors pas difficile de trouver de nombreux points communs entre les différentes histoires.

Joe est incarné à l’écran par John Alexander. Il disposait d’un costume et d’un visage composé en animatronique pour tout ce qui est plan rapproché, conçu par Rick Baker. Verne Troyer incarne quant à lui Joe en version bébé gorille.

Image Mon ami Joe Mighty Young Disney

Lors de la scène du gala, on peut trouver un cameo de Terry Moore et Ray Harryhausen. Un joli clin œil au film de 1949 où elle y jouait le rôle principal et où Harryhausen était l’un des animateurs principaux.

Le nom du personnage de Bill Paxton, Gregg O’Hara, est un mélange entre Robert Armstrong (Max O’Hara) et Ben Johnson (Gregg), personnages dans la version originale.

Notre critique de Notre amie Joe.

Disney se lance dans une sorte d’adaptation de King Kong à sa propre sauce, en faisant le remake d’un film de 1949.

Image Mon ami Joe Mighty Young Disney

En effet, en voyant l’histoire, on ressent l’inspiration sur le classique du cinéma de 1933 : un gorille géant, une expédition sur son territoire, des braconniers qui veulent le tuer, d’autres qui veulent le sauver, une jeune femme qui l’aide, un voyage dans la ville… Limite on s’attend à voir l’Empire State Building. Mais Disney est là pour apporter sa patte et ça marche particulièrement bien. On s’attache très vite à l’histoire de Joe, à sa relation qu’il entretient avec Jill, à l’innocence d’un animal qui découvre un monde inconnu… Le film aborde d’autres sujets, comme le respect des animaux, la marchandisation illégale avec le braconnage, les profits du patronat pour attirer le public… Même si ces thèmes sont survolés, cela permet d’avoir une réflexion dessus. Dommage que l’avant-dernière scène du film tombe dans un cliché alors qu’il avait réussi jusque là à être captivant.

 

Charlize Theron est parfaite dans son rôle de Jill, apportant l’émotion nécessaire à son personnage et de son amitié avec Joe tout en essayant de le protéger des autres humains. Bill Paxton joue le bon samaritain mais avec justesse et son rôle de “scientifique” est bien travaillé. Les antagonistes révèlent malheureusement une vérité réelle et ils apportent la touche qu’il faut pour montrer tous les enjeux de la protection animale.

Image Mon ami Joe Mighty Young Disney

Un film avec une gorille d’une tonne demande forcément des effets spéciaux à la hauteur. Mission réussie ici avec un Joe plus vraie que nature avec des interactions parfaites avec les acteurs et le décor, qu’il soit aussi bien en animatronique qu’en image de synthèses. Même si ce dernier point, il est à souligner une grossière erreur visuelle sur la toute fin du film (le décor apparaissant à travers son corps).

En écoutant les musiques du film, alternant entre ambiance africaine et plus émotionnelle, un autre film nous vient en tête avec quelques similarités : Jumanji. Et pour cause, c’est James Horner qui a composé les deux films et il offre ici une bande originale très bonne qui donne envie d’être écoutée à part.

Mon ami Joe est donc un film touchant, offrant sa dose de problématiques et de messages sur la protection animale. Un film destiné à tout le public. Pour les plus petits, certains sujets ne seront peut-être pas compris mais permettra justement aux parents de les évoquer avec eux.