fbpx


Personnages Mickey et ses amis - Personnages Mickey Mouse : portrait d'une légende Disney.

Mickey Mouse : portrait d’une légende Disney.

shopdisney

Sommaire.

III – Un héros de bandes dessinées.

Dès 1930, Mickey n’est plus présent uniquement sur le grand écran mais aussi dans un autre média accessible au plus grand nombre : la presse.

Mickey en petites cases.

La souris apparaît donc d’abord sous forme de comics strips (des très courtes histoires). Ces deux premiers auteurs sont Ub Iwerks et Win Smith. “King Features Syndicate” contacte Walt Disney pour utiliser ses personnages dans des bandes dessinées et “King Features” se chargera de la distribution. Le 13 janvier 1930 est publié le premier strip mettant en scène Mickey, reprenant des gags des précédents cartoons. Perdu sur une île déserte (Lost on Desert Island) sera le nom de la compilation des premiers strips parus de janvier à mars 1930.

mickey perdu île déserte lost desert island disney

Suite au départ d’Iwerks la même année, Win Smith devait prendre le relais mais il décide de quitter les studios quelques temps plus tard, ne voulant assurer l’écriture et le dessin à la fois. C’est alors Floyd Gottfredson qui prend sa place en avril 1930. Les histoires sont alors découpées en plusieurs parties pour en faire un feuilleton. Il termine les trames en court et la compilation (avril à septembre 1930) sera intitulée La vallée de la mort (Race to Death Valley). Clarabelle, Horace, l’oncle Mortimer y font leur première apparition.

Mickey vallée mort death valley disney

Floyd Gottfredson devait être là que temporairement. Finalement, il occupera le rôle jusqu’en 1975 lors de sa retraite (même si à partir de 1955 il va arrêter l’aspect feuilleton pour reprendre des strips courts). On lui doit ainsi une grosse partie de toutes les histoires et dessins de cette période mais surtout la création de personnages devenus connus : Commissaire Finot, le Fantôme Noir,… Le 15 novembre 1975, Gottfredson signe son dernier strip. Entre temps, Merrill De Maris, Ted Osborne, Manuel Gonzales, Carson Van Osten et Bill Walsh, entres autres, s’occupent de certains des scénarios.

floyd gottfredson disney
Floyd Gottfredson

peripetie cirque Circus Roustabout mystery mickey disney
“Péripéties au cirque” (1931), Floyd Gottfredson

La popularité des comics strips sur Mickey s’étend et il est demandé de faire une planche de dessins en couleur chaque dimanche en 1932. De nouveaux artistes viennent ainsi épauler Gottfredson : Earl Duvall (qui ne restera qu’un an) et Al Taliaferro sont là pour l’encrage et Ted Osborne occupe le poste de scénariste.

En 1938, Manuel Gonzales devient également dessinateur de strips jusqu’en 1981 s’associant avec Bill Walsh pour le scénario. Gonzales abandonne le côté “épisodique” pour refaire des strips plus courts et proposant ainsi de nouvelles petites histoires sur la vie quotidienne des héros.

strip manuel gonzales disney
(1978), Manuel Gonzales

Mickey va également avoir droit à des histoires plus longues en bandes dessinées. En 1943, Mickey Mouse and the Seven-Colored Terror marque la première histoire signée et dessinée par Ken Hultgren.

mickey seven colored terror disney
Mickey Mouse and the Seven-Colored Terror (1943), Ken Hultgren

Paul Murry a également apporté sa pierre à l’édifice. Sa première histoire est publiée dans Vacation Parade #1 en juillet 1950 avec Mickey Mouse and the Monster Whale, scénarisé par Carl Fallberg avec qui il va collaborer encore longtemps dont un autre de leur succès avec The last resort en 1953.

mickey last resort disney
“The last resort” (1953), Paul Murry et Carl Fallberg

La célèbre souris va connaître d’autres conteurs et dessinateurs de talent et ce en Italie. Dès 1953, Romano Scarpa va marquer les esprits avec son style et son trait allant même jusqu’à réussir à être publié aux Etats-Unis en 1968. On lui dont notamment Mickey et le Mystère de Tap Yocca, Alerte à la dimension Delta !, Mickey et le Super-Champion, Le double secret du Fantôme noirMickey empereur de Calidornie, Mickey rencontre le professeur Neutron, Mickey et le mystère de Kali

mickey mystère kali disney
“Mickey et le mystère de Kali” (25 mars 1958), Romano Scarpa

La France connaîtra également son lot d’auteurs et dessinateurs autour de Mickey dont Claude Marin. En 1979, il devient dessinateur pour Le Journal de Mickey, un rêve qu’il avait depuis longtemps. Scénarisé par François Corteggiani, Marin va dessiner les aventures de la souris. En 1986, il participe à la série Les bébés Disney qui va cartonner dans le monde entier.

Mickey en grandes pages.

Puis avec toutes ces bandes dessinées et strips, Mickey se devait d’avoir son propre magazine.

Ainsi, début 1933, Mickey Mouse Magazine voit le jour avec des histoires mais aussi des jeux et des articles. Mais il n’était diffusé que dans très peu de boutiques et ne connaîtra que quelques numéros.

mickey mouse magazine 1933
Mickey Mouse Magazine #1 (1933), première série
©Heritage Auctions

Au fil du temps, le magazine évolue avec un recommencement en 1933 et se diffuse au plus grand nombre avant de connaître un nouveau recommencement (troisième série) en devenant mensuel en 1935 jusqu’à son arrêt en 1940.

mickey mouse magazine 1933
Mickey Mouse Magazine #1 (1933), deuxième série
©Heritage Auctions

mickey mouse magazine 1935
Mickey Mouse Magazine #1 (1935), troisième série
©Heritage Auctions

Le magazine renaître sous le nom de Walt Disney’s Comics and Stories en 1943.

walt disney comics stories
Walt Disney’s Comics & Stories #1 (1943)

De nombreux éditeurs vont se relayer pour publier les magazines : Dell Comics (1952-1962, numéro 28 à 84), Gold Key Comics (1962-1980, numéro 85-204), Whitman (1980-1984, numéro 205 à 218), Gladstone Publishing (1986-1990, numéro 219 à 256), Gemstone Publishing (2003-2006, numéro 257 à 295), BOOM! Studios (2009-2011, numéros 296 à 309). Depuis 2015, IDW Publishing se charge de la diffusion et a repris la numérotation à partir du numéro 1 (en conservant la numérotation également d’origine).

mickey mouse magazine 2015
Mickey Mouse Magazine #1 (2015)

Mickey dans les autres pays.

En 1932, l’Italie va sortir un magazine appelé Topolino (le nom italien de Mickey). Un succès retentissant toujours publié. Il renaîtra en 1949 après la Seconde Guerre Mondiale en changeant de rythme de publication et en reprenant la numérotation à 1.

topolino mickey 1932 disney
Topolino #1 (1932)

topolino mickey 1949 disney
Topolino #1 (1949)

En France, Mickey arrive le 21 octobre 1934 sous le nom de Le Journal de Mickey. Il s’arrêtera en 1944 suite à la Seconde Guerre Mondiale. En 1952, le journal est de retour avec un succès encore plus fort et une diffusion hebdomadaire en repartant au numéro 1.

journal mickey disney
Le Journal de Mickey #1 (1934)

journal mickey disney
Le Journal de Mickey #1 (1955)

D’autres pays feront également leur propre magazine. Don Miki en Espagne, Miky Maous en Grèce, Mikijevo Carstvo en Serbie (1936 – 1941), Musse Pigg-tidningen en Suède (1936 – 1938),  Micky Maus en Allemagne (depuis 1951). En 1958, Mickey débarque dans le magazine arabe Sameer jusqu’en 2003.

Mickey va également apparaître en France sous un autre format le 3 avril 1966 avec Mickey Parade contenant des compilations d’histoires et Mickey Parade Géant en 2002.

mickey parade disney
Mickey Parade #723 bis (1966, illustration de la réédition en 1976)

amazon-music