Personnages Mickey et ses amis - Personnages Mickey Mouse : portrait d'une légende Disney.


Mickey Mouse : portrait d’une légende Disney.

Sommaire.

II – Mickey au cinéma.

La célèbre icône des studios a débuté sur grand écran.

1928 : son arrivée au cinéma.

En un temps record, Ub Iwerks dessine le premier court-métrage de ce nouveau héros : Plane crazy avec en second rôle Minnie. Ce dernier est projeté le 15 mai 1928 dans une salle de Los Angeles dans l’indifférence générale. Afin de protéger sa nouvelle création, Walt dépose la marque Mickey Mouse le 21 mai 1928 suivi le 26 mai des droits sur Plane crazy. De cette manière, Walt créé et détient les droits complets de son personnage dont il veut en faire une série.

plane crazy mickey disney
Plane crazy (1928)

Un autre court voit également le jour, Mickey gaucho, qui lui aussi ne remporte pas l’adhésion du public mais qui montre l’un des méchants cultes de Mickey : Pat Hibulaire.

mickey gaucho galoppin disney
Mickey gaucho (1928)

Avec l’arrivée du cinéma parlant, Walt y voit un moyen de conquérir encore plus de monde. Grâce au nouveau venu de son petit studio, Wilfred Jackson, qui est le seul à avoir une notion de musique, Disney décide de créer un dessin animé parlant afin de se démarquer de ses concurrents. Cet exploit technique de synchroniser une musique et des images animées va se concrétiser avec le court-métrage Steamboat Willie qui sera diffusé le 18 novembre 1928 au Colony Theater de New York. Bien que le personnage fut créé avant et déjà le héros d’un court-métrage, cette date est retenue comme la date anniversaire de Mickey Mouse. Contrairement aux idées reçues, Steamboat Willie n’est pas le premier court-métrage animé au son synchronisé mais c’est Dinner Time qui a droit à cet honneur dès le 14 octobre 1928.

steamboat willie mickey disney
Steamboat Willie (1928)

Devant l’engouement du public cette fois-ci, Plane crazy et Mickey gaucho seront de nouveaux diffusés en salles en version sonorisée.

1928 – 1935 : la popularité grandit.

Avec l’arrivée du son, les courts-métrages prennent une nouvelle direction. Après avoir signé un contrat avec Pat Powers (Celebrity Productions), Walt Disney décide d’enregistrer d’abord la bande sonore avant de faire l’animation. Cette inversion des étapes permet une meilleure synchronisation et un meilleur travail pour les animateurs. Bal de campagne lance ainsi un renouveau dans les courts-métrages à partir de 1929. Carl Stalling est engagé afin d’aider au processus technique.

bal campagne barn dance mickey disney
Bal de campagne (1929)

Petit à petit, des personnages font leur apparition dans l’entourage de Mickey à commencer par Horace et Clarabelle ainsi que Pluto en 1930 avec Symphonie enchaînée.

symphonie enchainee chain gang mickey disney symphonie enchainee chain gang mickey disney

Mais 1930 marque un tournant pour Mickey et surtout pour Disney. Ub Iwerks décide de quitter les studios afin de rejoindre celui de Pat Powers et créer ainsi le personnage de Flip la grenouille. Après plus de dix ans, le créateur et le directeur de l’animation de Mickey s’en va, Qui s’y frotte s’y pique sera d’ailleurs sa dernière oeuvre. Il est également suivi par Carl Stalling qui prend aussi son envol en solitaire en 1931.

frotte pique cactus kid mickey disney
Qui s’y frotte s’y pique (1931)

A partir de 1932, Mickey conquiert l’Europe en apparaissant dans les cinémas de différents pays. Sa popularité ne fait que grandir. Deux “Mickey” vont alors apparaître. Le premier sera celui du cinéma avec un Mickey comique typique des cartoons. Quant au second, il est celui des bandes dessinées où Mickey est plus un aventurier ou un explorateur.

Les années 1930 vont aussi marquer des changements de distributeurs. Columbia Pictures prend le relais de Celebrity Productions jusqu’en 1932, puis United Artists avant de changer en 1937 avec RKO Pictures.

De nouvelles têtes font également leur arrivée au sein de l’équipe de Walt : Wilfred Jackson, Burt Gilett, Dave Hand, Ben Sharpsteen puis Webb Smith. Ce dernier va d’ailleurs apporter une idée novatrice qui sera utilisée encore de nos jours : les storyboards. Cette étape se situe au niveau du scénario et permet d’illustrer des séquences écrites pour se donner une idée du rendu. On peut citer à cette période deux courts qui sont devenus cultes : The mad doctor (1933) et Mickey Gulliver (1934).

mickey gulliver disney
Mickey Gulliver (1934)

Mickey acquiert au fil du temps une belle popularité auprès du public. Son aura est telle qu’il devient difficile pour les artistes de faire des gags qui n’iront pas à l’encontre de la sensibilité des familles. La personnalité du héros va alors changer en devenant plus sage afin de montrer l’exemple aux enfants.

Mickey s’entoure encore de nouveaux personnages : Dingo dans Mickey au théâtre (1932) puis Donald dans Une petite poule avisée (1934). Avec le court-métrage Mickey bienfaiteur en 1934, ses trois personnages apparaissent ensemble pour la première fois, créant ainsi un trio qui marquera les esprits.

mickey bienfaiteur orphan benefit disney mickey bienfaiteur orphan benefit disney

1935 – 1953 : une star en couleur qui se raréfie.

1935 marque une grande évolution pour Mickey. Les courts-métrages sont dorénavant en couleur et le héros des studios va y avoir droit lui aussi avec La fanfare.

fanfare mickey band concert disney
La fanfare (1935)

C’est aussi une forme du déclin du personnage. D’être devenu un symbole, Mickey doit rester dans le correct et ne peut plus avoir de gags bien à lui. D’autres personnages prennent alors le relais avec Pluto, Dingo et surtout Donald, ce dernier incarnant les Mickey du début : espiègle, farceur, mauvais garnement. La souris aura cependant son moment de gloire et de fierté avec Le brave petit tailleur en 1938.

brave petit petit tailleur little tailor mickey disney
Le brave petit tailleur (1938)

Bien que ses apparitions deviennent moins fréquentes, Mickey va atteindre le sommet de sa performance avec L’apprenti sorcier, ce dernier faisant partie intégrante de Fantasia. Mickey fait donc sa première apparition dans un long-métrage Disney et va porter une tenue culte qui restera dans la mémoire collective : la robe rouge et le chapeau pointu bleu.

fantasia apprenti apprentice sorcier sorcerer mickey disney
Fantasia (1940)

Mickey s’efface tellement cependant dans les courts-métrages qu’il se résume parfois à des seconds rôles. De plus, les différentes séries centrées sur Donald, Pluto ou Dingo ne sont plus assez rentables pour Walt qui décide d’y mettre un arrêt. Mickey fait sa dernière apparition au cinéma en 1953 avec le court-métrage Mickey à la plage. Il continuera de se développer dans les bandes dessinées.

mickey plage simple things disney
Mickey à la plage (1953)

1983 : le retour sur grand écran.

Mickey est devenu tellement populaire avec les bandes dessinées et les parcs qu’il reçoit le 18 novembre 1978, en l’honneur de son cinquantième anniversaire, son étoile sur le fameux Walk of Fame à Hollywood. Il est ainsi le premier personnage animé à recevoir cet honneur.

mickey walk fame 1978

Trente ans, c’est le temps qu’il aura fallu pour que Mickey revienne au cinéma avec le métrage Le Noël de Mickey.

noel christmas carol mickey disney
Le Noël de Mickey (1983)

Il faudra attendre 1988 pour assister à un événement “historique”. Alors que Disney est en confrontation direct avec la Warner et les Looney Toons, Bugs Bunny gagne petit à petit du terrain auprès des plus jeunes. Avec le long-métrage Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, Mickey et Bugs partagent l’affiche d’un même film où chacun disposait du même temps d’écran et de paroles.

Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988)

En 1990, Le Prince et le Pauvre, adaptation de l’oeuvre de Mark Twain, permet à Mickey d’apparaître en double dans ce moyen-métrage.

prince pauvre pauper mickey disney
Le Prince et le Pauvre (1990)

Avec Mickey perd la tête en 1995, le court-métrage fait son retour avec un personnage plus proche de ses origines (farceur, avec son look d’époque) mais dans une forme plus contemporaine aussi bien sur l’aspect technique que dans le contexte du métrage.

micke perd tete runaway brain disney
Mickey perd la tête (1995)

Avec Fantasia 2000 (2000), Mickey fait une apparition remarquée en interagissant avec le chef d’orchestre.

mickey fantasia 2000 disney
Fantasia 2000 (2000)

Une décennie plus tard, en 2013, Mickey investit à nouveau les écrans de cinéma mais au format court-métrage avec A cheval !. Un tour de force aussi bien scénaristique que technique avec la transition d’un Mickey en animation traditionnelle en noir et blanc à un Mickey en couleur et en images de synthèse.

mickey cheval get horse disney
A cheval ! (2013)

La souris fera également d’autres apparitions dans Mickey, il était une fois Noël (1999) ou encore Mickey, Donald, Dingo : les trois mousquetaires (2004).

mickey trois three mousquetaires musketeers disney
Mickey, Donald, Dingo : les trois mousquetaires (2004)

Mickey, il était deux fois Noël (2004) permet d’avoir Mickey animé par ordinateur en images de synthèse.

mickey deux fois noël twice upon Christmas disney
Mickey, il était deux fois Noël (2004)