amazon disney

walt disney animation disneytoon studios affiche mickey deux fois noel poster mickey twice upon christmas

Fiche technique.

Réalisateur : Matthew O’Callaghan.

Scénariste : Chad Fiveash, Carole Holliday et Peggy Holmes.

Producteur: Pam Marsden et Al Shier.

Société de production : Walt Disney Pictures.

Compositeur : Stephen James Taylor.

Sortie USA : 9 Novembre 2004.

Sortie française : 2004.

Titre original : Mickey’s twice upon Christmas.

Durée : 1h08.

Résumé.

A travers cinq histoires nous verrons comment Mickey et ses amis passent Noël.

Casting.

Mickey : Way Allwine (VO) – Laurent Pasquier (VF).

Minnie : Russi Taylor (VO) – Marie-Charlotte Leclaire (VF).

Dingo : Bill Farmer (VO) – Gérard Rinaldi (VF).

Donald : Tony Anselmo (VO) – Sylvain Caruso (VF).

Donner : Jeff Bennett (VO) – Alexandre Gillet (VF).

En savoir plus.

Ce n’est pas le premier long-métrage des studios Disney ayant pour thème Noël : on retrouve ainsi en 2001 Mickey, il était une fois Noël et en 2002 Mickey, la magie de Noël.

C’est le premier long-métrage avec tous les amis proches de Mickey en 3D.

Dans la première histoire, on retrouve les hippopotames et les crocodiles de Fantasia.

Notre avis.

Les studios n’en sont pas à leur coup d’essai pour un film de Noël. Ici on a affaire à cinq histoires dont la morale qui ressort est de penser aux autres avant de penser à soi, encore plus à Noël.

Belles on Ice (Minnie et Daisy, Amies pour la Vie) : Minnie et Daisy s’affrontent lors d’une compétition de patinage artistique. Après s’être mis des bâtons dans les roues, elles finissent par se réconcilier et faire un final ensemble. On réalise donc de plus belles choses à deux que l’un contre l’autre.

Christmas : Impossible (Un Noël Impossible) : Riri, Fifi et Loulou sont chez leurs oncles Donald et Picsou, ce dernier leur annonce que, de par leurs mauvaises actions durant l’année, ils ne sont pas sur la liste du Père Noël. Les trois frères décident alors de se rendre au Pôle Nord pour s’inscrire sur cette liste mais pour y parvenir ils feront de nombreuses gaffes au point que les enfants du monde entier seront à deux doigts de ne pas avoir leurs cadeaux de Noël. En réparant leurs erreurs et en inscrivant le nom de leur oncle Picsou sur la liste, cela leur donnera la chance d’avoir eux-mêmes des cadeaux.

Christmas Maximus (Le Noël de Max) : Max amène sa petite amie fêter Noël chez lui, avec son père Dingo. Ayant peur que la maladresse de son père fasse fuir son amie, il s’éloignera quelque peu jusqu’à comprendre qu’il ne passera jamais d’aussi beaux Noëls qu’en famille.

Donald’s Gift (Joyeux Noël) : Donald, ronchon comme à son habitude, aimerait rester tranquille durant les fêtes alors que Daisy et ses neveux voudraient sortir, forçant leur oncle à venir. Mais Donald gâchera tout au point de décevoir sa famille. A ce moment l’esprit de Noël le touchera et il regagnera l’amour des siens.

Mickey’s dog-gone Christmas (Le Satané Noël de Mickey) : alors que Mickey finit de décorer sa maison pour les fêtes, Pluto détruit tout, rendant furieux son maître contre lui. Il décide alors de s’enfuir, se retrouve au pays du Père Noël et est enrôlé par Donner comme renne du traîneau du Père Noël. Mickey de son côté recherche  activement son chien. Pluto commence à regretter ce départ, mais par chance la magie de Noël réunira les deux amis, comme quoi l’amour finit toujours par réunir les êtres.

Bien que ce film expose une nouveauté qu’est la 3D avec les amis de Mickey, il reste assez plan, voire cliché. Mais ça n’en reste pas moins un film à voir à Noël qui nous rappellera certaines priorités : l’amitié est plus forte que la compétition ; il faut savoir réparer ses erreurs ; ne pas avoir honte de ses proches car ils seront toujours là pour nous ; faire plaisir à sa famille et rester en famille, animaux compris.

disney store