TélévisionNational GeographicMeilleur espoir animal.

Meilleur espoir animal.

affiche poster meilleur espoir animal animal greatest america disney nat geo

Réalisateur : Inconnu.
Scénariste : David Hamlin et Tria Thalman.
Producteur : David Hamlin.
Compositeur : Inconnu.
Société de production : NGHT, LCC.
Distributeur : National Geographic.
Sortie USA : 27 mai 2012.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : America’s greatest animals.
Durée : 1h30.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Une compétition entre animaux pour déterminer lequel est le meilleur.

Achats.

Casting.

Narrateur : Bray Poor.
Intervenants : Casey Anderson, Brady Barr, Andy Brandy Casagrande et Mireya Mayor.

Avec les voix françaises de Philippe Dumond, Véronique Borgias, Damien Cochereau, Pascal Nowak et Yves Chenevoy.

Images.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

Vidéos.

À venir.

Univers.

À venir.

En savoir plus.

À venir.

Notre critique de Meilleur espoir animal.

Alors sur l’idée de base, c’était intéressant, mais concernant le rendu, c’est une catastrophe.

En effet, divisé par secteur et par différents animaux dans une compétition de qui est le meilleur à l’état sauvage, on va dire que ça passe dans le concept. Sauf qu’en terme d’enrichissement, on n’apprend pas grand chose tant tout va assez vite et qu’on n’a pas vraiment le temps de profiter de chaque animal. De plus, on retrouve souvent les mêmes (ours brun, ours blanc, grizzly…) et donc ça manque cruellement de variété. Au final, on finit plus par s’ennuyer car on reste sur notre faim.

image meilleur espoir animal animal greatest america disney nat geo

Mais le pire revient en réalité aux différents scores. Chaque animal est noté sur ses capacités uniques, sa dangerosité face à l’homme (intérêt ?) et son charisme… Oui, oui, ce sont bien des critères sans de réels fondements. Surtout quand un animal remporte le maximum de score en charisme car “il a été l’emblème sur des pièces”. C’est donc très subjectif tant les notes sont déséquilibrées et qu’on ne peut pas vraiment comparé les animaux entre eux.

On note aussi que les intervenants qui s’expriment sont inintéressants et qu’ils semblent plus donner leurs propres avis que d’informer le téléspectateur. La réalisation n’aide pas non plus avec des écrans divisés pour montrer plusieurs actions à la fois (ce qui est judicieux quand c’est utile mais ce n’est pas le cas ici) mais alors on se demande l’intérêt artistique de mettre des lignes de couleurs qui se promènent à l’arrière-plan façon kitch et donnant un rendu très amateur.

Meilleur espoir animal remporte le prix du documentaire raté.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles