amazon disney

Affiche poster meet deedles disney

Fiche technique.

Réalisateur : Steve Boyum.
Scénariste : Jim Herzfeld.
Producteur : Aaron Meyerson, Dale Pollock.
Compositeur : Steve Bartek.
Société de production : Walt Disney Pictures, Peak Productions, DiC Enterprises.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 27 mars 1998.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Meet the Deedles.
Durée : 1h33.
Budget : 24 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 4,4 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Stew et Phil Deedle qui ne voient que le surf. Afin d’honorer le nom de leur père, ce dernier les envoie dans un camp situé à Yellowstone. Les deux jeunes adultes se font passés pour deux nouveaux rangers mais n’ont aucune compétences dans le domaine forestier.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Phil Deedle : Paul Walker (VF : Inconnue).
Stew Deedle : Steve Van Wormer (VF : Inconnue).
Lieutenant Jesse Ryan : A.J. Langer (VF : Inconnue).
Capitaine Douglas Pine : John Ashton (VF : Inconnue).
Frank Slater : Dennis Hopper (VF : Inconnue).
Crabbe : Richard Lineback (VF : Inconnue).
Nemo : Robert Englund (VF : Inconnue).
Elton Deedle : Eric Braeden (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Meet the Deedles marque la dernière apparition de l’ours Bart, déjà vu dans plusieurs productions cinématographiques comme L’ours ou Croc-Blanc.

Image meet deedles disney

Notre critique de Meet the Deedles.

Les comédies sont une des marques de fabriques de Disney pendant de longues décennies. Ils y retournent avec ce film, pour le meilleur ou pour le pire ?

Cette comédie se range clairement dans la case “loufoque”. Là où on pouvait s’attendre à des scènes lourdingues, sans queues ni têtes et pathétiques, l’histoire parvient à surfer (afin de rester dans le thème) sur différents types d’humour sans tomber dans le creux de la vague. On rit à de nombreuses reprises, même si certaines situations sont assez grotesques et exagérées mais le ton général permet justement ce genre de fantaisie. De plus, l’histoire est assez originale avec plusieurs péripéties qui donnent du rythme au film et nous tient éveiller pour savoir ce qui nous attend ensuite. Evidemment, il faut voir ce film vraiment comme une comédie bon enfant qui ne se prend pas au sérieux.

Image meet deedles disney

Les deux frères tiennent justement Meet the Deedles sur les épaules. Leur relation est vraiment très proche, dans les mêmes délires et ils sont vite attachants alors qu’au début du film on aurait pu se dire qu’ils vont vite nous exaspérés. De plus, ils évoluent lentement dans le film pour montrer une autre facette d’eux-même sans pour que ça fasse le gros retournement de veste pour les besoins de l’histoire. Ils restent eux-même mais en se découvrant de nouvelles compétences. Paul Walker marque vraiment par sa présence. Le reste du casting est du même acabit que ce soit le Capitaine du camp ou Jesse (la seule touche féminine qui reste remarquable sans faire la nunuche ou le garçon manqué de service). Le bémol viendrait plutôt des antagonistes, un peu caricaturaux et surtout avec un plan vraiment étrange. Dennis Hopper déçoit dans ce rôle de méchant.

Image meet deedles disney

L’histoire se déroulant à Yellowstone, on profite aisément des nombreux paysages que proposent ce parc. Il est un peu dommage que les animaux sauvages (à l’image de l’ours) fasse un peu kitsch et que les animaux enfuis du cirque n’ont pas de conclusions. Puis comment ne pas craquer devant les chiens de prairie ?

Meet the Deedles s’en sort merveilleusement bien et propose une comédie excellente ! Dommage que le succès ne fut pas au rendez-vous au box-office.