amazon disney

Affiche Poster McFarland USA disney

Fiche technique.

Réalisateur : Niki Caro.
Scénariste : Christopher Cleveland, Bettina Gilois et Grant Thompson.
Producteur : Mark Ciardi et Gordon Gray.
Compositeur : Antônio Pinto.
Société de production : Walt Disney Pictures et Mayhem Pictures.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 20 février 2015.
Sortie française : 2 juin 2015 (directement en DVD).
Titre original : McFarland, USA.
Durée : 2h09.
Budget :h 25 millions de dollars.
Recette mondiale : 45,7 millions de dollars.
Recette USA : 44,5 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

En 1987, Jim White s’installe avec sa famille à McFarland en Californie. Entraîneur de profession, il recrute des jeunes afin de monter une équipe de cross-country.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Jim White : Kevin Costner (VF : Franck Dacquin).
Danny Diaz : Ramiro Rodriguez (VF : Alexandre Crepet).
Thomas Valles : Carlos Pratts (VF : Inconnue).
Jose Cardenas : Johnny Ortiz (VF : Gauthier de Fauconval).
David Diaz : Rafael Martinez (VF : Alessandro Belivacqua).
Damacio Diaz : Michael Aguero (VF : Philippe Allard).
Johnny Sameniego : Hector Duran (VF : Sébastien Hébrant).
Victor Puentes : Sergio Avelar (VF : Inconnue).
Cheryl White : Maria Bello (VF : Colette Sodoyez).
Julie White : Morgan Saylor (VF : Laetitia Lienart).
Jamie White : Elsie Fisher (VF : Alayin Dubois).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

McFarland, USA est tiré d’une histoire vraie. Jim White a été entraîneur de 1980 à 2003. Il a remporté avec son équipe de cross-country neuf titres de championnat national, entre autres récompenses.

Le projet date de 2004.

Image McFarland USA disney

Le film a modifié un peu la réalité : Jim White était déjà enseignant au lycée de McFarland, il a trois filles qui en plus étaient plus âgées, il a reconstitué les équipes qui étaient à l’arrêt (équipe masculine et féminine), Danny Diaz n’était pas en surpoids et le troisième frère Diaz n’était pas dans l’équipe de 1987.

Notre critique de McFarland, USA.

Disney nous entraîne dans le milieu du sport et choisit cette fois-ci le cross-country.

Image McFarland USA disney

Ca ne semble pas être le cas en lisant le résumé mais l’histoire est extrêmement réussie et belle. Aucun temps morts, alternance de scène au ton léger avec des sujets beaucoup plus sérieux, le tout avec du dépassement de soi, d’acceptation de sa situation… Car si McFarland, USA a le mérite de mettre en avant le cross-country (une course en pleine nature), il fait ça du point de vue des jeunes hispaniques qui n’ont aucune vision d’avenir à cause de la pauvreté dans laquelle ils vivent, se contenant de choses simples qui les rendent heureux. On découvre ainsi leur vie quotidienne, des travaux au champs puis à l’école et avec le sport en parallèle. Nous nous immergeons également dans leurs traditions et la mentalité très axée sur la famille et le partage.

Image McFarland USA disney

Evidemment, le sport fait partie intégrante de l’histoire et permet à des jeunes de se découvrir d’autres capacités et de pouvoir avoir la possibilité de sortir la tête de l’eau. Ces mêmes jeunes disposent d’un casting aux petits oignons tant ils sont attachants et convaincants. Il en est de même pour Kevin Costner qui n’a plus besoin de démontrer son talent. Il incarne un coach d’abord sec mais qui finit par réussir à monter un groupe soudé et de s’affronter aux grandes pointures tout en découvrant la vie que mène les jeunes. Il doit aussi gérer sa propre famille alors que son équipe lui demande déjà beaucoup de temps.

Image McFarland USA disney

Le film dispose d’une belle bande originale accentuant les différentes émotions que nous procurent les scènes. Associé à une belle photographie et une réalisation parfaite, le long-métrage nous transporte tel que le cinéma devrait le faire.

McFarland, USA est donc un véritable petit bijou injustement indisponible en France alors que ses messages sont universels.