Disney +Love, Victor.

Love, Victor.

affiche poster love victor disney

Créateur : Isaac Aptaker et Elizabeth Berger.
Réalisateur : Jason Ensler, Alex Hardcastle, Rebecca Asher, Pilar Boehm…
Scénariste : Becky Albertalli, Isaac Aptaker, Elizabeth Berger, Danny Fernandez, Jess Pineda, Jeremy Roth…
Producteur : Shawn Wilt.
Compositeur : Siddhartha Khosla et Lauren Culjak.
Société de production : 20th Television et The Walk-Up Company.
Distributeur : Hulu / Disney+.
Première diffusion USA : 17 juin 2020.
Première diffusion française : 23 février 2021.
Période : 2020 à aujourd’hui.
Titre original : Love, Victor.
Durée moyenne d’un épisode : 30min.
Nombre de saisons : 2 saisons.
Nombre d’épisodes : 20 épisodes.

Résumé.

Victor intègre un nouveau lycée. Il a des doutes sur son orientation sexuelle et il se fait guider par message par Simon afin de l’aider.

Casting.

Victor Salazar : Michael Cimino (VF : Julien Crampon).
Mia Brooks : Rachel Naomi Hilson (VF : Justine Berger).
Felix Westen : Anthony Turpel (VF : Oscar Douieb).
Lake Cunningham : Bebe Wood (VF : Maryne Bertieaux).
Benjamin “Benji” Campbell : George Sear (VF : Clément Moreau).
Andrew Spencer : Mason Gooding (VF : Jim Redler).
Pilar Salazar : Isabella Ferreira (VF : Ludivine Maffren).
Adrian Salazar : Mateo Fernandez (VF : Emmylou Homs).
Armando Salazar : James Martinez (VF : Marc Arnaud).
Isabel Salazar : Ana Ortiz (VF : Véronique Alycia).
Lucy : Ava Capri (VF : Inconnue).
Rahim : Anthony Keyvan (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Love, Victor est une série dérivée de Love, Simon.

Le projet est annoncé en avril 2019. La série est initialement diffusée sur Hulu, la plateforme de streaming “adulte” de Disney. En 2021, l’arrivée du label Star sur Disney+ permet de diffuser la série dessus.

image love victor disney

Nick Robinson, qui incarne Simon dans le film, fait office de narrateur ici.

La saison 2 est annoncée en août 2020.

Notre critique de Love, Victor – Saison 1.

Après la réussite de Love, Simon de voir une série débarquée était à la fois attirant et inquiétant de se demander comment faire aussi bien.

image love victor disney

On pourrait même dire que c’est encore mieux ! Là où le film mettait en avant le fait de le révéler au grand jour, la série s’oriente plus vers le questionnement sur soi-même par rapport à ses attirances. Même si on sait comment tout va se finir, de voir le cheminement personnel de Victor est prenant et surtout terriblement touchant. La série ne cesse de jouer avec les émotions et on comprend aussi bien son mal-être d’être en proie aux doutes alors qu’on sait comme lui qu’il a encore du mal à être lui-même.

On savoure chaque instant car le scénario est parfaitement bien écrit. L’évolution est progressive et tellement bien construite qu’elle en est crédible, bien loin des facilités scénaristiques. Mais on ne suit pas juste la relation sentimentale de Victor (il s’intéresse à une fille tout en étant attiré par un garçon), la série propose d’autres intrigues sur l’aspect relationnel. Déjà, avec ses propres parents dont le mariage n’est pas tout rose et que cela a un impact sur la vie de famille. Quand on découvre le secret que le couple cache, forcément, on ressent quelque chose qui va être un des fils conducteurs des épisodes.

image love victor disney

Mais nous avons aussi droit à une autre relation du gars farfelu mais humilié au lycée qui s’intéresse à une fille qui elle est très soucieuse de son image et de sa popularité (à cause d’une mère célèbre qui lui met la pression). Un très fort contraste entre eux deux et qui montre les conséquences de “l’image” au détriment des émotions. Enfin, nous avons aussi la sœur du héros, qui est obligé de vivre loin de son petit ami et que la relation à distance est difficile à gérer. La série met donc en scène trois types de relation sentimentale à très bon escient.

En plus d’avoir un casting impeccable, comment ne pas s’attacher aux personnages ? Chacun est tellement bien construit que beaucoup de gens pourront s’identifier à l’un d’entre eux. Victor est tellement attachant, très adulte dans sa tête mais qui a une telle fragilité qu’il a besoin de parler avec la seule personne qui peut l’aider : Simon. Et oui, on retrouve le personnage à travers des messages pour guider notre héros vers son bonheur. Un très bon lien avec le film. Victor doit gérer aussi sa famille, ses amis, son travail… Beaucoup de choses pour un adolescent qui a besoin de confiance en lui. Ses parents sont vraiment à l’image de beaucoup de parents et c’est un bon reflet de ce que vivent certains couples. Enfin, Pilar (la soeur) pourrait être un protagoniste détestable mais son comportement répond juste à un mal-être et qui a besoin de stabilité.

image love victor disney

Du côté des autres protagonistes, Mia est la fille convoitée par Victor. Fille de bonne fortune, elle cache aussi un secret qui fait d’elle un personnage sensible sans compter sa vie de famille qui prend un nouveau tournant. Sa meilleure amie est Lake, totalement dépendante de ce qu’on pense d’elle mais qui curieusement cache une belle personne qu’elle n’ose pas montrer. Il y a également Benji, le béguin caché de Victor, qui assume son homosexualité et qui va chambouler la vie du héros. Enfin, on pourrait dire que le personnage qui est le plus surprenant est Félix. Très fou, il est pourtant celui qui va révéler sa personnalité au bon moment et qui en fait un ami remarquable.

image love victor disney

Autre élément qui fait la force de la série est sa réalisation. De faire des épisodes très courts (à peine 30 minutes) permet de rester concentrer sur l’essentiel, sans fournir d’intrigues “bouche-trou”. Ainsi, on éprouve beaucoup plus d’émotions et cela donne envie de dévorer la série en un rien de temps. Il y a ce côté accro qui se fait sentir tant la série déborde de qualité. La saison 2 va prendre un nouveau tournant en espérant que le talent sera toujours au rendez-vous.

image love victor disney

Love, Victor offre une première saison parfaite en tout point qui mérite d’être vue.

Notre critique de Love, Victor – Saison 2.

Après une première saison d’excellente qualité et terminant sur la révélation tant attendue, la saison 2 est donc forcément très attendue pour en voir les différentes conséquences.

image love victor disney hulu
image love victor disney hulu

Évidemment, après le coming-out de Victor, on se doutait que ça n’allait pas se terminer comme ça. Ainsi, différentes intrigues en découlent. Tout d’abord avec sa mère qui le vit très mal tout en s’appuyant sur sa religion. La fusion qu’ils avaient avant est ainsi détruite et cela devient plus conflictuel. C’est un sujet vraiment prenant car cela reflète aussi certains parents qui vivent mal l’homosexualité de leur enfant. On voit ainsi une évolution, une acceptation progressive et le fait d’avoir intégré la religion également permet d’enrichir le débat et l’ouverture d’esprit. De plus, le fait que le petit frère de Victor découvre le “secret” de son frère permet de montrer comment un enfant voit les choses et sa réaction est d’ailleurs très amusante. Au-delà du cercle familial, il y a aussi le cercle amical. En revanche, là le sujet est assez survolé. La réaction des membres de son équipe de sport ne tient pas assez longtemps pour donner un reflet de la société de ceux qui rejettent ceux qui sont homosexuels. C’était pourtant là un sujet qui aurait du être plus approfondi.

Cependant, cette saison 2 semble ne pas trop savoir comment remplir son histoire. Il y a d’autres intrigues qui sont en parallèles qui sont un peu en retrait du sujet principal. Le fait de montrer la mère malade de Félix, les changements de vie dans la famille de Mia, les peines de cœurs des uns et des autres… prennent trop de place. Surtout, maintenant que les couples sont fixés, cette saison mise trop sur les triangles amoureux et il y en a même beaucoup trop : Victor / Benjin / Rahim, Félix / Lake / Pilar, Mia / Andrew / Lucy, Armando / Isabel / Shelby. Conclusion, on perd vite en intérêt en virant trop série romantique classique et vie quotidienne d’amis. La force de la saison 1 est trop diminuée. Même le cliffangher de la saison fait trop facilité scénaristique pour ouvrir une saison 3 mais on sent le copier/coller du final précédent mais sans le même impact.

image love victor disney hulu
image love victor disney hulu

On retrouve donc le même casting et personnages que la première saison. Victor est donc en accord avec lui-même face aux autres. Son personnage devient donc plus libre et devant accepter le regard des autres et il est vraiment un garçon blessé par sa mère. Aussi, il découvre la vie de couple homosexuel, les premières fois… Une découverte pour lui mais son personnage offre moins d’attachement pour autant. Le côté “compassion” de se faire rejeter par certains et ses déboires dans son couple avec Benji ne nous a pas vraiment touché. Puis le fait de le mettre assez rapidement dans un triangle amoureux fait une bascule trop simple. Pour ses parents, Armando le vit très bien et veut soutenir son fils là où Isabel est plus réfractaire mais fait des efforts pour contrer le milieu dans lequel elle a grandi. Détestable au premier abord, son acceptation la rend plus “mère aimante”. Quant à Pilar, elle est toute aussi intéressante que dans la première saison et on s’attache vraiment à elle à travers ce qu’elle traverse comme jeune adolescente.

image love victor disney hulu
image love victor disney hulu

Chez les autres personnages, peu d’attirance aussi. Lake qui est perdue dans son couple, Félix qui peine avec sa mère malade, Mia qui reste trop effacée, Andrew qui est là juste pour la romance avec cette dernière, Benji qui prend aussi trop de retrait même s’il est intéressant dans les scènes où il se sent blessé par Isabel mais aussi par le comportement de Victor qui le défend moins qu’avant, Rahim qui est le nouveau venu qui est là pour donner plus de relations amoureuses… C’est comme si les scénaristes ne savaient plus quoi faire avec eux. Il y a même des choses trop prévisibles et dénaturent l’ensemble.

La saison 2 de Love, Victor nous a moins emballé la faute à trop d’intrigues pour combler l’histoire et une saison 3 qui ne semble pas être prometteur.

La note de Fabien : Saison 1
La note de Fabien : Saison 2

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles