amazon disney

Affiche Poster infernale poursuite great locomotive chase disney

Fiche technique.

Réalisateurs : Francis D. Lyon et Robert G. Shannon.
Scénariste : Lawrence Edward Watkin.
Producteurs : Lawrence Edward Watkin et Walt Disney.
Compositeur : Paul J. Smith.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Film Distribution Company.
Sortie USA : 8 juin 1956.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : The Great Locomotive Chase.
Durée : 1h25.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 1,7 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

En pleine Guerre de Sécession, les nordistes et les sudistes s’affrontent. James Andrews et d’autres soldats ont pour mission de détruire le réseau ferré des sudistes.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

James J. Andrews : Fess Parker (VF : Marc Cassot).
William Campbell : Jeff York (VF : André Valmy).
William Pittenger : John Lupton (VF : Roger Rudel).
William A. Fuller : Jeffrey Hunter (VF : Inconnue).
Robert Buffum : Eddie Firestone (VF : Inconnue).
Anthony Murphy : Kenneth Tobey (VF : Inconnue).
Marion A. Ross : Don Megowan (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’infernale poursuite a doublement intéressé Walt Disney car celui-ci est un passionné des trains. La plupart des wagons et des locomotives présents dans le film proviennent de musées.

Ce fait historique a eu lieu le 12 avril 1862 sur la ligne qui reliait Atlanta à Chattanooga. Il y a eu en tout 24 participants et non 16 comme dans le film. Andrews a été capturé et pendu le 7 juin 1862.

image infernale poursuite great locomotive chase disney

La réelle locomotive “General” est exposée dans un musée à Kennesaw en Géorgie. La véritable locomotive “Texas” est exposée dans un musée à Atlanta en Géorgie.

Bill Campbell et James J. Andrews étaient en réalité des civils. Campbell est également romancé pour le film, n’ayant pas été comme ça dans la réalité.

image infernale poursuite great locomotive chase disney

Notre critique de L’infernale poursuite.

Disney retourne dans les histoires américaines avec ce fait d’armes de quelques soldats en pleine Guerre de Sécession.

Des films de guerres, on en a déjà tous vu et des courses poursuites également. Ici, nous avons droit à tout ça mais avec des trains. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est terriblement grisant ! Le film tient en haleine, alternant les phases de repos et de préparations aux phases d’actions et de combats. Aucun humour dans le film, c’est du sérieux du début à la fin. La poursuite des deux trains est particulièrement réussi car le réalisateur parvient à mettre du rythme un peu partout en offrant de nombreuses péripéties. La fin est assez belle vu la gravité de la situation.

image infernale poursuite great locomotive chase disney

Nous retrouvons Davy Crockett, ou en tout cas l’acteur (Fess Parker), dans le rôle de la figure historique James J. Andrews. Il est sobre et grave, proposant des scènes de bravoure. Les autres personnages sont assez mis en retrait malgré leurs bonnes interprétations et même le narrateur est finalement peu travaillé. Nous avons plus droit à un ensemble d’hommes pour réaliser une mission dangereuse.

image infernale poursuite great locomotive chase disney

L’infernale poursuite est un très bon film et le choix d’avoir pris cette période de l’histoire américaine rend le long-métrage d’autant plus intéressant à regarder.