amazon disney

Affiche Poster incroyable randonnee incredible journey disney

Fiche technique.

Réalisateurs : Fletcher Markle et Mickey McCardle.
Scénaristes :James Algar.
Producteur: Walt Disney, James Algar, Jack Couffer et Erwin L. Verity.
Compositeur : Oliver Wallace.
Société de production : Walt Disney Productions et Cangary.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 30 septembre 1963.
Sortie française : 16 septembre 1964.
Titre original : The incredible journey.
Durée : 1h20.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Sur le départ pour un voyage, une famille laisse la garde de ses trois animaux à un de leurs amis. Les deux chiens (Youpi et Blanco) et le chat (Tao), se croyant abandonnés, vont alors entamer un long voyage à travers le Canada pour rejoindre leur maître.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Le narrateur : Rex Allen (VF : Inconnue).
Nancy Hunter : Sandra Scott (VF : Inconnue).
John Longridge : Emile Genest (VF : Inconnue).
Jim Hunter : John Drainie (VF : Inconnue).
L’ermite : Tommy Tured (VF : Inconnue).
James MacKenzie : Robert Christie (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’incroyable randonnée s’inspire du roman éponyme de Sheila Burnford de 1961.

Youpi est un labrador, Blanco est un bull terrier et Tao est un siamois.

Le film fera l’objet d’un remake en 1993 : L’incroyable voyage.

Image incroyable randonnee incredible journey disney

Notre critique de L’incroyable randonnée.

Qui n’aime pas les animaux ? Disney l’a bien compris et adapte donc un roman avec pour héros deux chiens et un chat.

Le film est proche du documentaire animalier par sa manière d’être. La caméra suit les animaux dans leur périple en pleine nature, affrontant divers dangers aussi bien face à d’autres animaux (ours, lynx…) que naturelle (rivière, forêt…). Cette approche casse le dynamisme et l’empathie qu’on peut avoir envers les trois héros. Bien que le danger rôde, on a du mal à rentrer dans l’histoire tant les animaux semblent imperturbables face à ce qu’ils rencontrent (seul le chat montre quand il a peur et devient agressif). On a donc peu d’émotions là où on devrait en avoir. Même la scène finale pêche par son manque de grandiloquence pour jouer sur la corde sensible.

Image incroyable randonnee incredible journey disney

En fait, le gros bémol de L’incroyable randonnée est évidemment l’absence de voix. Tout est raconté par le narrateur sauf que le problème est bien là. Il parle trop et nous commente ce qu’on voit et qu’on est capable de comprendre. Il est trop présent et même la scène finale où on se dit que ça y est, ils vont nous faire pleurer, et bien non car le narrateur en remet une couche là où le silence et les images auraient pu se suffire. Puis la musique n’apporte pas ce qu’il faut pour sublimer l’image.

Concernant le trio, il est dur de pouvoir vraiment les présenter. Blanco est probablement le plus attachant à cause de son vieil âge et des difficultés qu’il a pour se déplacer. Tao est un chat très joueur et donne du tonus au groupe. Quant à Youpi, le jeune chien, il est assez transparent alors qu’il est le meneur. Pour les humains, ils sont tout juste bons. Il est dommage que les enfants à la fin ne soient pas plus expressifs alors que c’est le climax du film.

Image incroyable randonnee incredible journey disney

Ce qui est bien avec ce film est que la nature est montrée telle qu’elle est : belle, variée mais aussi dangereuse. A se demander si par moment les animaux n’ont quand même pas été mis en “danger”, notamment la scène entre le chat et le lynx où c’est vraiment très réaliste.

L’incroyable randonnée se laisse regarder mais son aspect trop documentaire fait qu’on ne parvient pas à s’attendrir alors que le sujet s’y prêtait.