Lincoln.

, par
Affiche Poster Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Fiche technique.

Réalisateur : Steven Spielberg.
Scénaristes : Tony Kushner, John Logan et Paul Webb.
Producteur : Kathleen Kennedy et Steven Spielberg.
Compositeur : John Williams.
Société de production : Twentieth Century Fox, DreamWorks, Reliance Entertainment, Participant Media, Dune Entertainment, Amblin Entertainment et The Kennedy/Marshall Company.
Distributeur : Touchstone Pictures.
Sortie USA : 16 novembre 2012.
Sortie française : 30 janvier 2013.
Titre original : Lincoln.
Durée : 2h30.
Budget : 65 millions de dollars.
Recette mondiale : 275,3 millions de dollars.
Recette USA : 182,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 320 425 entrées.

Résumé

En pleine Guerre de Sécession, le Président des Etats-Unis Abraham Lincoln se bat pour le 13ème amendement de la Constitution afin d’abolir l’esclavage.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Abraham Lincoln : Daniel Day-Lewis (VF : Michel Papineschi).
Mary “Molly” Todd Lincoln : Sally Field (VF : Marianne Basler).
Thaddeus Stevens : Tommy Lee Jones (VF : Féodor Atkine).
Robert Todd Lincoln : Joseph Gordon-Levitt (VF : Donald Reignoux).
William N. Bilbo : James Spader (VF : Éric Herson-Macarel).
Richard Schell : Tim Blake Nelson (VF : Laurent Natrella).
Alexander Stephens : Jackie Earle Haley (VF : Denis Lavant).
Ulysses S. Grant : Jared Harris (VF : Patrick Bethune).
Gideon Welles : Grainger Hines (VF : Thierry Buisson).
William Seward : David Strathairn (VF : Frédéric Cerdal).
Fernando Wood : Lee Pace (VF : Éric Ruf).
Robert Latham : John Hawkes (VF : Joël Zaffarano).
Wells A. Hutchins : Walton Goggins (VF : Mathias Kozlowski).
Francis Preston Blair : Hal Holbrook (VF : Marc Cassot).
Edwin Stanton : Bruce McGill (VF : Vincent Grass).
John Usher : Dakin Matthews (VF : Philippe Ariotti).
John A. Campbell : Gregory Itzin (VF : Michel Prud’homme).
George H. Pendleton : Peter McRobbie (VF : Jean-Luc Kayser).
Tad Lincoln : Gulliver McGrath (VF : Victor Quilichini).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Lincoln est l’adaptation du livre de Doris Kearns Goodwin : Team of Rivals : The Political Genius of Abraham Lincoln. L’auteur propose cette histoire à Steven Spielberg en 1999 et DreamWorks achète les droits en 2001. Paul Webb et John Logan planchent sur le film mais le réalisateur n’en est pas encore satisfait. L’histoire faisait 500 pages et était longue et difficile à mettre sur grand écran. Spielberg était en revanche intéressé par les 70 pages concernant le 13ème amendement. Tony Kushner les remplace et modifie le scénario sur ce dernier point pour en faire la trame principale du film.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

En janvier 2005, Liam Neeson passe le casting pour incarner le Président Lincoln. Cependant, il quitte le projet en juillet 2010 car il se sent trop âgé pour le faire. Il est remplacé en novembre 2010 par Day-Lewis. Pourtant, celui-ci avait tout d’abord refusé le rôle, ne se sentant pas à la hauteur d’incarner la prestance de Lincoln. C’est grâce à Leonardo Di Caprio qui le poussa à accepter qu’il prit finalement le rôle de Lincoln.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Afin de coller au plus près de son personnage, l’acteur Daniel Day-Lewis s’est beaucoup documenté sur la vie du Président. Pour travailler sa voix, il envoya une cassette à Spielberg dans une boîte avec une tête de mort sur le dessus pour que seul le réalisateur l’entende.

Sally Field voulait à tout prix jouer le rôle de Mary Todd Lincoln, en dépit de sa différence d’âge avec elle (20 ans de plus). Spielberg accepte tout de même et Day-Lewis a fait le trajet depuis l’Irlande afin de lui donner la réplique lors de son casting.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Le tournage de Lincoln commence que bien plus tard, en octobre 2011.

Pour ce film, Daniel Day-Lewis remporte en 2013 l’Oscar du Meilleur Acteur, ainsi que Le Golden Globes et le Bafta Awards pour la même catégorie.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Le tournage s’est déroulé en Virginie.

Notre critique de Lincoln.

Quand l’un des maîtres d’Hollywood s’attaque à une légende de la présidence américaine, on peut s’attendre à quelque chose de grandiose.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Evénement marquant de l’histoire des Etats-Unis, le film s’attarde sur le déroulement de l’abolition de l’esclavage par Abraham Lincoln. De par sa durée (2h30), il faut trouver de quoi tenir la distance. L’histoire met en avant la manière dont il a fallu conquérir les votes afin d’accepter ce fameux 13ème amendement. Un jeu de politique en somme mais qui a quand même du mal à captiver suffisamment. Que ce soit avec des compromissions, des promesses, de l’argent… tout est fait pour obtenir gain de cause. Un point positif est que ce n’est pas tout noir ou tout blanc. Les Etats favorables à l’esclavage ne sont pas montrés comme les méchants. Une caricature qui est ainsi évitée pour mieux remettre dans le contexte de l’époque. Il n’y qu’à partir de la séquence du vote qu’on ressent de la tension et du suspense (même si en tant que spectateur on connait déjà l’Histoire). Lincoln se termine ainsi sur la mort de son héros. Il est dommageable que sur ce dernier point on soit mis devant le fait accompli alors qu’on aurait pu assister à cette scène tragique.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Deux autres intrigues sont secondaires à différents niveaux. L’une concerne la famille Lincoln avec le fils aîné qui veut s’engager dans l’armée contre la volonté de ses parents. L’autre concerne Thaddeus Stevens, un membre du congrès farouchement opposé à l’esclavage. Nous n’évoquerons pas la Guerre de Sécession qui est évidemment le contexte du film.

Le défaut qu’on pourrait reprocher à Lincoln concerne le point de vue. Pour une histoire qui concerne l’abolition de l’esclavage, tout est focalisé sur les politiciens. Les principaux concernés n’ont droit à la parole qu’à travers un personnage secondaire quasi inexistant.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Pour camper le grand président, Daniel Day-Lewis est appelé au poste. Rien à dire sur sa performance, c’est brillant de qualité ! Avec l’aide du maquillage, il incarne un président avec justesse, montrant ses doutes, ses convictions et ses failles. Tommy Lee Jones est également présent. Le combat contre l’esclavage a été l’objectif de toute sa vie malgré la protestation de ses collègues. Il faudra attendre la fin de Lincoln pour en découvrir la raison, très émouvante. Le film regorge de personnages qu’il serait difficile de tous les passer en revue mais cette profusion permet justement d’aborder le thème principal à travers plusieurs ressentis personnels. On retiendra surtout Madame Lincoln, incarnée par la brillante Sally Field et le fils aîné, interprété par Joseph Gordon-Levitt.

Image Lincoln Disney touchstone 20th century fox

Steven Spielberg est toujours autant à l’aise avec les films historiques abordant des thématiques fortes et avec un sens du spectacle millimétrée. Ce n’est pas un spectacle où on en prend plein la vue mais tout est en finesse, que ce soit le choix du cadrage et le jeu de lumière, on sent que le maître dirige tout ça. La bande originale est simple mais toute aussi belle.

Lincoln est un film historique intéressant avec quelques longueurs. Mais pour la performance de Day-Lewis et le sujet qui a changé beaucoup de choses aux Etats-Unis, le long-métrage est une réussite.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney