amazon disney

walt disney animation disneytoon studios affiche lilo stitch 2 hawai avons probleme poster lilo stitch 2 stitch glitch

Fiche technique.

Réalisateurs : Michael LaBash et Anthony Leondis.

Scénaristes : Anthony Leondis, Eddie Guzelian, Alexa Junge et Michael LaBash.

Producteur: Christopher Chase.

Société de production : DisneyToon Studios.

Compositeur : Joel McNeely.

Animateurs : Richard Bailey, Tristan Balos, Nancy Beiman, Donna Brockopp, Tom Caulfield, Farouk Cherfi, Jonathan Dower, Federico Ferrari, Kayn Garcia, Samantha Inoue Harte, Hiromi Kakinuma, Satjit Matharu, James McGinlay, Toby Schwarz, Jocelyn Sy, Florian Wagner, Kevin Wotton et Samanha Youssef.

Sortie USA :15 aout 2005.

Sortie française : 14 septembre 2005.

Titre original : Lilo and Stitch 2 : Stitch Has a Glitch.

Durée : 68 minutes.

Résumé.

Lilo décide de suivre les pas de sa mère en participant au concours de Hula (dont cette dernière était championne à son âge) malgré les nombreuses critiques de ses camarades et les difficultés qu’elle rencontre. Quant à Stitch, il fait des cauchemars récurrents qui révèlent le côté méchant qu’il pensait avoir vaincu et son niveau de méchanceté repart de plus belle. Nos deux amis vont devoir unir leur force afin de vaincre leur peur.

Casting.

Lilo : Dakota Fanning (VO) – Camille Donda (VF).

Stitch : Chris Sanders (VO) – Emmanuel Garijo (VF).

Jumba : David Ogden Stiers (VO) – Vincent Grass (VF).

Nani : Tia Carrere (VO) – Virginie Méry (VF).

Pleakley : Kevin McDonald (VO) – Eric Métayer (VF).

Kumu (professeur de hula) :Kunewa Mook (VO) –  Serge Faliu (VF).

En savoir plus.

Daveigh Chase (voix originale de Lilo) était tellement occupée à faire la voix de Lilo dans Lilo et Stitch- la série, qu’elle a engagé sa meilleure amie Dakota Fenning pour la remplacer.

Ce film est le seul film d’animation Disney directement sorti en vidéo à avoir reçu le PG (Parenntal Guidence Suggested : certaines scènes peuvent heurter les enfants de moins de 10 ans) de la MPAA (Motion Picture Association of America).

Ce film est le seul dans lequel Jumba appelle Stitch par son nom et non par 626 (son nom scientifique).

Notre avis.

95ème long-métrage d’animation, Lilo et Stitch 2 : Hawaï nous avons un problème fait suite au film Lilo et Stitch (premier opus de la saga). Cette suite raconte comment Lilo et Stitch font face à leur peur. Pour Lilo, la peur de ne pas être à la hauteur de sa mère championne de Hula la déstabilise et les critiques de ses camarades ne l’aideront pas. Stitch quant à lui fait de terribles cauchemars, il rêve qu’il redevient méchant et de ce fait, sa cote de méchanceté remonte dangereusement. Nous retrouvons tous nos personnages favoris, Nani, Jumba, Peakly et même Kumu le professeur de Hula de Lilo que nous voyons dans le premier opus. Cependant, on regrettera tout de même la sortie de Stitch le film (2003) avant ce Lilo et Stitch 2 car l’histoire avec les expériences amenait bien plus d’intrigues que celles présentes dans ce film. L’histoire est certes très touchante mais sans surprises malgré le fait que nous passons tout de même un bon moment devant cette suite qui aurait pu être bien pire si l’on prend en compte les antécédents des suites en général chez le studio aux grandes oreilles.

Graphiquement nous retrouvons les personnages et les lieux cultes du premier opus inchangés, tels que nous les avions laissés à la fin du premier fillm ce qui en soit est un bon point. Nous retrouvons aussi le réel mélangé à l’animation (toujours avec le film réel en noir et blanc).

Nous retrouvons bien sûr les incontournables chansons de Elvis Presley qui seraient presque la signature de la saga Lilo et Stitch, ainsi que des musiques au style hawaïen sur lequel principalement Lilo s’entraîne à danser son Hula. Ces musiques rendent l’immersion au pays quasi totale.

Lilo et Stitch 2 : Hawaï nous avons un problème, reste dans le même style que Lilo et Stitch (2002) notamment au niveau des personnages qui sont toujours aussi drôles. Nous regretterons cependant l’intrigue qui n’est pas aussi prenante que dans le premier opus mais qui cependant ne laissera pas le spectateur indifférent à certaines scènes du film.