amazon disney

Affiche Poster Homme bicentenaire Bicentennial Man Disney Touchstone Pictures

Fiche technique.

Réalisateur : Chris Columbus.
Scénariste : Nicholas Kazan.
Producteurs : Chris Columbus, Wolfgang Petersen, Gail Katz, Laurence Mark, Neal Miller, Mark Radcliffe et Michael Barnathan.
Compositeur : James Horner.
Société de production : Touchstone Pictures, 1492 Pictures, Columbia Pictures Corporation, Laurence Mark Productions et Radiant Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 17 décembre 1999.
Sortie française : 15 mars 2000.
Titre original : Bicentennial Man.
Durée : 2h12.
Budget : 100 millions de dollars.
Recette mondiale : 87,4 millions de dollars.
Recette USA : 58,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 107 611 entrées.

Résumé.

Au début du XXIème siècle, la technologie a tellement évolué que des robots sont maintenant conçus pour faire les travaux domestiques. Richard Martin fait l’acquisition du nouveau modèle, le NRD-114 qu’il baptise Andrew. Cet androïde va aller découvrir le concept de “liberté” et va chercher à l’obtenir en s’humanisant.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achat.

Casting.

Andrew Martin : Robin Williams (VF : Michel Papineschi).
Amanda Martin / Portia Charney : Embeth Davidtz (VF : Isabelle Gardien).
Richard Martin : Sam Neill (VF : Hervé Bellon).
Rupert Burns : Oliver Platt (VF : Antoine Tomé).
Mme Martin : Wendy Crewson (VF : Josiane Pinson).
Galatea : Kiersten Warren (VF : Nathalie Bienaimé).
Amanda Martin (enfant) : Hallie Kate Eisenberg (VF : Malene Kaloudia).
Grace Martin (enfant) : Lindze Letherman (VF : Mauricette Marot).
Grace Martin (adulte) : Angela Landis (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’homme bicentenaire est l’adaptation de la nouvelle L’Homme bicentenaire d’Isaac Asimov de 1976 et du roman Tout sauf un homme de Robert Silverberg.

Le tournage s’est déroulé du 15 mars 1999 au 16 juillet 19994 en Californie. L’intrigue du film débute le 3 avril 2005 et se termine le 3 avril 2205.

Image Homme bicentenaire Bicentennial Man Disney Touchstone Pictures

A l’origine, Tom Hanks devait incarner Andrew et le réalisateur devait être Wolfgang Petersen. Le rôle de l’androïde a également été proposé à Tim Allen mais il était déjà engagé sur un autre projet. De nombreux autres acteurs ont été envisagés pour ce personnage : Jack Nicholson, Robert De Niro, Mel Gibson, Alec Baldwin, Michael Keaton, Harrison Ford, Anthony Hopkins, Kurt Russell…

Disney a réduit le budget de 20 millions de dollars. Lors de sa sortie, le film ne perce pas au box-office. Robin Williams a accusé Disney et les studios n’ont plus voulu le reprendre.

Afin de transformer Robin Williams en robot, il dispose d’un costume comportant 250 éléments et pesant 50 kilos.

Image Homme bicentenaire Bicentennial Man Disney Touchstone Pictures

La scène où Andrew raconte des blagues, Robin Williams ne fait qu’improviser et les réactions des acteurs sont authentiques.

Le 17 juin 1999, le tournage a lieu dans le tout nouvel hôtel de ville de San Francisco. Accidentellement, les équipes ont déclenché le système des gicleurs, causant de nombreux dégâts au bâtiment, ce que le mair Willie Brown n’a pas apprécié.

Notre critique de L’homme bicentenaire.

Des films sur la robotique, ou plus particulièrement sur les androïdes, le cinéma en a pas mal. Les films d’anticipation décrivent souvent un monde où la technologie a pris le pas sur l’homme et cela nous a conduit à notre perte.

Avec L’homme bicentenaire, le futur est au contraire plus optimiste. Les androïdes sont les domestiques des humains, selon les trois lois de la robotique d’Asimov (un robot ne peut faire du mal à un humain, il doit obéir à un humain, il doit se préserver lui-même). L’histoire va plus loin avec un robot qui est encouragé par son propriétaire à se cultiver. En découvrant le concept de liberté, il souhaite obtenir la même chose. Nous suivons donc le combat d’un robot qui cherche à s’humaniser, devant faire face aux limites de la technologie, aux regards des gens mais surtout savoir ce qu’est une conscience. On ne s’ennuie pas une seconde et on s’attache très vite à l’androïde dans sa quête personnelle, mais aussi de l’évolution de sa relation avec sa famille d’adoption. L’arrivée du deuxième androïde relance des intrigues, la petite fille (amie d’Andrew) grandit et la vision du monde change…

Image Homme bicentenaire Bicentennial Man Disney Touchstone Pictures

Robin Williams est égal à lui-même, à savoir parfait. Qu’il soit en robot ou en humain d’apparence, on est sensible à son sort et à sa performance pour qu’on se dise que finalement il est peut-être plus humain que nous. Le reste du casting contribue à rendre le film suffisamment approfondi dans son histoire.

Depuis sa date de sortie, le sujet est toujours d’actualité et c’est ce qui fait la force de ce film.