amazon disney

Affiche Poster visiteur autre monde return witch mountain

Fiche technique.

Réalisateur : John Hough.
Scénariste : Malcolm Marmorstein.
Producteurs : Jerome Courtland, Kevin Corcoran et Ron Miller.
Compositeur : Lalo Schifrin.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 10 mars 1978.
Sortie française : 24 octobre 1979.
Titre original : Return from Witch Mountain.
Durée : 1h35.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 16,3 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Tia et Tony possèdent des pouvoirs surnaturels. Lors de leur arrivée sur Terre, Tony les utilise et se fait repérer par le docteur Gannon, un scientifique en quête de contrôle du monde, qui va le kidnapper pour des expériences. Tia va tout faire pour libérer son frère.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Tia Malone : Kim Richards (VF : Séverine Morisot).
Tony Malone : Ike Eisenmann (VF : Franck Baugin).
Letha Wedge : Bette Davis (VF : Marie Francey).
Victor Gannon : Christopher Lee (VF : Jean-Claude Michel).
Oncle Bene : Denver Pyle (VF : André Valmy).
M. “Yo-Yo” Yokomoto : Jack Soo (VF : Ky Duyen).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Les visiteurs d’un autre monde est la suite du film de 1975 : La Montagne ensorcelée.

Bette Davis a participé à ce film car c’était un film que ses petits-enfants pouvaient voir.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Image visiteur autre monde return witch mountain

Notre critique de Les visiteurs d’un autre monde.

Une nouvelle suite des productions Disney pour le meilleur ou pour le pire, sachant que le premier opus n’était pas bien brillant.

Là on passe à un autre niveau dans ce film. Après le pas brillant, on a le très terne. Les scénaristes sont partis on ne sait pas trop où pour pondre une histoire pareille de kidnapping d’un des deux enfants afin de contrôler son esprit grâce à une machine. Déjà, faut se demander pourquoi les deux “aliens” veulent passer leurs vacances sur Terre mais passons. Et c’est comme ça tout le film à passer de séquence en séquence pas crédibles du tout et de cliché à outrance. Limite ça pourrait être une comédie car quand les personnes se mettent à “léviter” grâce au pouvoir des enfants, limite ça leur semble normal (mention spéciale au gardien). Tout comme entrer dans une centrale nucléaire par la guérite de sécurité sans choquer personne ou bien qu’un des ingénieurs disent à des enfants où se trouvent la salle de refroidissement sans se poser de questions sur leur présence ici.

Image visiteur autre monde return witch mountain

Les personnages n’aident en rien l’intérêt du film. Si les deux enfants s’en sortent déjà un peu mieux côté interprétation (et on insiste bien sur le “déjà un peu mieux”), les adultes ont le charisme d’une huître. Christopher Lee, qui incarne un grand scientifique qui veut contrôler le monde (bonjour le cliché) est décevant au possible car dans la surenchère (autre mention spéciale lorsqu’il menace de faire sauter une centrale nucléaire si on en lui donne pas une rançon en restant soi-même dedans…). La vieille femme acariâtre qui veut s’enrichir exagère aussi tout ce qu’elle dit et fait. On termine le tableau avec le sbire totalement inexpressif que même Jason Statham est un acteur digne de l’Oscar à côté.

Image visiteur autre monde return witch mountain

Puis surtout, le film débute et se termine par des effets spéciaux vraiment très mauvais. A la fin des années 1970 on avait déjà des effets visuels de meilleures factures mais là c’est clairement risible et on aurait largement pu s’en passer.

Les visiteurs d’un autre monde est donc complètement raté.