Les veuves joyeuses.

, par
Affiche Poster veuves joyeuses cemetery club disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Bill Duke.
Scénariste : Ivan Menchell.
Producteurs : Howard Hurst, David Brown, Sophie Hurst, Philip Rose et Bonnie Palef.
Compositeur : Elmer Bernstein.
Société de production : Touchstone Pictures, Down To Earth Productions et Touchwood Pacific Partners.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 3 février 1993.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : The Cemetery Club.
Durée : 1h46.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 6 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé

Suite aux décès de leurs maris, trois sexagénaires, amies de longue date, se rendent régulièrement sur leurs tombes à Pittsburgh. Esther Moskowitz tient à rester fidèle à la mémoire de son mari mais aimerait un nouveau départ. Lucille Rubin multiplie les conquêtes suite aux infidélités de son mari. Doris Silverman maintient sa fidélité envers son défunt mari. Lorsqu’Esther rencontre Ben, un policier à la retraite, elle abandonne le cimetière. Ses deux amies ne voient pas ça d’un bon œil.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Esther Moskowitz : Ellen Burstyn (VF : Inconnue).
Doris Silverman : Olympia Dukakis (VF : Inconnue).
Lucille Rubin : Diane Ladd (VF : Inconnue).
Ben Katz : Danny Aiello (VF : Inconnue).
Jessica : Christina Ricci (VF : Inconnue).
Selma : Lainie Kazan (VF : Inconnue).
Paul : Jeff Howell (VF : Inconnue).
Larry : Wallace Shawn (VF : Inconnue).
John : Bernie Casey (VF : Inconnue).
Fille d’Ester : Catherine Keener (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Les veuves joyeuses est l’adaptation d’une pièce de théâtre éponyme de Ivan Menchell.

Image veuves joyeuses cemetery club disney touchstone

Le tournage s’est déroulé en Pennsylvanie.

Notre critique de Les veuves joyeuses.

Un sujet qui semble bien intéressant mais peut-être n’est-ce qu’une vitrine.

Image veuves joyeuses cemetery club disney touchstone

En réalité, c’est plutôt une vitrine mal lavée et terne. Qu’est-ce qu’on s’ennuie… Certes, on ne demande pas de l’action à tout va, surtout que c’est pas le genre de film qui en demande, mais si on pouvait avoir au moins une quelconque émotion, ce serait déjà bien. Alors qu’on suit trois femmes endeuillées qui refont leur vie, on finit par n’en avoir rien à faire de ce qu’elles traversent car tout est fade et inutile. Il n’y a rien qui fasse rire, rien qui fasse pleurer, rien qui fasse quoi que ce soit. Le scénario de Les veuves joyeuses est vraiment vide. Pourtant, le sujet de base était là, il y avait du potentiel pour nous émouvoir mais il faut croire qu’ils ne savaient pas eux-même où ils allaient.

Image veuves joyeuses cemetery club disney touchstone

Le trio d’actrices s’en sort correctement côté interprétation sans briller pour autant. Mais si seulement leurs personnages élevaient le niveau. Elles sont trois, donc on pouvait s’attendre à trois réactions différentes face à leur malheur et différentes façons de surmonter ça. Sauf que là encore, on s’y perd. Il faut dire aussi qu’il n’y a rien qui fait pour qu’on s’attache à elles. C’est comme si elles étaient transparentes.

Image veuves joyeuses cemetery club disney touchstone

Les veuves joyeuses ratent donc le pas d’apporter quelque chose d’intéressant au profit de… pas grand chose.