Films Live20th Century FoxLes trois corniauds.

Les trois corniauds.

affiche poster trois corniauds three stooges disney fox

Réalisateur : Peter et Bobby Farrelly.
Scénariste : Peter et Bobby Farrelly et Mike Cerrone.
Producteur : Peter et Bobby Farrelly, Bradley Thomas et Charles B. Wessler.
Compositeur : John Debney.
Société de production : 20th Century Fox, Conundrum Entertainment, Wessler Entertainment, C3 Entertainment Inc. et Dune Entertainment.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 13 avril 2012.
Sortie française : 25 juillet 2012.
Titre original : The Three Stooges.
Durée : 1h32.
Budget : 30 millions de dollars.
Recette mondiale : 54,8 millions de dollars.
Recette USA : 44,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 288 entrées.

Résumé.

Afin de sauver leur orphelinat, Moe, Larry et Curly, trois simples d’esprits, cherchent un moyen de gagner une forte somme d’argent.

Achats.

Casting.

Moe : Chris Diamantopoulos (VF : Frédéric Meaux).
Larry : Sean Hayes (VF : Martin Spinhayer).
Curly : Will Sasso (VF : Alain Eloy).
Lydia : Sofía Vergara (VF : Alexandra Correa).
Mère supérieure : Jane Lynch (VF : Stéphane Excoffier).
Sœur Bernice : Kate Upton (VF : Inconnue).
Sœur Rosemary : Jennifer Hudson (VF : Inconnue).
Sœur Mary-Mengele : Larry David (VF : Franck Dacquin).
Mac : Craig Bierko (VF : Erwin Grunspan).

En savoir plus.

Les trois corniauds est tiré de la troupe comique Les Trois Stooges qui a participé à plusieurs métrages de 1930 à 1970 à travers différents membres dont Moe Howard, Larry Fine et Curly Howard.

Le film est déjà en projet en 2001 avec Warner Bros avant que les droits ne soient perdus en 2004 et repris en 2008 par le MGM. Finalement, en 2010 la Fox acquiert le projet.

image trois corniauds three stooges disney fox

Benicio del Toro a été envisagé pour le rôle de Moe Howard ; Sean Penn, Jeff Daniels et Woody Harrelson pour celui de Larry Fine ; Jim Carrey pour celui de Curly Howard.

Le tournage s’est déroulé de mai à juillet 2011.

Notre critique de Les trois corniauds.

En lisant le pitch, on dirait un mélange entre The Blues Brothers et Dumb & Dumber.

image trois corniauds three stooges disney fox

Franchement, on prend un sacré plaisir, un engouement de folie qu’on en devient heureux quand le générique de fin se déclenche enfin. C’est la fin d’un calvaire, d’un supplice terrible que c’est digne d’une torture psychologique. Le scénario est catastrophique avec une surenchère d’humour pathétique digne de gags de cartoon. Mais ce qui fonctionne avec des personnages de dessin animé ne peut pas marcher dans un film avec des adultes. Chutes, baffes, situations grotesques… toute la panoplie est présente mais fait un flop considérable. Même le fond du film avec le sauvetage de l’orphelinat passe à la trappe à travers une situation de meurtre qu’on n’y comprend plus grand chose et seule la toute dernière scène se veut un peu plus touchante.

image trois corniauds three stooges disney fox

Les trois acteurs sont… comment dire… risibles. Alors certes, on pourrait presque dire qu’ils sont bons tant leurs personnages sont tellement médiocres et bêtes qu’ils les incarnent à la perfection. N’empêche, c’est une catastrophe tant ils sont insupportables et totalement dans la surenchère qu’à petite dose ça passerait mais sur tout un film, c’est dur à voir. Les personnages secondaires sont plus sérieux mais tellement inexistants que même le figurant au coin d’une rue est plus intéressant.

image trois corniauds three stooges disney fox

La chose curieuse de cette réalisation réside dans le fait qu’e le film est divisé en trois parties entrecoupées par des intertitres alors que ça forme quand même u fil conducteur complet. C’est presque prendre le spectateur pour quelqu’un qui ne comprend rien et qu’on doit lui préciser qu’on change un peu de cadre. Même si ça peut rappeler la série de l’époque, le rendu ne prend pas du tout et ça ne fait même pas un bel hommage. Pour accentuer le naufrage général, chaque coup est accompagné d’un bruitage de cartoon et il y en a tellement que ça devient presque que ça. Le film est tellement bête que l’ultime scène du film est une intervention des réalisateurs pour préciser que tous les gags vus dans le métrage sont fait avec des accessoires en caoutchouc… (en référence à la diffusion de la série où les enfants faisaient les mêmes gags avec de vrais outils).

image trois corniauds three stooges disney fox

Les trois corniauds est une purge cinématographique, le genre de film qu’on ne conseillerait même pas à quelqu’un qu’on déteste.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles