Encyclopédie Les répliques dans "Swing vote : la voix du cœur".

Avec le code MAGIQUE20, bénéficiez d'une réduction de 20% sur votre commande shopDisney sur une sélection de produits en cliquant sur le lien ci-dessous !

Les répliques dans “Swing vote : la voix du cœur”.

-

Découvrez les répliques les plus marquantes, les plus connues ou les plus amusantes du film Swing vote : la voix du coeur.


réplique quote swing vote voix coeur disney touchstone

Président : Il y a des moments, il faut savoir ce qu’on veut. Ensuite, il faut décider jusqu’où on est prêt à aller parce que c’est ce qui restera sur votre pierre tombale.


réplique quote swing vote voix coeur disney touchstone

Bud : Monsieur le Président, Monsieur Greenleaf, je tiens à vous remercier pour votre hospitalité. L’expérience était intéressante. J’ai dit des tas de choses que je ne pensais pas et vous, vous m’avez fait des promesses que vous ne pourrez pas tenir. Depuis dix jours, j’ai l’impression de vivre un rêve. Il était drôle au début mais il ne l’est plus. Avec mes déclarations, j’ai effrayé toute l’Amérique. Je sais que le monde entier regarde, même qu’il se moque de nous. J’ai aussi entendu dire à la télévision que les américains méritaient ce qui leur arrivaient. Je l’ai pris pour moi. C’est vrai, je dois l’admettre, je n’ai pas fait grand chose de ma vie et je le regrette. J’ai laissé le temps filer sans faire beaucoup d’efforts. Quand il m’arrive de me retourner sur mon passé, je me demande où sont partis tous mes rêves. Je me souviens que ce qui me guidait avant, c’était une sorte de foi ou d’espoir. Appelez ça comme vous voudrez mais je croyais à une vie meilleure.

Mais ensuite, les années sont passées de plus en plus vite et tout d’un coup j’ai réalisé que la vie ne nous faisait pas toujours de cadeaux, bien au contraire. Et j’avais manqué de chance. Mais je sais que j’avais tort, je le comprends aujourd’hui. J’ai eu pas mal de chances, plus que beaucoup d’autres. Je suis né dans un pays où j’aurais pu réussir ma vie si j’avais été un peu plus courageux au lieu de boire et de me saouler. J’aurais pu avoir ma place ici. J’aurais peut-être été candidat. Au lieu de ça, je n’ai fait que prendre sans jamais rien donné et maintenant j’ai honte devant ma fille, Molly, devant mon pays. Je n’ai jamais fait le moindre sacrifice. Tout ce que je demandais, c’était qu’on me laisse tranquille. Je ne me suis jamais impliqué, jamais pris au sérieux le vote. Si l’Amérique ce soir… si l’Amérique ce soir a un véritable ennemi, c’est moi.

Ce soir, le hasard m’a offert l’opportunité de choisir entre deux personnes exceptionnelles et demain un seul petit vote fera la différence. Parce que demain nous aurons un président, pas un homme qui occupe un fauteuil à Washington. Il nous faut quelqu’un qui nous donne plus que des paroles. Il faut un président qui est l’étoffe de ceux qui sont dans nos livres d’école. L’Amérique en a un besoin urgent. Il nous faut un grand penseur, un géant, vous le savez. Un homme de bon sens qui saura démêler nos problèmes, quelqu’un qui aura la sagesse de nous guider et de nous mener vers la paix avec nous-même et avec le monde. Je tiens à vous dire avant de commencer tout le bien que je pense des deux candidats que je vais interroger. Ce soir, je serais un porte-parole. Je vais parler à la place de gens que je ne connais pas. J’ai reçu des lettres qui m’ont touché à un point que je ne m’imaginais pas.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB