amazon disney

walt disney company walt disney pictures muppets studios affiche muppets retour poster

Fiche technique.

Réalisateur : James Bobin.
Scénaristes : Jason Segel et Nicholas Stoller.
Producteurs : David Hoberman et Todd Liberman.
Compositeur : Christophe Beck.
Société de production : Walt Disney Pictures, The Muppets Studio et Mandeville Films.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 23 Novembre 2011.
Sortie française : Directement en DVD/Blu-Ray le 2 Mai 2012.
Titre original : The Muppets.
Durée : 1h38.
Budget : 45 millions de dollars.
Recette mondiale : 165 millions de dollars.
Recette USA : 88,6 millions de dollars.

Résumé.

Walter est sans doute le plus grand fan des Muppets et c’est lors d’un voyage vers leur studio à Los Angeles qu’il découvre que le grand magnat du pétrole, Tex Richman, veut raser le théâtre du Muppets show pour en extraire le pétrole gisant dessous. C’est accompagné de son frère Gary et la petite amie de celui-ci, Mary, que Walter part à la recherche de Kermit et sa bande pour une dernière représentation sous la forme d’un téléthon afin de pouvoir racheter le théâtre.

Achat.

Casting.

Gary : Jason Segel.
Mary : Amy Adams.
Tex Richman : Chris Cooper.
Walter : Peter Linz (doublage) – Jim Parsons (forme humaine).
Kermit la grenouille : Steve Whitmire.

En savoir plus.

Les Muppets, le retour n’est jamais sorti dans les salles françaises alors qu’il avait été annoncé pour le 12 Avril 2012. Il sortira en effet directement en DVD et Blu Ray le 2 Mai 2012.

Le film a connu plusieurs titres différents comme The Greatest Muppet Movie of All Time !!! ou encore The Cheapest Muppet Movie Ever Made !. Jason Segel voulait que des caméos apparaissent et avait pensé à plusieurs célébrités comme George Clooney, Ben Stiller, Matt Damon, Anne Hathaway ou encore Jean-Claude Van Damme.

Le Hollywood Boulevard a été fermé pendant deux nuits afin de permettre le tournage de la séquence finale du film où figurent les acteurs principaux et plus de cent figurants.

La chanson « Man or Muppet » a remporté un Academy Award contre celle de Rio, sorti la même année.

Le film a été précédé d’un court métrage Pixar de la franchise de Toy Story : Mini-Buzz.

affiche les muppets

Notre critique de Les Muppets, le retour.

Les Muppets, le retour est un bon divertissement familial, respectant l’humour si particulier des Muppets. En effet, on entre dans un univers totalement décalé où l’on peut voyager par «carte», où des habitants dansent et chantent à chaque événement et où tout simplement, des marionnettes vivent comme des humains.

C’est avec plaisir que l’on retrouve toute la bande du Muppet Show pour un dernier spectacle avec de très bons gags comme celui du quatuor des barbiers, des poules dansant le cabaret ou la prestation surprise de Walter. On regrette, cependant, la petite apparition des vieux Statler et Waldorf qui n’apparaissent pas dans le spectacle, ou encore d’avoir coupé du film, l’enfance de Tex Richman qui explique l’origine de son « rire démoniaque ».

affiche les muppets

Le scénario, quant à lui, reste simple, mais efficace. Le personnage de Walter est bien travaillé et on arrive à s’y accrocher, autant que les autres, alors qu’ils sont déjà connus du public. Cependant, nous trouvons que le personnage de Mary, interprété par Amy Adams, reste très facultatif et qu’il aurait mieux fallu se concentrer plus sur le méchant du film que sur elle.

On note que ce long-métrage s’adresse à un nouveau public en intégrant des personnalités connues de la nouvelle génération, telles que Selena Gomez ou Neil Patrick Harris (How I met your mother) et en incluant des chansons actuelles comme “Forget you”, de Cee Lo Green, ce qui rend le film plus moderne.

Enfin, la bande originale est fraîche avec “Life’s a Happy Song”, mais en même temps touchante. La reprise de “Rainbow connection” du film Les Muppets de 1979 est très agréable à écouter et apporte un brin de nostalgie. De plus, la chanson oscarisée “Man or Muppet?” est joliment interprétée et le jeu de mots permet une deuxième écoute où le spectateur peut se reconnaître dans celle-ci.