amazon disney

Dans les films comme dans la vie, rien n’est jamais parfait ! Incohérences, erreurs et faux raccords, voici les petits travers de Oliver et Compagnie.

Et on commence tout de suite par ce petit détail qui a de l’importance ! Si vous apercevez notre cher Oliver errant dans la rue, sachez que l’adresse inscrite sur son collier n’est pas la bonne, enfin ça dépend des jours en réalité … Bref, on vous explique !

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-01

Sur cette image où notre petit matou vient tout juste de recevoir son collier, on peut apercevoir l’adresse de sa nouvelle famille : 1125, 5th Avenue.

Si nous ne doutons pas sur le fait que la demeure se situe bien sur la 5th avenue, le numéro est quant à lui à remettre en question quand on voit ce genre d’image.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-02

Néanmoins, selon l’orientation de la lune ou peut-être selon le coefficient des marées, la maison de Jenny se situe bel et bien au 1125 comme le montre cette image ou l’on devine aisément ce numéro.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-03


Poursuivons “En Bref” avec une grande série de faux raccords qui commence avec cette morsure à l’oreille de Tito qui change de côté lorsqu’il se présente à la belle et prétentieuse Georgette.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-05 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-04


On continue avec ce doberman qui disparait entre deux images lors de la course poursuite du scooter de Fagin à la fin du film.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-06 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-07


“En bref” toujours, ces bigoudis sur la tête de Georgette qui apparaissent comme par magie lorsque celle-ci se regarde dans le miroir.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-08 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-09


Poursuivons avec cette affiche qui disparaît entre un plan serré et un plan large.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-11 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-10


En stock, nous avons également ce fauteuil qui se déchire et se répare tout seul au fur et à mesure des changements de caméra.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-12 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-13


Et nous terminons avec ce meuble qui sur un plan occupe seulement trois carreaux du carrelage alors que sur une vue du dessus, il en mesure le double.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-15 faux raccords disney oliver et compagnie


Reprenons le cours normal de notre dossier avec un petit détour dans les rues de New York City.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-22

Durant la scène “Pourquoi s’en faire”, notre ami Roublard et Oliver tentent de voler des saucisses à un marchand ambulant de Hot-Dogs.

Une fois le délit commis, le chien va enrouler les saucisses autour de son cou cachant ainsi son foulard rouge.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-23

Bon si quand toutes les saucisses sont autour de Roublard, on veut bien que son foulard soit masqué, comment expliquer qu’ici, son accessoire rouge soit toujours invisible ?

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-21


Restons dans la rue avec cette scène cimentée. Ici, Roublard et Oliver sont dans une zone de travaux et plus précisément dans une mare de ciment encore frais où l’on constate qu’en plus des deux animaux, les saucisses traînent également dans le mélange.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-20

Pourtant par la suite, si l’on voit bien les pattes de Roublard dans le sol, rien n’indique la présence des saucisses dans les traces laissées après coup.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-17


Dans le même genre, Oliver sort ici de la zone les papattes plutôt propres. Si on peut imaginer qu’il se les est nettoyées juste avant, la scène suivante va pourtant contredire cette hypothèse en le montrant les coussinets cimentés.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-19 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-18


Retour à la maison de Jenny où nous allons nous mettre un instant à la place du pauvre facteur de la 5th Avenue.

En regardant cette image, tenter de trouver où se trouve la boite aux lettres ?

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-24

Vous l’avez vu ? Non ? Bon, avançons un peu dans le film alors …

Si l’on avance donc un peu dans l’histoire, on remarque qu’il y’a une fente en bas à gauche de la porte comme le montre cette scène où Jenny trouve la demande de rançon de Fangin.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-25

En se reportant à la première image, cela signifie que la fente se trouve derrière les rambardes de l’escalier, dans les fleurs … Pratique non ? Bon, en réalité, il n’y en a pas et celle-ci est placée ici juste pour les besoins du scénario.


Montons à l’étage retrouver Georgette en pleine séquence de mégalomanie.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-26

Ici, les oiseaux ouvrent le rideau de la porte-fenêtre afin que Georgette accède au balcon. Mais lorsque l’image basculera à l’extérieure de la pièce pour filmer la sortie de l’artiste, le rideau sera pourtant de nouveau clos.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-27 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-28


Pour finir ce dossier, allons à la fin du film où Jenny se retrouve attachée, mains dans le dos sur une chaise.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-31

Dans cette scène, Roublard, Oliver et sa compagnie vont sauver la fillette en attachant la chaise à une grue afin de la sortir de cet entrepôt.

Vous remarquez d’ailleurs que, durant l’ascension et le déplacement, la fillette est toujours assise et attachée !

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-32

Pourtant, alors que Sykes, le méchant de l’histoire, fait en sorte de faire chuter nos amis, la jeune demoiselle se retrouve étrangement libérée de ses liens alors que, durant sa chute, elle était pourtant toujours prisonnière.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-33 Faux-raccords-oliver-et-compagnie-34


Enfin pour conclure, voici un dernier faux raccord ! Ici, les personnages du film se retrouvent sur le pont d’une voie ferrée.

Pour échappés à un train venant en contresens, nos héros vont basculer des rails à la structure de maintien du pont comme le montre cette image.

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-29

Mais alors que tout ce petit monde semble se trouver sur le scooter de Fangin, si l’on revient quelques secondes avant, on remarque que ce même véhicule était pourtant vide de personnage et de conducteur. Étrange !

Faux-raccords-oliver-et-compagnie-30