DERNIÈRES ACTUALITÉS

Super Noël : Tim Allen reprend le rôle pour la série.

Le Père Noël repart pour de nouvelles aventures !

Real Steel : une série du film en développement.

Nouveau dérivé d'un long-métrage !

Fresh : nouveau film de Disney+.

Une nouvelle rencontre amoureuse !

Mort sur le Nil : les affiches des personnages.

Hercule Poirot et ses suspects se montrent !

Bob’s burgers : la bande-annonce du film !

La série d'animation débarque au cinéma !

Les bêtes du Sud sauvage.

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster betes sud sauvage Beasts Southern Wild

Réalisateur : Benh Zeitlin.
Scénariste : Lucy Alibar et Benh Zeitlin.
Producteur : Michael Gottwald, Dan Janvey et Josh Penn.
Compositeur : Dan Romer et Benh Zeitlin.
Société de production : Cinereach, Department of Motion Pictures, Court 13 Pictures et Journeyman Pictures.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première mondiale : 20 janvier 2012 (Sundance).
Sortie USA : 27 juin 2012.
Sortie française : 12 décembre 2012.
Titre original : Beasts of the Southern Wild.
Durée : 1h34.
Budget : 1,8 millions de dollars.
Recette mondiale : 21,1 millions de dollars.
Recette USA : 12,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 288 085 entrées.

Résumé.

Hushpuppy, six ans, doit apprendre à trouver le courage de vivre avec un père malade dans une région menacée par la montée des eaux.

Achats.

Casting.

Hushpuppy Doucet : Quvenzhané Wallis (VF : Inconnue).
Wink Doucet : Dwight Henry (VF : Inconnue).
Jean Battiste : Levy Easterly (VF : Inconnue).
Walrus : Lowell Landes (VF : Inconnue).
Little Jo : Pamela Harper (VF : Inconnue).
Miss Bathsheeba : Gina Montana (VF : Inconnue).
Peter T : Henry D. Coleman (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Les bêtes du Sud sauvage est l’adaptation de la pièce « Juicy and Delicious » de Lucy Alibar de 2010.

3 500 enfants ont auditionné pour le rôle d’Hushpuppy.

image betes sud sauvage Beasts Southern Wild

Le tournage s’est déroulé en Louisiane.

Notre critique de Les bêtes du Sud sauvage.

On semble s’orienter sur un sujet sérieux et peu réjouissant mais cela offre parfois de très bons films.

image betes sud sauvage Beasts Southern Wild
image betes sud sauvage Beasts Southern Wild

Il faut un certain temps avant de se plonger davantage dans l’histoire. Le scénario peine à décoller la faute à un manque d’émotions une bonne partie du film avant de se réveiller sur son dernier acte. Il y a aussi un côté dérangeant de présenter une population comme des pauvres vivant dans la crasse et l’alcool, dormant avec les bêtes sauvages et pas cultivés, refusant toute aide même lorsqu’ils sont en danger de vivre dans l’insalubrité. On se demande en fait la finalité du film, savoir ce qu’il fallait en retenir car ce n’est ni une dénonciation de laisser des gens comme ça ni une ode à la vie ou à l’amour. C’est dommage car le potentiel est là mais sans oser aller au fond des choses pour rendre le film plus percutant.

Le point fort du film repose à la performance de la très jeune actrice Quvenzhané Wallis. Elle apporte beaucoup et se veut expressive dans les bons moments comme les mauvais, nous faisant voir un monde à travers son regard de quelqu’un qui n’a justement pas parcouru le monde. La civilisation fait peur à son personnage car elle ne connait rien d’autre. Elle est assez attachante. Son père est plutôt présenté comme un alcoolique violent avec une éducation très autoritaire pour la préparer à la dureté de la vie. Leur relation est étrange car c’est une forme d’amour particulière. Les autres protagonistes sont trop peu présents pour être mémorables.

image betes sud sauvage Beasts Southern Wild
image betes sud sauvage Beasts Southern Wild

L’autre qualité du long-métrage réside en sa réalisation. Il y a un côté documentaire avec cette caméra toujours en mouvement, ce grain de l’image très prononcé et des couleurs ternes rappelant la pauvreté du lieu. Cela apporte beaucoup en terme d’ambiance. On regrette par contre ce parallèle bizarre avec l’arrivée d’aurochs par moment qui semblent symboliser une avancée dans la vie de l’héroïne mais dont l’interprétation est trop floue. Enfin, la bande originale est vraiment très belle à écouter sans tomber dans les consonnances de la Louisiane mais avec des mélodies porteuses et touchantes.

Les bêtes du Sud sauvage est un film particulier mais qui se laisse apprécier.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.