amazon disney

affiche poster aventures rocketeer disney

Fiche technique.

Réalisateur : Joe Johnston.
Scénariste : Danny Bilson et Paul De Meo.
Producteur: Charles Gordon, Lawrence Gordon et Lloyd Levin.
Compositeur : James Horner.
Société de production : Walt Disney Pictures, Touchstone Pictures, Silver Screen Partners IV, Gordon Company, Dark Horse Entertainment.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 21 juin 1991.
Sortie française : 18 décembre 1991.
Titre original : The Rocketeer.
Durée : 1h48.
Budget : 35 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 46,7 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Cliff est un pilote qui va trouver accidentellement un prototype de réacteur dorsal permettant de voler librement dans les airs. Aidé de son ami mécanicien Peevy, ils vont le tester. Sauf que le FBI cherche à récupérer son projet ainsi que des malfaiteurs qui veulent le voler.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Cliff Secord : Billy Campbell (VF : Bernard Gabay).
Peevy : Alan Arkin (VF : Henry Virlogeux).
Neville Sinclair : Timothy Dalton (VF : Edgar Givry).
Jenny Blake : Jennifer Connelly (VF : Emmanuèle Bondeville).
Eddie Valentine : Paul Sorvino (VF : Jacques Deschamps).
Howard Hughes : Terry O’Quinn (VF : Roland Ménard).
Lothar: Tiny Ron (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Les aventures de Rocketeer s’inspire du comics Rocketeer créé par Dave Stevens en 1982.

En 1985, les droits sont donnés à des scénaristes. L’objectif était de faire un film en noir et blanc à petits budgets avec des productions indépendantes. William Dear est approché pour faire la réalisation et l’idée de faire un film à gros budget est finalement évoquée. Des modifications par rapport aux comics sont apportés (le sous-marin est remplacé par un Zeppelin, l’héroïne Betty et modèle de nue est remplacée par Jenny une actrice…). Il était également question d’en faire une trilogie.

Image aventures rocketeer disney

Alors que les gros studios refusèrent, les studios Disney se montrèrent enthousiastes grâce aux produits dérivés qui pourraient se vendre vite. Bien que les studios voulaient le film à une époque contemporaine (par crainte que ça déplaise au public), les scénaristes ont réussi à garder les années 1930 en se justifiant avec la trilogie Indiana Jones.

Entre Disney et les scénaristes, ce fut un jeu de chassé-croisé pour refaire le scénario à de multiples reprises. Vu les modifications et retard, William Dear lâche le poste de réalisateur au profit de Joe Johnston, un fan du comics.

Image aventures rocketeer disney

Pour le rôle de Cliff, Kevin Costner et Matthew Modine étaient les premiers choix des studios. D’autres acteurs ont également été auditionnés :  Dennis Quaid, Kurt Russell, Bill Paxton, Michael Keaton, Alec Baldwin, Robin Williams, Mel Gibson, Harrison Ford, Ron Perlman, Tom Hanks, Emilio Estevez et Johnny Depp. Finalement, Billy Campbell récupère le poste malgré sa faible notoriété. Pour le rôle de Jenny Blake, plusieurs actrices avaient été envisagées, comme Sherilyn Fenn, Kelly Preston, Diane Lane, Elizabeth McGovern ou Penelope Ann Miller. Concernant Neville Sainclair,  Jeremy Irons et Charles Dance ont été envisagés.

La scène du meeting aérien a nécessité 700 figurants et 25 avions d’époque.

Le tournage s’est déroulé du 19 septembre 1990 au 22 janvier 1991.

Notre critique de Les aventures de Rocketeer.

Un film au synopsis tellement étrange que cela pourrait donner un drôle de film. Verdict ?

Image aventures rocketeer disney

Ce qui est plaisant, c’est de voir une histoire assez originale, vraiment bien construite alors qu’on retrouve les thèmes habituels de l’espionnage, de la romance, du héros involontaire… Pourtant, ce mélange est savamment dosé et permet de passer un excellent moment. Le film ne souffre d’aucune lenteur en proposant également des scènes d’actions qui valent le détour par leur mise en scène. Le film étant ancré dans les années 1930, nous avons droit à un pan sur la montée du nazisme. Cette période choisie permet de plus d’offrir du dépaysement alors que l’histoire aurait pu également se faire de nos jours. Ce changement de cadre est fort appréciable et c’est une belle prise de risques.

Image aventures rocketeer disney

De plus, le film est porté par un très bon casting. Si le personnage principal manque de profondeur mais est correctement joué par Billy Campbell, on retiendra surtout la performance de Timothy Dalton qui prend plaisir dans son rôle d’acteur célèbre du cinéma tout en ayant sa part de mystères qui se révèle au fil du film. Jennifer Connelly est l’unique touche féminine du film mais elle en impose tellement qu’elle se remarque à l’écran. Il est dommage que le personnage de Lothar (la grande brute) dispose de prothèses au visage trop grossières.

Image aventures rocketeer disney

Le long-métrage dispose de très bons effets spéciaux pour les scènes aériennes avec Rocketeer, permettant ainsi de savourer des passages impressionnants sans souffrir visuellement. De plus, la bande originale de James Horner est une merveille avec son thème principal revenant à plusieurs reprises pour le plaisir des oreilles.

Les aventures de Rocketeer est une bonne surprise avec un résultat vraiment top.