amazon disney

walt disney company walt disney pictures affiche aventures huckleberry finn poster adventures huck finn

Fiche technique.

Réalisateur : Stephen Sommers.
Scénariste : Stephen Sommers d’après l’œuvre éponyme de Mark Twain.
Producteur : John Baldecchi et Steve White.
Compositeur : Bill Conti.
Société de production : Walt Disney Pictures.
Distributeur : Buena Vista international.
Sortie USA : 2 Avril 1993.
Sortie française : 22 Juin 1994.
Titre original : The Adventures of Huck Finn.
Durée : 1h45.
Budget : 6,5 millions de dollars.
Recette USA : 24 103 594 dollars.
Entrées françaises : 99 430 entrées.

Résumé.

L’histoire d’amitié entre un enfant battu se faisant passer pour mort et un esclave en fuite nommé Jim, prêt à tout pour retrouver sa liberté d’homme.

Achat.

Casting.

Huckleberry Finn : Elijah Wood (VF : Donald Reignoux).
Jim : Courtney B. Vance (VF : Raymond Gérôme).
Le duc : Robbie Coltrane (VF : Jacques Frantz).
Le roi : Jason Robards (VF : Vincent Grass).
Le Papa de Finn : Ron Perlman (VF : Inconnue).
La Veuve Douglas : Dana Ivey (VF : Micheline Dax).
Mary Jane Wilks : Anne Heche (VF : Kelly Marrot).
Miss Sophie Grangeford : Elaine Fjellman (VF : Claude Chantal).
Hines : James Gammon (VF : Pascal Renwick).
Harvey Wilks : Paxton Whitehead (VF : Paul Borne).
Dr Robinson :Tom Aldredge (VF : Anthony Kavanagh).
Susan Wilks : Laura Bell Bundy.
Country Jake : Curtis Armstrong (VF : Michel Vigné).
Miss Watson : Mary Louise Wilson.
Ben Rodgers: Danny Tamberelli.

En savoir plus.

Les aventures de Huckleberry Finn est inspiré du roman éponyme de Mark Twain paru à Londres le 4 Décembre 1884.

Elijah Wood, le jeune acteur d’Huckleberry, est bien plus connu pour avoir interprété le célèbre Frodon dans la série à succès Le Seigneur des Anneaux.

Disney Les aventures de huckleberry finn
Elijah Wood dans le film.

Le film est réalisé sans aucun effet spécial digital.

Le film peut compter sur le doublage français d’Anthony Kavanagh et de Micheline Dax, connu dans l’univers Disney pour avoir prêté sa voix à Ursula dans le film d’animation La petite Sirène.

Détails et faux raccords, petit tour d’horizon des défauts visuels d’Huckleberry !

Dans cette scène, vous pouvez constater que deux appliques avec chacune deux bougies sont accrochées de part et d’autre des escaliers. Pourtant, dans un changement de plan caméra, on constate que l’une d’entre elles a disparu.

Disney Les aventures de huckleberry finn Disney Les aventures de huckleberry finn

Quand le radeau d’Huck et Jim est percuté par un imposant bateau, on est loin de s’imaginer que le plan caméra suivant révélera qu’il s’agit simplement d’un véhicule à aubes au design pourtant bien différent de ce que semblait dessiner la séquence précédente.

Disney Les aventures de huckleberry finn Disney Les aventures de huckleberry finn
Impossible que ces deux bateaux soient identiques !

Notre critique de Les aventures de Huckleberry Finn.

Avec ses costumes d’époque et son petit garçon aux cheveux mi-longs, Les aventures de Huckleberry Finn a tout du téléfilm américain diffusé par les chaînes de télévision en début d’après-midi pour occuper nos amis à la retraite. Sorti en 1993, il est un petit film sans prétention qui, comme de nombreuses productions Disney, est malheureusement passé un peu inaperçu dans le paysage cinématographique français. Pourtant, si certaines réalisations ont bien des raisons de rester discrètes aux yeux du grand public, ce long-métrage a quant à lui bien des torts à rester méconnu puisqu’il est, et c’est assez rare pour le signaler, une franche réussite !

Disney Les aventures de huckleberry finn

Enfant battu et esclavage, voici déjà ce qui fait l’une des premières forces de ce récit. En effet, il est assez difficile de ne pas s’attacher au destin des deux protagonistes à qui la vie n’a visiblement pas fait de cadeaux.

Disney Les aventures de huckleberry finn
Jim et Huckleberry, esclave et enfant maltraité !

Mais ce qui peut surprendre ici, c’est la façon dont les choses sont transcrites à l’écran. Si de manière générale chez Disney, et notamment dans un film à caractère familial, on ne fait que suggérer les mauvais traitements infligés à ce genre de héros, ils sont ici subtilement amenés dans la narration tout en étant visuellement légers et modérés.

Ainsi, c’est surtout vu à travers les yeux de l’enfant que la situation d’esclave prendra toute sa dimension émotionnelle et on aura alors bien du mal à rester de marbre face à la prise de conscience et aux réactions du jeune Huck quant à la vie peu enviable de son nouvel ami. Soulignons au passage le convaincant jeu d’acteur du jeune Elijah Wood, âgé de 12 ans à l’époque.

Disney Les aventures de huckleberry finn Disney Les aventures de huckleberry finn
Des coups de fouet suggérés et visuellement raisonnables, mais à l’impact mis en avant par la prise de conscience du jeune garçon.

L’évolution du garçon est alors fort intéressante. D’abord « en faveur » de l’esclavage, c’est en causant des blessures de manière involontaire à son compagnon d’infortune et en découvrant réellement la façon dont il est traité qu’il va finalement lui venir en aide.

Ce changement de rôle, qui amène l’enfant à protéger l’adulte, ajoute d’ailleurs une touche d’originalité fort appréciable.

Disney Les aventures de huckleberry finn

S’agissant d’une sorte de « Road-Movie » aquatique, Huck et Jim vont bien entendu être confrontés à diverses rencontres et péripéties au cours de leur voyage.

Disney Les aventures de huckleberry finn

Profond, touchant et parfois drôle, son scénario, servi par de magnifiques décors et costumes, regorge donc de nombreux rebondissements et histoires parallèles dont la réalisation rythmée (peut être un chouia trop d’ailleurs) permet de ne pas lasser ou ennuyer le spectateur.

Enfin, sur le post-it des points faibles, on pourrait simplement reprocher au récit de ne pas développer davantage la relation Père/Fils qui, vite bouclée, aurait permis de comprendre un peu plus l’attachement de l’enfant à un parent violent.

Néanmoins, ce morceau de papier jaune aura vite fait de s’envoler face au vent de qualité dont le film fait preuve.

Disney Les aventures de huckleberry finn
Un père violent que l’on aurait aimé pouvoir un peu plus détester !

Les aventures de Huckleberry Finn est à découvrir absolument.

C’est sans aucune prétention et sans artifices inutiles qu’il saura vous divertir et vous émouvoir aussi bien que les superproductions des dernières années dont nous abreuvent les studios cinématographiques.

Beau, rythmé et surtout fidèle au roman dont il s’inspire, il est une œuvre méconnue que l’on aurait tort de laisser disparaître sous un amas de poussière.

disney store