CinémaLes années rebelles.

Les années rebelles.

affiche poster années rebelles inventing abbotts disney fox

Réalisateur : Pat O’Connor.
Scénariste : Ken Hixon.
Producteur : Ron Howard et Brian Grazer.
Compositeur : Michael Kamen.
Société de production : Fox 2000 Pictures et Imagine Entertainment.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 4 avril 1997.
Sortie française : 9 juillet 1997.
Titre original : Inventing the Abbotts.
Durée : 1h47.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 5,9 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Les fils Holt courtisent les filles Abbott mais rien n’est tout rose dans les histoires d’amour.

Achats.

Casting.

Doug Holt : Joaquin Phoenix (VF : Olivier Jankovic).
Jacey Holt : Billy Crudup (VF : Christophe Lemoine).
Eleanor Abbott : Jennifer Connelly (VF : Sarah Marot).
Pamela Abbott : Liv Tyler (VF : Véronique Soufflet).
Lloyd Abbott : Will Patton (VF : Inconnue).
Helen Holt : Kathy Baker (VF : Caroline Beaune).

En savoir plus.

Les années rebelles est l’adaptation du roman Inventing the Abbotts publié en 1987.

image années rebelles inventing abbotts disney fox

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de Les années rebelles.

Une histoire romantique, rien de bien nouveau sous le soleil.

image années rebelles inventing abbotts disney fox
image années rebelles inventing abbotts disney fox

Le scénario s’enlise constamment tant on ne sait pas trop où on va et que ça tire tellement en longueur qu’on tourne en rond. Aucune des intrigues amoureuses n’est passionnante et surtout tout est dénué d’émotions, un comble pour un film traitant de l’amour. Il n’y a aucune péripétie qui relance l’histoire tant tout est trop plat. Même les intrigues secondaires sont sans intérêts et il n’y a pas non plus de réflexion sur le conflit entre les deux familles. Loin de faire Roméo et Juliette, la famille modeste face à la famille aisée n’a rien d’original mais cela ne donne même pas une critique sociétale sur la différence des classes. On arrive à la fin du film sans avoir avancé réellement.

Malgré un casting qui se veut excellent les années suivantes, ils ne livrent pas de grandes performances dans ce film. Pas mauvais mais trop sobres, aucun ne crève l’écran. Les personnages ne sont pas non plus grandement développés. Doug est amoureux mais cela manque d’intensité, Jacey couche avec une fille dès qu’il peut, Eleanor est son penchant féminin tandis que Pamela a du mal à se lancer et se veut plus prudente et posée. Dommage et aucun n’est attachant. Il n’y a même pas d’évolutions dans leur personnalité. On ne compatit même pas trop avec certains et le passif des familles est caricatural.

image années rebelles inventing abbotts disney fox
image années rebelles inventing abbotts disney fox

La réalisation traîne aussi la patte en donnant un rythme tellement lent que ça en devient soporifique. Il n’y a rien qui donne un intérêt artistique et la présence d’un narrateur la plupart du temps n’apporte rien de plus. Ce n’est donc guère concluant comme approche. Il n’y a rien d’autres à retenir et même le travail sur les décors et les costumes déçoit car cela ne rend pas assez immersif. L’écoulement du temps est également mal géré et on a du mal à comprendre de combien de semaines voire années on avance. Les musiques sont tellement faiblardes qu’elles ne donnent rien non plus pour améliorer l’ambiance.

Les années rebelles n’a rien de rebelle mais est plutôt morne.

La note de Fabien