fbpx


Le triomphe de Jace.

Affiche poster triomphe jace going mat disney channel

Fiche technique.

Réalisateur : Stuart Gillard.
Scénariste : Chris Sean Nolan et Laurie Nolan.
Producteur : Don Schain.
Compositeur : Christopher Brady.
Société de production : Chanticleer Films.
Distributeur : Inconnu.
Sortie USA : 19 mars 2004.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Going to the Mat.
Durée : 1h30.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Jace est un adolescent aveugle qui se sent isolé dans son lycée. Il décide de s’inscrire dans le club de lutte.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

À venir.

Casting.

Jason “Jace” Newfield : Andrew Lawrence (VF : Inconnue).
John Lambrix : Billy Aaron Brown (VF : Inconnue).
Mary Beth Rice : Alessandra Torresani (VF : Inconnue).
Patty Newfield : Brenda Strong (VF : Inconnue).
Tom Newfield : Brian Wimmer (VF : Inconnue).
Entraîneur Rice : D. B. Sweeney (VF : Inconnue).
Mason Wyatt : Wayne Brady (VF : Inconnue).
Luke Nolan : T.J. Lowther (VF : Inconnue).
Vincent “Fly” Shu : Khleo Thomas (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

À venir.

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé dans l’Utah.

image triomphe jace going mat disney channel

Notre critique de Le triomphe de Jace.

Un film qui a du potentiel sous le capot, on le sent bien.

image triomphe jace going mat disney channel

Du potentiel, oui. Bien exploité, pas autant. Le film démarre bien avec Jace qui se retrouve vite exclu des autres, isolé, moqué… On se dit qu’on va d’abord voir la souffrance que cela engendre mais en fait non, la page est très vite tournée. Il trouve “rapidement” sa vocation et il est intéressant de voir que la lutte est un bon moyen pour lui de se lâcher.

image triomphe jace going mat disney channel

Mais de devenir “rapidement” bon va entraîner de la jalousie dans l’équipe. Sauf que le scénario n’arrive pas à aller vraiment en profondeur des choses. C’est bien là ce qu’on lui reproche. La cécité de Jace aurait permis d’apporter plus d’émotions au film, quand il se sent rejeté, de voir comment il perçoit le monde… Mais en fait cela passe presque à la trappe. L’impact émotionnel n’arrive jamais malgré les différentes tentatives des scénaristes à aller sur ce terrain.

image triomphe jace going mat disney channel

Jace avait pourtant beaucoup à apporter. Le fait qu’il ne veut pas finir musicien comme la plupart des aveugles, il veut vraiment trouver ce qui lui plairait et la lutte est son choix, usant de son toucher et de son anticipation sur l’environnement. Pour autant, on ne le voit pas s’épanouir alors qu’il semble être dans son élément. Le personnage ne semble pas évoluer et c’est bien dommage. Andrew Lawrence qui l’incarne s’en sort assez bien mais aurait pu être plus expressif par moment. Autour de lui, sa meilleure amie est un brave soutien mais ne parvient pas à s’imposer, son coach fait le coach, son prof de musique, aveugle également, lui fait prendre conscience des choix qu’il peut faire et les autres membres de son équipe alternent entre jalousie et finalement soutien.

image triomphe jace going mat disney channel

La réalisation ne donne pas la touche qu’il faudrait. On est dans la simplicité mais elle aurait pu rattraper un scénario trop superficiel. La bande originale n’aide pas vraiment en mettant des musiques beaucoup trop rythmées sur les rencontres de lutte alors que l’image ne suit pas.

image triomphe jace going mat disney channel

Le triomphe de Jace avait beaucoup de potentiel et ne va jamais au fond des choses.

La note de Fabien

En bref

Un sentiment de frustration.