GenreAventure et fantastiqueLe songe d'une nuit d'été.

Le songe d’une nuit d’été.

affiche poster songe nuit été Midsummer night dream disney fox

Réalisateur : Michael Hoffman.
Scénariste : Michael Hoffman.
Producteur : Michael Hoffman et Leslie Urdang.
Compositeur : Simon Boswell.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, New Regency Productions, Taurus Film et Panoramica.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie USA : 14 mai 1999.
Sortie française : 22 septembre 1999.
Titre original : A Midsummer Night’s Dream.
Durée : 2h00.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 16,1 millions de dollars.
Entrées françaises : 73 485 entrées.

Résumé.

Héléna aime Démétrius qui aime Hermia qui aime Lysandre. Mais dans la forêt magique, les fées inversent les sorts d’amour.

Achats.

Casting.

Démétrius : Christian Bale (VF : Bruno Choël).
Héléna : Calista Flockhart (VF : Marie-Laure Dougnac).
Hermia : Anna Friel (VF : Inconnue).
Lysandre : Dominic West (VF : Inconnue).
Puck : Stanley Tucci (VF : Gérard Darier).
Nick Bottom / Pyrame : Kevin Kline (VF : Dominique Collignon-Maurin).
Obéron : Rupert Everett (VF : Inconnue).
Titania : Michelle Pfeiffer (VF : Emmanuèle Bondeville).
Thésée : David Strathairn (VF : Inconnue).
Hippolyte : Sophie Marceau (VF : Inconnue).
Égée : Bernard Hill (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le songe d’une nuit d’été est l’adaptation de la pièce éponyme de William Shakespeare mise en scène en 1600.

Alors que l’action de la pièce se déroule en Grèce, celle du film a été délocalisée en Italie.

image songe nuit été Midsummer night dream disney fox

Le tournage s’est déroulé de mars à mai 1998 en Italie.

Notre critique de Le songe d’une nuit d’été.

Adapter du Shakespeare au cinéma, ce n’est pas tâche aisée selon l’approche envisagée.

Une histoire composée de trois intrigues, voilà de quoi donner pas mal de péripéties. Alors certes, on est dans trois romances s’emmêlant et se démêlant sans pour autant créer une sensation de répétition. En fait, il y a même un petit côté humoristique tant les fées empirent le problème en voulant le résoudre. Bien que tout reste prévisible et très “tout est bien qui finit bien”, on ne ressent pas d’ennui. Il y a même un côté mystérieux de savoir si ce qu’il s’est passé dans la forêt est réel ou le fruit de l’imagination des différents participants. Cette ambiguïté est intéressante pour montrer que l’amour peut venir peut-être d’un rêve.

image songe nuit été Midsummer night dream disney fox
image songe nuit été Midsummer night dream disney fox

L’élément le plus marquant reste quand même l’écriture du scénario. En effet, tout est conservé dans le phrasé pour rester dans le style de Shakespeare. Chaque dialogue n’est donc pas “naturel” mais très poétique, usant de rimes et de métaphores, jouant sur les images et les mots. Pourtant, on s’y fait très vite ici et le résultat est original. On pourrait presque dire qu’on retrouve la beauté de la langue de l’époque. Il y a un très bon équilibre entre langage théâtrale et plus “familier” pour que le tout soit prenant.

Le film dispose également d’un casting à la hauteur tant chaque membre a du également joué de manière théâtrale. Les gestes sont amples, les mouvements sont exagérés, l’attitude alterne entre légèreté et grandiloquence. Il y a une telle maîtrise qu’ailleurs on aurait pris ça comme un mauvais jeu d’acteur. En revanche, les personnages sont peu travaillés et se contentent du minimum syndical. Mais cela n’empêche pas de s’attacher un peu à eux. Ils sont assez nombreux mais aucun ne prend le pas sur l’autre.

image songe nuit été Midsummer night dream disney fox
image songe nuit été Midsummer night dream disney fox

Mettre à l’écran une mise en scène de théâtre, cela permet de se lâcher un peu plus. C’est réussi avec un beau travail sur les costumes et sur les décors. Cependant, la très grande partie en forêt sonne un peu faux. On a le ressenti du tournage en studio car les rochers et la végétation manque suffisamment de crédibilité. Mais cela ne nuit pas tant que ça vu qu’on est dans un potentiel univers onirique. Les rares effets visuels sont également réussis. Enfin, la bande originale oscille entre musiques conçues pour l’occasion et mélodie classique qui restent du plus bel effet car l’ambiance s’y prête.

Le songe d’une nuit d’été est une adaptation réussie de Shakespeare qui permet de profiter de la beauté de la pièce en image.

La note de Fabien