amazon disney

Affiche Poster prince donégal Fighting disney

Fiche technique.

Réalisateur : Michael O’Herlihy.
Scénariste : Robert Westerby.
Producteur : Walt Disney, Bill Anderson, Hugh Attwooll.
Compositeur : George Bruns.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 1er octobre 1966.
Sortie française : 16 août 1967.
Titre original : The Fighting Prince of Donegal.
Durée : 1h50.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Dans les années 1580, Hugh O’Donnell succède à son père qui vient de mourir. Il rêve d’une Irlande indépendante. Les anglais et la Reine ne sont pas de cet avis et l’emprisonnent. Le combat pour l’Irlande débute.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

A venir.

Casting.

Hugh O’Donnell : Peter McEnery (VF : Dominique Paturel).
Kathleen McSweeney : Susan Hampshire (VF : Inconnue).
Henry O’Neill : Tom Adams (VF : Inconnue).
Capitaine Leeds: Gordon Jackson (VF : Inconnue).
Lord MacSweeney : Andrew Keir (VF : Inconnue).
Sean O’Toole : Donal McCann (VF : Inconnue).
Martin : Maurice Roëves (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le Prince Donégal s’inspire du livre The Fighting Prince of Donegal écrit par Robert T. Reilly. Cette histoire raconte la vie d’un prince irlandais Hugh Roe O’Donnell.

A l’origine, ce devait être un téléfilm mais il fut décidé de le diffuser au cinéma. Le tournage devait avoir lieu au Royaume-Uni comme l’ont été la plupart des productions Disney. Malheureusement, le château dans la ville de Donégal était trop en ruine. Il fut reconstruit dans les studios de Pinewood à Londres.

Image prince donégal Fighting disney

La scène du banquet a nécessité deux cents figurants et trois jours de tournage.

Mark Eden devait incarner Henry O’Neill. Lors du troisième jour de tournage, il se casse la cheville. Il ne peut donc poursuivre et perd également un contrat de cinq ans avec Disney.

Notre critique de Le Prince Donégal.

Un film de capes et d’épées (enfin, surtout d’épées) par Disney, le tout sur un fond historique, voilà leur nouveau film.

Image prince donégal Fighting disney

Accrochez-vous, car le film n’est pas très mouvementé. En effet, une grosse partie du long-métrage se déroule dans une cellule dont le héros tente de s’évader, y réussit, puis se fait attraper, puis il y retourne, pour enfin repartir. Une fois tout ça réglé, il ne reste plus beaucoup de temps dans le film qui se termine par une bataille de faible envergure peu impressionnante. Alors que le film traite d’une période historique entre l’Irlande et l’Angleterre, au final c’est tellement survolé qu’on n’a pas le temps de tout bien comprendre des enjeux. Il en est de même pour la romance entre Donégal et la jeune demoiselle dont leur idylle se fait en un claquement de doigt qu’on n’a pas le temps d’apprécier leur amour. Le Prince Donégal souffre ainsi d’un gros problème de rythme et d’équilibre.

Image prince donégal Fighting disney

Ce fameux Prince qui est interprété par un Peter McEnery inexpressif et surjouant son personnage, comme quasi tous les personnages du film d’ailleurs. Peut-être qu’ils se sont dit que cela les rendrait plus crédible alors que c’est tout l’inverse. On ne s’attache à aucun et les maigres tentatives de Donagal de faire quelque chose tombe à l’eau car ses motivations sont mal gérées.

Image prince donégal Fighting disney

Un très beau travail a été fait sur les décors et les costumes, rendant l’histoire plus immersive. Mais ces détails ne sauveront pas un film qui manque le pas de faire un grand film de capes et d’épées. Le Prince Donégal n’est destiné qu’à un public adulte mais qui ne savourera même pas la trame historique.