amazon disney

walt disney animation disney toon studios affiche monde magique belle bete poster beauty beast bemme's magical world

Fiche technique.

Réalisateurs : Cullen Blaine, Daniel De La Vega, Barbara Dourmashkin, Dale Kase, Bob Kline, Mitch Rochon et Burt Medall.
Scénaristes : Alice Brown, Richard Cray, Carter Crocker, Chip Hand et Sheree Guitar.
Producteurs : Bob Kline et David W. King.
Société de production : Walt Disney Television Animation et DisneyToon Studios.
Compositeur : Harvey Cohen.
Sortie USA : 17 Février 1998.
Titre original : Beauty and the Beast : Belle’s Magical World.
Durée : 1h10 (en 1998) et 1h32 (en 2003).

Résumé.

Belle nous raconte plusieurs histoires : « Un dictionnaire à la page », « Plumette en folie », « Madame Samovar broie du noir » et « Quand tout bat de l’aile ».

Casting.

Belle : Paige O’Hara (VO) – Bénédicte Lécroart (VF).
La Bête : Robby Benson (VO) – Emmanuel Jacomy (VF).
Lumière : Jerry Orbach (VO) – Daniel Beretta (VF).
Big Ben : David Ogden Stiers (VO) – Georges Berthomieu (VF).
Madame Samovar : Anne Rogers (VO) – Lily Baron (VF).
Plumette : Kimmy Robertson (VO) – Josiane Pinson (VF).
Lord Robert : Jim Cunnings (VO) – Bernard Dhéran (VF).
La Page : Jeff Bennett (VO) – Jean-Claude Donda (VF).
La Plume : Rob Paulsen (VO) – Gérard Loussine (VF).

En savoir plus.

Ce film clôture la trilogie qui commençait avec La Belle et la Bête, suivi de La Belle et la Bête 2 : le Noël Enchanté.

A la base, ces quatre histoires sont en fait issues d’un projet d’une série télévisée qui a été très brève (annulée au bout de quelques épisodes seulement). L’histoire de « Madame Samovar broie du noir » n’était pas présente sur la première vidéo, elle fut ajoutée lorsque le film est ressorti en DVD en 2003.

Notre avis.

Le film sorti en vidéo un an après La Belle et la Bête 2 : le Noël Enchanté n’a eu aucun succès, peut-être est-ce du au fait qu’il soit sorti trop rapidement ou que le format n’a pas plu, quoi qu’il en soit, il fut un échec.

Les quatre histoires démontrent que l’amitié, la confiance, le respect et le pardon sont choses essentielles dans la vie. Voilà à la rigueur la seule chose intéressante que l’on peut retenir de ce film (enfin de cette suite d’épisodes plutôt). Autant dans le deuxième volet les personnages principaux étaient égaux à eux-mêmes autant ici ils ne sont qu’une pale copie et perdent tout ce qui pouvait faire leur charme. Bien qu’on les connaisse, ils ne nous touchent pas, on ne les retrouve pas tels quels et les nouveaux personnages ne comblent pas ce vide.

La qualité d’image est moins impressionnante qu’avant, les graphismes ne sont que très peu travaillés : ceci étant surtout visible sur la Bête qui perd ici tout son charisme ainsi que sur le château. Quelques musiques ponctuent le film mais elles non plus n’ont que peu d’intérêt.

Le grand problème est finalement que ce film n’apporte rien à l’histoire de La Belle et la Bête. Il pourra à la rigueur plaire aux jeunes enfants mais malheureusement, conquérir le public adulte est quasiment impossible avec Le Monde Magique de la Belle et la Bête.

disney store