amazon disney

Illustration le Festin Disney

Fiche technique.

Réalisateur : Patrick Osborne.
Scénariste : Patrick Osborne.
Producteur : Kristina Reed / John Lasseter.
Compositeur : Inconnu.
Sortie USA : 7 Novembre 2014.
Titre original : Feast.
Durée : 6 minutes.
Distributeur :The Walt Disney Company et Walt Disney Studios Motion Pictures.
Couleur : Oui.
Budget: Inconnu.

Résumé.

Winston, un petit chien errant recueilli par un homme, voit ses habitudes culinaires changées lorsqu’une femme débarque dans la vie sentimentale de son maître.

Casting.

James: Inconnue (VF) – Tommy Snider (VO).

En savoir plus.

Le Festin est diffusé en première partie du film Les nouveaux héros sorti sur les écrans français le 11 février 2015.

Le court-métrage est nominé pour l’oscar 2015 du meilleur court-métrage d’animation.

Il obtient l’Audience Award du meilleur court-métrage au festival international du film des Hamptons 2014.

Notre avis.

Après l’excellent Paperman et le surprenant A cheval !, voici venir Le Festin, le petit dernier des courts-métrages Disney d’avant film.

Illustration le Festin Disney

Le Festin, c’est avant tout l’histoire d’un petit chien des rues prénommée Winston, pour qui l’on aura du mal à ne pas sourire bêtement d’attendrissement face à son animation et à sa gueule d’ange.

Illustration le Festin Disney Illustration le Festin Disney

Mignon et craquant, ses mimiques n’auront donc aucun mal à toucher le public d’autant plus que ce personnage à quatre pattes évolue dans un décor aux graphismes stylisés dont les charmes sont indéniables.

Illustration le Festin Disney

Mais malheureusement le fond n’est pas aussi accrocheur que la forme.

Alors que la trame scénaristique se situe véritablement au second plan, difficile d’entrer complètement dans l’histoire dès lors que la caméra se concentre, certes volontairement, sur ce qu’il y’a juste devant son nez.

Ainsi, l’idée originale du Festin montre ses limites ! Si visuellement, les sentiments du maître passent assez bien à travers la nourriture, force est de constater qu’elle n’a pas le même impact lorsqu’il s’agit de titiller la sensibilité du spectateur.

Alors que les yeux se régalent, le cœur, quant à lui, reste de marbre face aux aventures culinaires de cette boule de poil, laissant ainsi l’émotion dormir en paix au fin fond du bac à légumes.

Illustration le Festin Disney

Beau et attachant, Le Festin avait des ingrédients de bonne qualité sous la main, mais nous laisse cependant sur notre « faim »… Dommage !