Le droit de vivre.

La note de Fabien
affiche poster droit vivre fighting choice

Réalisateur : Ferdinand Fairfax.
Scénariste : Craig Buck.
Producteur : Nelle Nugent.
Compositeur : Brad Fiedel.
Société de production : Walt Disney Television.
Distributeur : ABC.
Sortie USA : 13 avril 1986.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : A fighting choice.
Durée : 1h31.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Kellin Taylor, 16 ans, est atteint d’épilepsie. Ne supportant plus son état, il veut tenter l’opération chirurgical de la dernière chance mais ses parents s’y opposent. Il décide de les attaquer en justice.

Achats.

À venir.

Casting.

Kellin Taylor : Patrick Dempsey (VF : William Coryn).
Thad Taylor : Beau Bridges (VF : Inconnue).
Susie Fratelli : Danielle von Zerneck (VF : Sophie Arthuys).
Meg Taylor : Karen Valentine (VF : Inconnue).
Virginia Hagan : Frances Lee McCain (VF : Inconnue).
Dr. Tobin : Lawrence Pressman (VF : Inconnue).
Dr. Andreas Hellman : Allan Arbus (VF : Inconnue).
Juge Rosenstiel : Alice Hirson (VF : Inconnue).
Harvey Taylor : Parker Jacobs (VF : Inconnue).

En savoir plus.

À venir.

image droit vivre fighting choice

Notre critique de Le droit de vivre.

Avoir une maladie n’est pas l’idéal mais devoir s’opposer à ses parents pour être sauvé, c’est intense.

image droit vivre fighting choice
image droit vivre fighting choice

Tel est l’enjeu du scénario et il est clairement prenant. En effet, il va traiter de différents sujets sérieux et amenés avec brio et de plus très bien géré. Tout d’abord avec l’épilepsie et évidemment le regard des gens. La maladie est bien présentée et on sent la détresse familiale. Car cela va influer sur tout le monde. Sur les parents qui doivent prendre des décisions difficiles mais aussi sur le petit frère qui se sent à l’écart. On a de l’émotion là où il faut même si on aurait aimé que ce soit parfois bien plus prononcé. Le volet judiciaire du scénario est également bien écrit mais on aurait là aussi apprécié davantage de tensions car on parle quand même d’un fils qui poursuit ses parents au tribunal. Quant à l’intrigue romantique, elle est trop prévisible et facile mais n’est pas si inutile que ça.

Le casting est correct mais on espérait mieux de la part de Patrick Dempsey dans le rôle titre qui se veut un peu trop figé. Néanmoins, ce sont l’écriture des personnages qui est réussi. Kellin se sent mal, ne supporte plus une vie sous crise et a peur de perdre toute vie sociale. Il veut revivre quitte à prendre un énorme risque. On s’attache à lui car il souffre. Concernant ses parents, certes ils s’y opposent car ils ont autorité sur leur fils. Mais ce n’est pas pour être méchant, c’est juste qu’ils ont peur des conséquences négatives voire du décès. On les comprend et cela créé bien évidemment des conflits familiaux. Puis comme on le disait, le petit frère est mis à l’écart, se sent mal de voir ses parents et son frère se disputer, et il veut être intégré. Susie joue l’intérêt amoureux de Kellin car elle le voit lui et non sa maladie. Mais son rôle ne se résume pas qu’à l’intrigue sentimentale, elle joue le rôle de soutien, de réconfort et de stabilité pour Kellin.

image droit vivre fighting choice
image droit vivre fighting choice

Ce n’est pas le genre de production qui peut user d’une mise en scène spécifique et la simplicité fait très bien le travail ici. C’est évolutif et on reste en haleine de savoir le verdict. C’est plus sur la bande originale qu’on mettrait un bémol tant elle se veut pauvre en émotions et fait bien trop synthétique pour apporter ce qu’il faut.

Le droit de vivre est un très beau téléfilm sur un malade qui veut guérir mais qui manque de peu la perfection.

La note de Fabien

ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

22,515FansJ'aime
997SuiveursSuivre
384SuiveursSuivre
Réalisateur : Ferdinand Fairfax.Scénariste : Craig Buck.Producteur : Nelle Nugent.Compositeur : Brad Fiedel.Société de production : Walt Disney Television.Distributeur : ABC.Sortie USA : 13 avril 1986.Sortie française : Inconnue.Titre original : A fighting choice.Durée : 1h31.Budget : Inconnu. Lire la critique Résumé. Kellin Taylor, 16 ans, est atteint d'épilepsie....Le droit de vivre.