amazon disney

Affiche Le dragon récalcitrant Disney Poster The reluctant

Fiche technique.

Réalisateur : Alfred L. Werker.
Scénaristes : Robert Benchley, Larry Clemmons, Harry Clork, William Cottrell, Al Perkins et Ted Sears.
Producteurs : Walt Disney et Earl Rettig.
Compositeur : Frank Churchill, Larry Morey et Charles Wolcott.
Studio de production: Walt Disney Productions.
Distributeur : RKO Radio Pictures.
Sortie USA :  20 Juin 1941.
Sortie française : 7 Juillet 1947.
Titre original : The Reluctant Dragon.
Durée : 1h12.
Budget : 600 000 dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA: Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Robert Benchley est un humoriste qui se rend aux studios Disney afin de vendre l’idée d’un court-métrage : Le dragon récalcitrant.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux Raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> Jeux vidéo
>> DVD / Blu-Ray
>> Tsum Tsum
>> Funko Pop
>> Figurine de collection
>> Livres

Achats.

Casting.

Les artistes de chez Disney dans leur propre rôle.

Baby Weems.
Narrateur : Gerald Mohr (VF : Inconnue).
Baby Weems’s father (Père de Baby Weems : Ernie Alexander (VF : Inconnue).
Franklin Delanoë Roosevelt : Art Gilmore (VF : Inconnue).
Baby Weems : Leone Le Doux et Raymond Severn (VF : Inconnue).
Walter Winchell : Eddie Marr (VF : Inconnue).
Baby Weems’ mother (Mère de Baby Weems : Linda Marwood (VF : Inconnue).

Comment faire de l’équitation.
Narrateur : John McLeish (VF : Inconnue).
Goofy (Dingo : Pinto Colvig (VF : Inconnue).

Le dragon récalcitrant.
Narrateur : J. Donald Wilson (VF : Benoît Allemane).
Le Dragon : Barnett Parker (VF : Jacques Ferrière).
Le garçon : Billy Lee (VF : Brigitte Lecordier).
Sir Giles : Claud Allister (VF : Gérard Hernandez).
Courier : Val Stanton (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le Dragon récalcitrant est le premier long-métrage mélangeant à la fois l’animation et la prises de vues réelles. Ce film, qui est également un documentaire, présente les coulisses des studios Disney.

Dans ce documentaire, Robert Benchley va découvrir différents départements : la classe d’art, le studio d’enregistrement, l’animation, la caméra multiplane, la mise en couleur, le département peinture, l’étape du storyboard et la projection d’un court-métrage (Comment faire de l’équitation). Enfin, il arrive dans la salle de projection où il assiste à la diffusion de Le Dragon récalcitrant. Dans sa visite, il regardera également le court Baby Weems.

L’origine de ce documentaire provient de l’engouement du public qui avait pour habitude de pouvoir visiter les studios de tournage, ce à quoi Disney s’opposait. Suite à leur déménagement à Burbank, Walt Disney conçut ce métrage pour répondre aux visiteurs. De plus, il fallait renflouer les caisses suite au semi-échec financier de Pinocchio et Fantasia.

Le choix de Robert Benchley comme fil conducteur est dû à sa popularité d’humoriste auprès des Américains.

Le poteau indicateur “The Mickey Avenue/Dopey Drive” a été construit temporairement pour ce film. Finalement, il fait toujours partie intégrante des studios à ce jour.

Le buste de Benchley présent lorsqu’il visite l’atelier sculpture a en réalité été fait à l’avance. Pour les besoins du tournage, le sculpteur faisait semblant de le faire en temps réel.

Bien que ce soit un documentaire, la plupart des animateurs présentés ne sont que des acteurs et montraient ainsi l’ambiance bon enfant au travail. Durant cette période, des artistes faisaient grève et l’ont fait entendre lors de la sortie en salles en se présentant devant les cinémas avec des pancartes “The Reluctant Disney”.

Notre critique de Le dragon récalcitrant.

A venir.