amazon disney

Affiche poster dragon lac feu dragonslayer disney

Fiche technique.

Réalisateur : Matthew Robbins.
Scénariste : Hal Barwood, Matthew Robbins.
Producteur : Hal Barwood, Howard W. Koch et Eric Rattray.
Compositeur : Alex North.
Société de production : Walt Disney Productions, Paramount Pictures.
Distributeur : Paramount Pictures.
Sortie USA : 26 juin 1981.
Sortie française : 20 octobre 1982.
Titre original : Dragonslayer.
Durée : 1h48.
Budget : 18 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 14, millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Un dragon fait régner sa loi au royaume d’Urland. Pour l’apaiser, deux fois par an une fille est proposée en offrande. Le jeune sorcier Galen veut en finir et décide de s’attaquer au dragon Vermithrax.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Galen : Peter MacNicol (VF : Bernard Alane).
Valérik : Caitlin Clarke (VF : Clémentine Amouroux).
Ulrich : Ralph Richardson (VF : Jean Davy).
Tyrian : John Hallam (VF : Jacques Berthier).
Le Roi Casiodorus : Peter Eyre (VF : Jean Topart).
Greil : Albert Salmi (VF : Michel Gatineau).
Hodge : Sydney Bromley (VF : Henri Labussière).
La Princesse Elspeth : Chloe Salaman (VF : Catherine Chevalier).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

L’idée de Le dragon du lac de feu vient de la séquence L’apprenti-sorcier dans Fantasia puis de la légende de Saint-Georges et le dragon.

Il a très vite été décidé de ne pas utiliser les clichés médiévaux et de se situer dans une époque où il était possible que de la magie puisse exister dans l’esprit des gens.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

Après plusieurs refus de studios, ce sont finalement Walt Disney Productions et Paramount Pictures qui se sont associés pour produire le film.

La conception du dragon a nécessité un gros coût montant jusqu’à 25% du budget du long-métrage. Il a été créé une version à grande échelle dont une aile faisait près de neuf mètres de long, une queue de six mètres et un cou et tête de cinq mètres. La tête était composée de nombreuses pièces mécaniques et électroniques afin de donner différentes expressions au dragon. Un gros travail a été effectué pour les scènes de marches et de vols afin de rendre l’illusion de mouvement parfaite. Il existe seize marionnettes du dragon.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

Le château de Dolwyddelan (XIIIème siècle) a été redécoré pour correspondre à un château du VIème siècle. Un village médiéval a également été construit.

Le dragon du lac de feu est le deuxième film a être réalisé en “go motion”, un dérivé du “stop motion” (procédé qui consiste à bouger l’objet au moment où il est filmé afin de produire un effet de flou au lieu d’un effet saccadé de l’image par image).

Le compositeur Alex North n’a eu que six semaines pour faire la bande originale du film. Il a réutilisé des morceaux non retenus lors de son travail sur 2001 : L’odysée de l’espace.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

Le tournage s’est déroulé au nord du Pays de Galles et à Londres (studios Pinewood). La scène finale fut tournée en Ecosse.

Notre critique de Le dragon du lac de feu.

Une co-production avec les studios Paramount avec en prime un univers fantastique. Voilà les ingrédients de ce Disney.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

Disons le d’entrée : ne mettez pas ce film devant les enfants. Du fantastique il y en et c’est plaisant avec son univers médiéval et sa magie. Un dragon pour faire la créature phare du métrage mais nous y reviendrons plus tard. Mais surtout c’est par son ambiance que Le dragon du lac de feu est destiné à un public plus âgé. Le film est très sérieux, très sombre et surtout il n’hésite pas à nous montrer des morts assez cruelles (brûlées vives par exemple). Puis le film ne dispose d’aucun humour ou de légèreté. Dommage quand même que l’ensemble de l’histoire se résume en fait à un jeune sorcier qui veut sauver le royaume d’un dragon tueur de demoiselles en détresse. C’est assez cliché et surtout on devine à peu près tout ce qu’il va se passer par la suite. Pas très captivant au final.

Les personnages ne sont pas plus attachants. Surtout, tout se concentre sur le sorcier Galen, en interprétation assez basique où on n’apprend pas grand chose de lui, et sur Valérik, la fille à secourir qui est celle qui s’en sort le mieux en jeu mais dont là aussi son personnage manque de profondeur. Les autres personnages ne sont guère mieux avec un Roi mono-expressif et une princesse au visage figé.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

En fait, le film peut se sauver grâce au dragon. Pour l’époque, le travail est vraiment prodigieux et n’a pas eu recours à l’ordinateur pour le faire vivre. L’animation des maquettes est fluide et le dragon est vraiment crédible. Cependant, on aurait aimé le voir bien plus à l’écran pour mieux en profiter, ne se révélant réellement que sur la dernière demi-heure du film.

Pour un film fantastique, on pouvait s’attendre à une bande originale digne de ce nom. Il n’en est malheureusement rien et les musiques n’offrent aucune immersion. Pire, elles nous font déconnecter de l’histoire tant elles sont en décalages par rapport à ce qu’on voit et qu’on devrait ressentir.

Image dragon lac feu dragonslayer disney

Le dragon du lac de feu permet à Disney d’avoir un film atypique dans son catalogue mais trop de choses sont à corriger pour en faire un film du genre digne de ce nom.