fbpx


Films Live 20th Century Fox Le diamant du Nil.

Le diamant du Nil.

affiche poster diamant nil jewel nile disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Lewis Teague.
Scénariste : Mark Rosenthal et Lawrence Konner.
Producteur : Inconnu.
Compositeur : Jack Nitzsche.
Société de production : 20th Century Fox, SLM Production Group et Stone Group Pictures.
Distributeur : 20th Century Fox.
Première USA : 4 décembre 1985 (New York).
Sortie USA : 11 décembre 1985.
Sortie française : 2 avril 1986.
Titre original : The Jewel of the Nile.
Durée : 1h45.
Budget : 25 millions de dollars.
Recette mondiale : 96,8 millions de dollars.
Recette USA : 76 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 992 527 entrées.

Résumé.

Jack et Joan se retrouve en Afrique du nord pour retrouver un joyau, qui n’est autre qu’une personne qui est le “sauveur” de son pays.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Jack T. Colton : Michael Douglas (VF : Érik Colin).
Joan Wilder : Kathleen Turner (VF : Anne Jolivet).
Ralph : Danny DeVito (VF : Jacques Marin).
Omar Khalifa : Spýros Fokás (VF : Jean Lagache).
Joyau : Avner Eisenberg (VF : Maurice Sarfati).
Tarak : Paul David Magid (VF : Gérard Hernandez).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Le diamant du Nil est la suite de À la poursuite du diamant vert.

Michael Douglas et Kathleen Turner ont fait le film car tenu par contrat. L’actrice ne souhait pas revenir pour ce film à cause d’un scénario qu’elle jugeait mauvais.

Quelques soucis se sont posés lors du tournage : pendant la grande scène nocturne qui a duré des heures, ce n’est qu’à la fin qu’ils ont remarqué l’absence des bobines dans les caméras ; du matériel était bloqué à la douane et la production a dû faire des pots-de-vins.

image diamant nil jewel nile disney fox

Le film est en hommage à Richard Dawking et Brian Coates, deux membres de la production, décédé lors d’un crash en avion pour le repérage du tournage, ainsi qu’à Diane Thomas, auteur du scénario du premier film, décédé lors d’un accident de voiture.

Le tournage s’est déroulé d’avril à juillet 1985 au Maroc, en France, à Monaco et à New York.

Notre critique de Le diamant du Nil.

Une suite à un film déjà assez mauvais, ça risque le recyclage.

image diamant nil jewel nile disney fox

Alors, recyclage pas vraiment. On quitte la Colombie pour l’Afrique du nord à la recherche d’un “joyau” qui est cette fois un homme et non un diamant. Pour le reste, voilà quoi. Il n’y a vraiment rien d’exceptionnel et on pourrait même dire que c’est très lassant. On s’éloigne beaucoup du film d’aventure pour quelque chose de plus romantique tant le couple phare bat de l’aile. En fait, on va presque dans le film d’action tant les explosions et fusillades sont monnaie courrante à en taper les oreilles.

image diamant nil jewel nile disney fox

On est en plus dans un scénario assez grotesque. Le diamant du Nil est presque un délire de scénariste qui ne savait pas trop quoi faire et a donc fait un mélange de plein d’idées. Le pire étant le surplus d’humour bas de gamme qui ne fait rire personne. La dernière partie du film part aussi en vrille et on se demande vraiment ce qu’on est en train de regarder. Quant à l’ensemble, on a parfois les clichés de la culture arabe.

image diamant nil jewel nile disney fox

Jack et Joan commencent le film comme un couple qui se déchire avant de revivre une aventure commune qui va les sortir d’un amour encore plus renforcé. C’est tellement prévisible et caricaturale que la romance n’atteint même pas le stade du crédible. Les deux acteurs sont toujours correctes mais ne parviennent pas à relever le niveau du film. Quant au retour de Danny DeVito qui a un rôle un peu plus conséquent ici, il est surtout là pour l’intérêt comique qui est exaspérant (“je monte une mule, je ne regarde pas devant moi et oh je me prends un mur”). On retiendra plus le nouveau venu, Joyau, qui est bien plus amusant et attachant.

image diamant nil jewel nile disney fox

Les décors n’arrivent pas non plus à être bluffant. L’exotisme n’est pas vraiment marqué et on profite au final assez peu tant on est souvent dans des intérieurs. Quant à la mise en scène, elle est passable sauf quand la caméra part un peu dans tous les sens pour un effet… bancale. Une séquence du film se veut assez originale lorsque le trio s’enfuit à bord d’un avion de chasse… qui roule. Au moins ça donne un côté amusant même si du n’importe quoi. Les effets visuels du film sont aussi très mauvais. Enfin, c’est quoi cette bande originale ? Le compositeur a dû hériter d’un synthétiseur et en use à tout va, donnant des mélodies très métalliques. On s’attendait aussi à des musiques à consonances arabes mais non. Quant au “thème” du couple, il est pathétique.

image diamant nil jewel nile disney fox

Le diamant du Nil est une belle contrefaçon.

La note de Fabien

En bref

Catastrophique.