fbpx
Cinéma Le dernier roi d'Écosse.

Le dernier roi d’Écosse.

shopdisney
affiche poster last king scotland disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Kevin Macdonald.
Scénariste : Jeremy Brock, Peter Morgan et Joe Penhall.
Producteur : Lisa Bryer, Andrea Calderwood, Charles Steel et Christine Ruppert.
Compositeur : Alex Heffes.
Société de production : Fox Searchlight Pictures, DNA Films, FilmFour, UK Film Council, Scottish Screen, Cowboy Films, Slate Films et Tatfilm..
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première anglaise : 18 octobre 2006 (Londres).
Sortie anglaise : 12 janvier 2007.
Première USA : 1er septembre 2006 (Telluride).
Sortie USA : 19 janvier 2007.
Sortie française : 14 février 2007.
Titre original : The Last King Of Scotland.
Durée : 2h03.
Budget : 6 millions de dollars.
Recette mondiale : 48,6 millions de dollars.
Recette USA : 17,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 334 890 entrées.

Résumé.

Nicholas est engagé comme médecin personnel du président ougandais. Désireux au début, il découvre vite la folie d’un dictateur dont il ne peut réchapper.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Idi Amin Dada : Forest Whitaker (VF : Emil Abossolo-Mbo).
Nicholas Garrigan : James McAvoy (VF : Alexis Victor).
Sarah Merrit : Gillian Anderson (VF : Caroline Beaune).
Kay Amin : Kerry Washington (VF : Mbembo).
Docteur Junju : David Oyelowo (VF : Sidney Kotto).
Nigel Stone : Simon McBurney (VF : Yves Beneyton).
Docteur Merrit : Adam Kotz (VF : Jean Barney).
Masanga : Abby Mukiibi (VF : Daniel Kamwa).
Tolu : Sarah Nagayi (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Le dernier roi d’Écosse est l’adaptation du roman éponyme de Giles Foden publié en 1998, tiré lui-même de l’histoire vraie d’Idi Amin Dada, dirigeant ougandais de 1971 à 1979 et décédé en 2003.

Il existe plusieurs différences entre le roman et le film : la relation entre les deux protagonistes n’est pas aussi proche, Sarah Merrit est une fusion de rois personnages, Kay et Nicholas n’ont pas de liaison…

image last king scotland disney fox

Forest Whitaker a remporté de nombreux prix du meilleur acteur en 2007 : Oscar, Golden Globe, BAFTA…

Le tournage s’est déroulé en Ouganda.

Notre critique de Le dernier roi d’Écosse.

Un film qui annonce du lourd en terme d’intensité.

image last king scotland disney fox

Effectivement, c’est fort en tension. Alors que le début du film est positif, on va petit à petit sombrer dans l’horreur et ne plus en voir la fin jusqu’à sa dernière partie allant dans le malsain. On assiste à la folie d’un homme se prenant pour le tout puissant et n’hésitant pas aux pires barbaries pour satisfaire ses besoins. On entre dans une intimité psychologique dérangeante dont on ne ressort pas en un seul morceau.

image last king scotland disney fox

En réalité, on est peu dans une sphère politique alors qu’on est dans les hautes instances du pouvoir. On est face à une relation au début amicale avant de devenir conflictuelle dans le dos de l’un et de l’autre. Une manipulation de tous les instants auquel on est un témoin impuissant. De ce point de vue là, le film est vraiment prenant. Du côté des émotions, c’est l’horreur qui prend le dessus devant tant d’actes odieux. Il n’y a pas de positivisme, d’espoir… on est dans le très sombre.

image last king scotland disney fox

Deux grands acteurs campent les protagonistes de Le dernier roi d’Écosse. Tout d’abord, Forest Whitaker est brillant et mérite amplement son Oscar. On le savait bon, il est ici impressionnant. Alors qu’on a l’habitude de le voir “gentil”, il est ici l’image du dictateur méprisant sa population et usant de méthodes allant de la torture aux meurtres et à la mutilation. De plus, il incarne un personnage atteint de “folie”, passant d’un extrême à l’autre en un claquement de doigts. À ses côtés, on retrouve James McAvoy, incarnant un médecin pensant agir pour le bien et devenant un confident d’idées déplaisantes. Il va chercher à se sortir de ce guêpier en sachant qu’il risque sa vie à chaque instant. McAvoy livre une performance sublime.

image last king scotland disney fox

La réalisation du film est toute aussi excellente que le reste. Il y a une ambiance oppressante qui ne fait que s’accentuer au fil du visionnage. On est pris en étau de manière maîtrisée. Le tournage dans le pays du film apporte beaucoup en crédibilité et nous plonge dans un fait historique. La bande originale se veut teintée de consonance africaine tout en ayant une certaine gravité. Enfin, on retiendra une colorimétrie et un style granuleux à l’image, donnant un style visuel façon ancien documentaire du plus bel effet.

image last king scotland disney fox

Le dernier roi d’Écosse est saisissant mais pas à destination de n’importe quel public.

La note de Fabien

En bref

Prenant !