fbpx
Cinéma Le 13ème guerrier.

Le 13ème guerrier.

-

Affiche Poster 13ème 13th guerrier warrior disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : John McTiernan.
Scénaristes : William Wisher Jr. et Warren Lewis.
Producteurs : John McTiernan, Michael Crichton et Ned Dowd.
Compositeur : Jerry Goldsmith.
Société de production : Touchstone Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 27 août 1999.
Sortie française : 18 août 1999.
Titre original : The 13th Warrior.
Durée : 1h42.
Budget : 160 millions de dollars.
Recette mondiale : 61,7 millions de dollars.
Recette USA : 32,7 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 095 392 entrées.

Résumé

Ahmed Ibn Fahdlan est condamné à l’exil en Asie pour avoir séduit une femme qui n’était pas la sienne. Il va être intégré à un groupe de vikings qui voit en lui l’objet d’une prophétie en étant le 13ème guerrier. Ahmed va devoir apprendre à manier les armes pour survivre dans ce territoire hostile.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Ahmed Ibn Fahdlan : Antonio Banderas (VF : Bernard Gabay).
Melchisidek : Omar Sharif (VF : Claude Giraud).
Buliwyf : Vladimir Kulich (VF : Inconnue).
Helfdane : Clive Russell (VF : Vincent Grass).
Edgtho : Daniel Southern (VF : Inconnue).
Roneth : Neil Maffin (VF : Inconnue).
Ragnar : John DeSantis (VF : Inconnue).
Haltaf : Oliver Sveinall (VF : Inconnue).
Rethel : Mischa Hausserman (VF : Inconnue).
Herger : Dennis Storhoi (VF : Inconnue).
Halga : Asbjorn Riis (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Le 13ème guerrier est l’adaptation du livre Le royaume de Rothgar (en VO : Eaters Of The Deadà de Michael Crichton publié en 1976.

Il y eut des désaccords entre le réalisateur John McTiernan et le producteur Michael Crichton. Les projections test n’ont pas l’effet escompté. Le montage subit de nombreuses modifications, la bande originale change également de compositeurs (Graeme Revell cède sa place à Jerry Goldsmith) et des scènes sont retournées par le producteur. Le titre du film est au départ Eaters of the Dead avant que le producteur ne modifie beaucoup du film.

Image 13ème 13th guerrier warrior disney touchstone

Les costumes du film ont tous été fait main et ce n’est pas moins de 200 personnes qui ont travaillé dessus pour habiller les 160 acteurs quotidiennement.

L’un des drakkars utilisé dans le film siège maintenant au pavillon norvégien à l’EPCOT de Walt Disney World.

Notre critique de Le 13ème guerrier.

Un film mettant en avant les vikings et une prophétie, une base intéressante.

Image 13ème 13th guerrier warrior disney touchstone

Juste la base malheureusement. L’histoire ne décolle jamais où on est scotché. Pire, on s’ennuie trop souvent. Le scénario de Le 13ème guerrier semble trop brouillon (déjà que le début du film n’est pas des plus fameux) et on pourrait presque dire qu’il ne se passe rien. De plus, le fait que le treizième guerrier soit arabe avec sa propre culture et sa religion aurait permis d’apporter quelque chose dans un groupe composé de vikings avec leur tradition. Mais il n’en est rien. L’un comme l’autre, tout est survolé et ne donne pas de profondeur à un scénario déjà bien creux.

Image 13ème 13th guerrier warrior disney touchstone

En plus d’avoir une histoire bancale, sa réalisation l’est tout autant. On sent qu’il y a eu trop de changements avec les modifications du producteur et le film manque de rythme. Ne parlons même pas des scènes de batailles qui se veulent brouillonnes elles aussi.

Antonio Banderas est la tête d’affiche mais il n’est pas convaincant dans son rôle. C’est là aussi l’un des autres défauts du long-métrage. Il y a trop de personnages (forcément, treize au moins…) mais aucun ne se démarque vraiment. On n’apprend rien sur eux, ils ne semblent pas avoir de personnalités… Il est alors difficile de ressentir quelque chose quand aucun des personnages n’est attachant.

Image 13ème 13th guerrier warrior disney touchstone

La bande originale aurait pu être épique, tant le film pouvait offrir cette ambiance, mais il n’en est rien. Les musiques sont banales et ne permettent pas de rehausser le niveau.

Le 13ème guerrier se veut donc décevant.

La note de Fabien

En bref

Un brouillon pas captivant.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB