GenreAventure et fantastiqueL'aventure des Ewoks : la caravane du courage.

L’aventure des Ewoks : la caravane du courage.

affiche poster aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

Réalisateur : John Korty.
Scénariste : Bob Carrau.
Producteur : Thomas G. Smith.
Compositeur : Peter Bernstein.
Société de production : Korty Films et Lucasfilm.
Distributeur : ABC.
Sortie USA : 25 novembre 1984.
Sortie française : 6 février 1985.
Titre original : The Ewok Adventure.
Durée : 1h37.
Budget : 4 millions de dollars.

Résumé.

Cindel et Mace ont vu leurs parents se faire kidnapper par un terrible géant. Avec des Ewoks, ils partent à leur recherche sur Endor.

Achats.

Casting.

Cindel Towani : Aubree Miller (VF : Sauvane Delanoë (1985), Catherine Privat (2005)).
Mace Towani : Eric Walker (VF : Jackie Berger (1985), Dimitri Rougeul (2005)).
Wicket Warrick : Warwick Davis (voix : Darryl Henriques) (VF : Pierre Trabaud (1985), Inconnue (2005)).
Narrateur : Burl Ives (VF : Dorothée (1985), Jean-François Laley (2005)).
Catarine Towani : Fionnula Flanagan (VF : Nadine Delanoë (1985), Françoise Rigal (2005)).
Jeremitt Towani : Guy Boyd (VF : Inconnue (1985), Philippe Ariotti (2005)).
Deej Warrick : Daniel Frishman (voix : Sydney Walker) (VF : Inconnue).
Shodu Warrick : Pam Grizz (voix : Nancy Carlin) (VF : Inconnue).

En savoir plus.

L’aventure des Ewoks : la caravane du courage est tiré de la saga Star Wars. Il se déroule entre Star Wars : Episode V – L’empire contre-attaque et Star Wars : Épisode VI – Le retour du Jedi.

Le téléfilm avait pour titre de travail The Ewok Holiday Special.

image aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

Le projet a été pensé pour une durée de trente minutes. La chaîne ABC s’est montré intéressé si la durée était plus longue. L’histoire fut réécrite en ce sens.

Aubre Miller n’avait que quatre ans au moment du tournage. En raison du travail des mineurs, elle ne pouvait être sur le tournage que trois heures par jour.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

Notre critique de L’aventure des Ewoks : la caravane du courage.

Spin-off de la saga Star Wars, on espère en prendre plein les yeux à nouveau.

image aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

On prend surtout les yeux bien fermés. En effet, l’histoire est tellement ennuyante. Le scénario n’apporte rien de probant aussi bien en terme de péripéties peu palpitantes qu’en émotions aux abonnées absentes. Si la trilogie était destinée aux adolescents et aux adultes, ce téléfilm est clairement destiné aux jeunes enfants qui voudront avoir de la science-fiction de faible niveau. Sauf que rien n’est mémorable et l’esprit d’aventures n’est même pas présent. Pareil pour ce qui concerne les valeurs de l’amitié, de la famille, de l’entraide… tout passe à la trappe.

image aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

Le casting n’est guère reluisant. La très jeune actrice est inexpressive mais on peut lui pardonner vu son âge. Son rôle est d’ailleurs réduit au minimum de son intérêt, à savoir pas grand chose car elle n’apporte rien à l’intrigue. Quant à l’adolescent, son interprétation n’est pas exceptionnelle et se veut peu convaincante par moment. Son personnage est parfois protecteur et courageux et parfois insupportable. Du côté des Ewoks, Wicket semble avoir une importance mais il reste trop au second plan et c’est bien dommage. Le film ne dispose pas vraiment d’antagoniste et c’est probablement ce qui manque à un film de ce genre. On ne le voit qu’à quinze minutes de la fin mais dur de considérer ça comme un réel méchant.

image aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

Un film d’aventures et de science-fiction doit nous apporter du rêve et c’est loin d’être le cas ici. Certaines séquences tirent beaucoup trop en longueur qu’on se demande quand ça va s’arrêter. Les décors sont ceux d’une forêt ou d’une caverne mais rien qui nous indique être sur une autre planète à l’exception du bestiaire. Ce même bestiaire qui use d’effets spéciaux plus ou moins réussis mais qui pour l’époque rend bien. Les séquences du géant sont les plus audacieuses justement. La bande originale n’est pas très épique et ne parvient pas à créer une ambiance supplémentaire. Enfin, la présence du narrateur fait trop “conte” et dénote trop avec la franchise Star Wars.

image aventure ewoks caravane courage adventure star wars disney lucasfilm

L’aventure des Ewoks : la caravane du courage est à peine passable.

La note de Fabien