fbpx
Films Live 20th Century Fox L'appel de la forêt.


L’appel de la forêt.

Affiche Poster appel forêt call wild disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Chris Sanders.
Scénariste : Michael Green.
Producteur : Erwin Stoff.
Compositeur : John Powell.
Société de production : 20th Century Studios et 3 Arts Entertainment.
Distributeur : 20th Century Studios.
Sortie USA : 21 février 2020.
Sortie française : 19 février 2020.
Titre original : The call of the wild.
Durée : 1h40.
Budget : 92 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : Inconnue.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Après avoir perdu son fils, John Thornton part avec son chien Buck à la recherche de nouvelles terres. Alors qu’il trouve de l’or, Buck trouve une meute de loups où il sent plus à sa place.

Univers.

>> Bande originale

>> Répliques

Achats.

À venir.

Casting.

John Thornton : Harrison Ford (VF : Richard Darbois).
Hal : Dan Stevens (VF : Julien Allouf).
Mercedes : Karen Gillan (VF : Laëtitia Lefebvre).
François : Omar Sy (VF : lui-même).
Juge Miller : Bradley Whitford (VF : Inconnue).
Charles : Colin Woodell (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

L’appel de la forêt est l’adaptation du roman éponyme de Jack London publié en 1903.

En octobre 2017, le projet est annoncé pour une sortie initialement prévue le 25 décembre 2019.

Image appel forêt call wild disney fox

Le film est un mélange de prises de vues réelles et d’animation.

La Fox avait déjà réalisé ce film en 1935 avec Clark Gable dans le rôle titre.

Après le rachat de la Fox par Disney et la nouvelle nomination des studios, L’appel de la forêt est le premier à sortir sous le label 20th Century Studios.

Notre critique de L’appel de la forêt.

Qui peut rester insensible devant une relation d’amitié entre l’animal et l’homme, qui plus est lorsque cet animal s’approche au plus près de la gestuelle humaine ? Peut-être d’un peu trop près d’ailleurs…

Image appel forêt call wild disney fox

En effet, Buck, chien valeureux et héroïque, a certes été réalisé en images de synthèse mais il a dans un premier temps été joué sous les traits d’un cascadeur. On comprend mieux l’anthropomorphisme constant du personnage principal. Si les images de synthèse avaient parfaitement fonctionné pour le live action du Le Roi Lion (Jon Favreau, 2019), ici du fait de la proximité avec l’homme, un décalage se crée et une vrai source de tension apparaît. Dommage car la CGI a tout de même permis de décupler le champ d’action du chien, impossible à faire avec un animal réel.

Image appel forêt call wild disney fox

Mais passons la 3D parfois brinquebalante pour mentionner les quelques sublimes plans d’ensemble de paysages, comme ceux des aurores boréales et autres couchers de soleil. Pourtant, on a la farouche impression de ne pas avoir eu le temps de les admirer. Est-ce à cause des trop nombreuses ellipses visuelles ou des scènes d’actions, certes bien menées, mais sans lesquelles le film ne pourrait vivre ? Le mystère reste entier…

Image appel forêt call wild disney fox

En tout cas on aurait largement préféré que l’œuvre s’arrête plus longuement sur la relation entre John Thornton et Buck dans des scènes à travers les montagnes de l’Alaska plutôt que sur les tensions avec le personnage de Hal, campé par Dan Stevens. On ne comprend pas bien son rôle si ce n’est celui de l’antagoniste. Cela ne suffit pas et aurait mérité d’être approfondi ou alors complètement délaissé.

Et c’est en cela que se trouve le défaut majeur de L’appel de la forêt. Car ce traitement survolé est à l’image de tous les autres personnages du film. La prestation d’Harrison Ford n’est ni bonne ni mauvaise mais son background n’est pas suffisamment étudié pour que les quelques larmichettes qu’il verse au détour d’un plan soient totalement comprises. Il en va de même pour Perrault, incarné par Omar Sy. Ce n’est pas la performance de l’acteur français qui gêne mais bien son traitement sans aucune autre explication que ses 30 minutes passées à l’écran. On a donc la vive impression que les protagonistes « popent » les uns après les autres sans que le spectateur ait le temps de comprendre leur intérêt et donc de s’attacher à eux.

Image appel forêt call wild disney fox

Enfin, on notera un doublage français très peu convainquant car parsemé de nombreux blancs dont on ne sait pour quelle raison ils ont été laissés au montage.

Néanmoins, et malgré les défauts cités, L’appel de la forêt est une jolie comédie d’aventure familiale, parsemée de quelques touches d’humour devant lesquelles on ne peut rester impassible. Les parents adoreront et les enfants en redemanderont !

La note de Marine

En bref

Un chien qui se rêvait loup.